Commentaire client

19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un événement discographique, une réinvention du Bach concertant, 17 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Concerts avec plusieurs instruments (vol.1 à 6) (CD)
Volume après volume, les 6 CD de « concerts » de l'ensemble Café Zimmermann ont à chaque fois réussi le pari de convaincre la critique, trouver un vrai public, et forger une réputation à ces musiciens montants et à cette réalisation discographique. Au point que ce cycle orchestral de Bach doit désormais être considéré comme un objet musical qui aura fait date dans l'histoire discographique de ces pièces, comme les interprétations pionnières du Collegium Aureum avec Leonhardt et de Harnoncourt et son Concentus Musicus dans les Brandebourgeois, ou de Reinhard Goebel et l'ensemble Musica Antiqua Köln 20 ans plus tard (volume 1 & volume 2), ou encore de LA Petite Bande de Sigiswald Kuijken, essentiellement pour les Suites orchestrales.

Ce coffret regroupe donc les 6 CDs précédemment parus, dans leur programmation originelle, c'est à dre sans regrouper les Suites d'un côté, les Brandebourgeois de l'autre, etc. C'est là l'une des grandes forces de ce coffret, car cette démarche originale permet sur chaque disque de construire un programme cohérent (soutenu à chaque fois par un essai très érudit des grandes plumes que sont Jean-Paul Combet et Gilles Cantagrel, repris intégralement dans le livret du coffret), et de faire se répondre des partitions séparées d'environ 30 ans dans la carrière de Bach, depuis l'époque de Weimar et de Köthen comme musicien de cour, jusqu'à la période de Leipzig ou ce répertoire était un amusement destiné à la clientèle du Café Zimmermann, bien distinct de ses fonctions pédagogiques et liturgiques de Cantor de Saint-Thomas.

Pour lever toute incertitude, le coffret comprend donc :
- Concertos pour clavecin BWV 1052, 1055, 1056 ; pour 2 clavecins BWV 1061 ; pour 3 clavecins BWV 1063, 1064 ; pour 4 clavecins BWV 1065
- Concertos pour hautbois d'amour BWV 1055 & arr. BWV 1053
- Concerto pour hautbois et violon BWV 1060
- Concertos pour violon BWV 1041 & 1042 & pour 2 violons BWV 1043
- Concerto pour flûte, violon, clavecin & cordes BWV 1044
- 6 Concertos brandebourgeois BWV 1046-1051
- 4 Ouvertures (Suites orchestrales) BWV 1066-1069

Ou encore, CD par CD :
CD 1 : BWV 1052, 1055, 1042, 1050
CD 2 : BWV 1048, 1043, 1066, 1060
CD 3 : BWV 1049, 1053 (arr.), 1064, 1067
CD 4 : BWV 1041, 1061, 1044, 1047
CD 5 : BWV 1068, 1056, 1051, 1063
CD 6 : BWV 1069, 1055, 1046, 1065

Le tout, rappelons-le, est enregstré de façon impressionnante, avec un réalisme et une faculté à rendre toute la présence sonore que l'on dirait exceptionnelle, si Alpha ne nous avait pas habitué à ce luxe depuis des années.

On constate aisément que tous les concertos de Bach ne sont pas inclus. En réalité, Café Zimmermann a choisi d'éviter d'enregistrer les concertos existant dans plusieurs versions pour des instruments différents. Ainsi le concerto pour clavecin BWV 1054 n'est-il pas joué, car il est un arrangement du concerto pour violon BWV 1042 qui est, lui, bel et bien présent ; même chose pour le concerto pour clavecin et deux flûtes BWV 1057, arrangement du 4e brandebourgeois, etc. Si l'on ne peut parler d'intégrale il ne manque donc pas une seule note du Bach concertant dans ce coffret.

Parlons enfin de l'essentiel : l'interprétation ! Car si ces enregistrements ont fait événement et demeureront des réalisations marquantes, c'est par leurs choix radicaux. Ici, point de bel équilibre à la Trevor Pinnock (dont les enregistrements sont néanmoins une référence !) ou à la façon des superbes suites du Freiburger Barockorchester ! Café Zimmermann et ses meneurs (Pablo Valetti et Céline Frisch) font le choix de réduire l'effectif au maximum et de se jouer ces partitions (souvent rendues de façon très lisses) en les concevant comme une rencontre virtuose et détendue, une récréation musicale, ce qu'elles étaient effectivement pour Bach. Pas question ici de rechercher une artificielle perfection sonore : au contraire, l'on veut nous faire entendre le frottement des archets, la vibration des anches, et tout ce qu'un instrument ancien peut avoir de verdeur, c'est à dire non pas de défaut mais au contraire de vie bouillonnante et de fantaisie permanente.

Le Bach du Café Zimmermann regarde donc résolument vers l'Italie (influence majeure du Bach de Köthen !), voire vers la France, et rompt avec les interprétations nordiques qui paraîtront bien sages après 8 heures de ce traitement. Il s'inscrit aussi dans les pas des baroqueux les plus audacieux (Goebel dans les années 1980 par exemple) et récuse l'image d'un Bach trop esthétisant, trop abstrait finalement. Ici, la musique de Bach est avant tout ce qu'elle ne devrait jamais cesser d'être, c'est à dire objet, matière musicale et non pure réalisation théorique. Alors, certes, chaque cycle, chaque concerto pris isolément ne disputera pas forcément le label de « référence » à un Manze, un Hantaï ou un Savall. Mais ce n'est pas l'objectif de Café Zimmermann : la mission que ces musiciens-ci s'était assignée est remplie. Le Bach concertant est ici repensé, réinventé. Un nouvel éclairage aussi légitime et indispensable que ceux précédemment cités et qui n'a d'intérêt que pris en bloc sans en vouloir lisser les aspérités. Tout comme est précieuse, précisément pour ses irrégularités, la fameuse perle à l'origine de l'adjectif « baroque »...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Paris, France

Classement des meilleurs critiques: 322