Commentaire client

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un peu "démodé" sur certaines questions, 31 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le droit à la paresse (Broché)
L'argumentaire de l'auteur est intéressant mais commence à dater, les références à des politiciens ou des bourgeois de l'époque (XIX ème) alourdissent le propos.

Il y a eu des progrès depuis dans la remise en cause du travail, notamment par rapport à l'écologie. Selon Paul Lafargue : l'Homme trouverait son salut dans l'avènement des machines qui feraient tout à sa place. Hors, on sait depuis 40 ans que l'on va bientôt manquer d'énergie et que les machines s'inscrivent dans une logique de production effrénée.

Il y a de bonnes bases de réflexion dans ce livre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-4 sur 4 de cette discussion.
Message initial: 9 mars 12 19:51:11 GMT+01:00
Oui depuis 40 ans (Club de Rome en 1971) j'entends qu'on va manquer d'énergie! En 2000 les réserves devaient être épuisées...
Elles ne le furent pas ! On parle maintenant de 2040?
On découvre toujours de nouveaux gisements certes de plus en plus coûteux à atteindre... et les énergies nouvelles y compris le nucléaire deviendront économiquement viables!
N'y a t il pas à s'inquiéter davantage de la croissance nénuphar de la population mondiale alors que nos politiciens se targuent de leur politique de natalité (+50% en 50 ans en France)? N'est ce pas cette croissance effrénée de la population mondiale (doublement en 50 ans) qui constitue l'un des paramètres non négligeable des besoins énergétiques effrénés dans le monde ?

En réponse à un message antérieur du 3 janv. 13 16:48:47 GMT+01:00
L. ROBERT dit:
L'Homme est le seul animal à fabriquer des machines, depuis maintenant environ 2 000 000 ans. En revenir au stade l'Australopithèque - qui, lui aussi, utilisait des machines mais n'en fabriquait pas - ne me parait pas aller " dans le sens de l'HIstoire " que l'Homme peut raisonnablement se donner.

Cordialement.

En réponse à un message antérieur du 3 janv. 13 16:53:06 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 3 janv. 13 17:02:57 GMT+01:00
L. ROBERT dit:
Pour ce qui est du problème de l'Energie, pourquoi ne pas prendre connaissance de l'excellente conférence que Jean-Marc Jancovici a récemment donné à L'ENS :

http://www.youtube.com/watch?v=ujMeB7irXcs

Cordialement.

PS : A mon sens, la surpopulation n'est un problème insoluble que dans quelques cas bien précis (Afrique du Nord, Egypte, Nigéria, Bangladesh...) ! Partout ailleurs, elle devrait se stabiliser à un niveau localement et globalement acceptable - à condition que les problèmes écologiques qui y sont associés soient traités à temps, ce qui ne semble pas du tout, pour le moment, aller de soi...

En réponse à un message antérieur du 5 janv. 13 13:41:09 GMT+01:00
Balika_73 dit:
C'est exact, en 1970, des experts pensaient que les réserves de pétroles seraient épuisées en 2000. Il y a eu des découvertes non négligeables depuis mais le stock global est à peu près connu et ne permettra pas de toute façon de satisfaire les besoins croissants des pays émergeants et du reste du monde au delà de quelques dizaines d'années.

"Economiquement viable" ... c'est une vision absurde du problème de l'énergie.
Ce n'est pas le prix qui gouverne, ce sont les stocks !
Toutes les ressources fossiles seront (je le crains) consommés un jour. Et oui : un jour, l'homme ne consommera plus QUE du renouvelable (puisqu'il ne restera plus que ça).

Les problématiques de fond sont, sur le long terme :
- comment atteindre le plus tôt possible une société fonctionnant à 100% de renouvelables ?
- comment partager les richesses planétaires restantes avec ceux qui aspirent à un niveau de vie meilleur (pour assurer la paix) ?

Tant que l'homme occidental (et les autres) n'aspireront qu'à se gaver en s'entourant de machines, nous ne ferons que poursuivre les guerres pour les ressources.

Partage, sobriété, durabilité ... ou barbarie mondialisée. C'est au choix.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.3 étoiles sur 5 (18 commentaires client)
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 5,10
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 204.569