undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Alan Moore fait son Spielberg., 27 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alan Moore - Les archives - Skizz (Album)
En 1983, Alan Moore et Jim Baikie réalisent une histoire en 23 épisodes de 4 pages parus dans 2000AD (l'hebdomadaire de prépublication anglais) qui sont regroupés dans ce tome et qui forment une histoire autonome.

Un vaisseau extraterrestre s'écrase dans une région inhabitée de l'Angleterre avec à son bord une seule créature qui est interprète de profession. La procédure en place précise que la Terre est à l'écart de la civilisation interstellaire et qu'aucune technologie avancée ne doit tomber entre les mains de ses habitants. Le vaisseau s'autodétruit, autorisant cependant son passager à sortir avant l'explosion. L'être se retrouve à Birmingham où il constate à quel point les terriens sont attardés (ils ont encore recours à la violence) et à quel point ils dégradent leur planète. Skizz fuit une bagarre à la sortie d'un pub pour se réfugier dans l'appentis de jardin d'une maison de banlieue. Les propriétaires sont en vacances, et c'est Roxanne (leur fille) qui le découvre et qui le prend en charge malgré son apparence. Mais l'armée a découvert le site de l'atterrissage forcé et elle se met sur la piste de la créature.

Dans l'introduction, Jim Baikie ironise sur es ressemblances entre cette histoire et E.T. l'extra-terrestre, le film de 1982 de Steven Spielberg. Au cours de l'histoire, un des personnages explique qu'il a été voir le film, mais qu'il est sorti en milieu de séance. S'agit-il d'une oeuvre de commande de l'éditeur qui voulait surfer sur le succès d'ET, ou d'une coïncidence créative ? Finalement peu importe. Dans cette oeuvre de jeunesse, Alan Moore raconte le premier contact avec une race extraterrestre dont un représentant se retrouve coincé à Birmingham. Moore décrit les tribulations de Skizz sur un ton premier degré avec amitié de base avec la jeune femme, apparition de 2 hommes improbables pour l'aider (un chômeur dont l'absence d'emploi a provoqué son glissement vers une légère aliénation et un jeune loubard peu inquiétant). Les figures de style imposées sont là : les forces gouvernementales paranoïaques qui ne voient en Skizz qu'une menace, les parents peu compréhensifs, la course-poursuite, etc. Ce qui rend cette histoire intéressante et la différencie d'un simple ersatz, c'est qu'elle est localisée en Angleterre. Alan Moore ne donne pas dans le réalisme social, mais il intègre quelques petites touches quotidiennes : l'appartenance des personnages principaux au prolétariat, la partie de billard au pub, la manifestation devant le laboratoire, l'aspect labyrinthique de l'échangeur de banlieue, etc. La deuxième composante qui impressionne à la lecture réside dans la logique serrée du récit. Même dans cette oeuvre mineure, le lecteur distingue déjà le souci de la cohérence logique chère à Alan Moore. Skizz n'est pas un extraterrestre lambda, c'est un interprète ce qui justifie qu'il soit capable d'assimiler relativement aisément notre langage. Roxanne prend en charge Skizz parce que ses parents sont absents pour une raison clairement expliquée. Skizz réussit à survivre dans notre atmosphère non sans mal, etc.

Jim Baikie est un illustrateur anglais qui en a les meilleures qualités. Les bandes dessinées anglaises ont une longue tradition d'aventures en noir et blanc dont les dessinateurs sont capables d'évoquer les décors en quelques traits. Ici Baikie fait surgir devant nos yeux l'intérieur du vaisseau spatial, des tours réfrigérantes, un port marchand, un quartier résidentiel, les toilettes de l'appartement de Roxanne, le paysage de la planète de Skizz, l'échangeur autoroutier, la camionnette, le pub, etc. Et tout évoque tout de suite la familiarité de ses objets, leur coté quotidien, la vraisemblance de leur existence. Jim Baikie les détaille juste assez pour que ces endroits deviennent palpables pour le lecteur, mais pas tout à fait assez pour que le lecteur ait l'impression d'y être. Il reste un sentiment d'artificialité ; c'est nettement mieux que le schéma, mais pas assez adulte pour devenir un lieu précis à part entière. Il y a un gros travail en ce qui concerne les visages où chaque personnage dispose de caractéristiques faciales très spécifiques (avec une mention spéciale pour les punks en train de se battre à la sortie du pub). Pour finir l'encrage donne un aspect un peu sec, un peu tranché aux illustrations qui pourront manquer de rondeur aux yeux de certains lecteurs.

Cette histoire se laisse lire d'une traite. Elle constitue un récit linéaire sur la base d'illustrations plus que fonctionnelles (mais avec un graphisme que je trouve un rêche). Alan Moore a décidé de rendre hommage à Steven Spielberg et il en rajoute même une couche dans la scène finale qui évoque Rencontres du troisième type (1977).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 27 févr. 12 19:04:24 GMT+01:00
Tornado dit:
Bon, ben il suffisait de demander !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.0 étoiles sur 5 (1 commentaire client)
5 étoiles
0

4 étoiles
0


2 étoiles
0

1 étoiles
0

EUR 20,00
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Présence
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 40