Commentaire client

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 InterLockés !, 27 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Locke & Key, Tome 5 : Rouages (Relié)
Avant dernier chapitre de la saga de la famille Locke avant la conclusion de la saga . Tyler et Kinsey découvrent une clef leur permettant de remonter le temps sous forme de fantômes . Et le lecteur d'assister en même temps que ses héros à la conception de la première clé au 18ème siècle puis à l'intégralité de l'histoire de Rendell Locke et de Lucas "Dodge" Caravaggio .

Ce qui surprend à la lecture de ce cinquième chapitre est la masse d'informations que le lecteur a accumulé depuis le début de la série en se distrayant . Joe Hill répond à 90 % des énigmes patiemment disséminées en trois ans : que s'est il passé dans la caverne ? D'où vient le pouvoir des clefs ? Qui est Dodge ? Quelle est la particularité de Keyhouse ?

Hill le fait de manière fluide ; toutes les pièces du puzzle s'assemblent de manière étonnamment facile . On est loin du bourbier de "Lost" qui a force de multiplier les subplots n'a jamais été en mesure de résoudre ses équations .

Non content de donner des explications satisfaisantes autour de la trame principale , Joe Hill dénoue également des intrigues secondaires qui pourraient paraitre insignifiantes à un lecteur pressé : pourquoi Nina Locke ne voit rien de la magie de sa maison ? pourquoi Bode a découvert toutes les clés ? Pourquoi tous les adultes ne se souviennent pas des événements de Keyhouse et de ce qui est arrivé à Erin ? Enfin , détail crucial , Hill décrit minutieusement la terrible responsabilité de Duncan Locke dans le drame à venir .

Rodriguez n'est pas en reste côté illustrations . Ses couvertures sont très originales et résument parfaitement les événements de chaque épisode . Tout un art une couverture de Comics ... Ici 4 d'entre elles renvoient à celle de l'épisode précédent . Rodriguez y apporte des effets miroirs fascinants pour qui sait observer . Il participe à la fluidité des explications de Hill de manière très efficace. Il est soucieux de donner une identité visuelle convaincante aux ancêtres Locke en travaillant la ressemblance physique de chacun de ces personnages .

Je reste plus dubitatif sur les détails du visage ; comme souvent chez ses collègues , les regards ont des expressions analogues , figées et surtout Rodriguez peine sur certains détails pour ses personnages masculins : ceux ci ont souvent une apparence assez rustre , lourdaude et leurs mâchoires semblent mordre leurs lèvres inférieures ce qui leur confère un air idiot .
Dans le cas de Duncan , ses cheveux longs , son énorme menton le fait ressembler à Sammy de Scoubidou ce qui est peu flatteur ... Ou étudié , allez savoir !

Mais je chipote car avec Scalped , L&K est sans doute la plus belle réussite de ces dix dernières années ; ces histoires à priori éloignées ont même des points communs : l'incursion de la magie dans un univers réaliste , l'interaction des héros avec leur environnement ( une maison et une réserve indienne) , la lutte des personnages contre leur destin familial , la souffrance qui en découle , l'alternance de séquence du présent en parallèle du passé . A noter que malgré ces qualités , Hill cède aux gimmick instauré par BK Vaughan alternant les Years-Days-Hours Ago / Now ! C'est aussi agaçant qu'inutile .

Ce TPB est dédié à Neil Gaiman et Alan Moore , les deux géants du genre . Nul doute que dans 20 ans , un futur grand des comics fera de même pour Joe Hill , tant il est vrai que l'ont peut affirmer que L&K est déjà un classique de la littérature fantastique !

Suite et fin dans le volume .... 6 , le chiffre du ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-5 sur 5 de cette discussion.
Message initial: 27 oct. 13 10:46:10 GMT+01:00
Tornado dit:
"avec Scalped , L&K est sans doute la plus belle réussite de ces dix dernières années". Ah mais je suis plus que carrément d'accord, Monsieur ! ("dans mes bras !!!", aurait dit Abraracourcix à Obélix dans les "Lauriers de Cesar" !).

"malgré ces qualités , Hill cède aux gimmick instauré par BK Vaughan alternant les Years-Days-Hours Ago / Now ! C'est aussi agaçant qu'inutile". heu... non, là je ne suis pas d'accord. J'adore cette technique narrative. Je la trouve dynamique et purement conceptuelle dans le contexte d'une construction scénaristique.

Bon, sinon, je vois bien que tu fais exprès de lire les nouvelles sorties avant tout le monde...

En réponse à un message antérieur du 27 oct. 13 11:39:47 GMT+01:00
Je l'ai lu en anglais Môssieur !!!
Es tu sûr de ta référence Asterix ? Il me semble que c'est dans Asterix en Corse : "décidément , il me plait ce petit , dans mes bras !" .
Sur la technique , je suis effroyablement conservateur , rien ne m'agace tant au cinéma également que ces films qui commencent par la fin comme Casino .

En réponse à un message antérieur du 27 oct. 13 14:26:54 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 27 oct. 13 14:28:19 GMT+01:00
Présence dit:
Sur cette technique - Et pourtant c'est une spécialité des comics. Fut une époque la mode était de commencer l'histoire au milieu du combat entre superhéros et supercriminel, et de revenir en arrière pour expliquer comme la situation avait dégénéré à ce point. Si mes souvenirs sont bons, Stan Lee a dû y recourrir à de nombreuses reprises.

Comme toi, je reste béat d'admiration devant la manière organique dont Joe Hill dévoile les mystères qui s'emboîtent sans solution de continuité. Et en plus, tu n'as pas encore détecté d'incohérence.

En réponse à un message antérieur du 27 oct. 13 14:43:38 GMT+01:00
Tornado dit:
C'est précisément cette virtuosité narrative que je recherche. Un film comme Casino est une merveille de mise en forme, ce qui reste toujours plus important, pour moi, que l'histoire en elle-même !

@Bruce : Au début des "Lauriers de César", Abraracourcix et Obélix se prennent une cuite monumentale et errent dans les rues de Lutèce en réveillant tout le monde. C'est à cette scène que je faisais allusion !

En réponse à un message antérieur du 6 nov. 13 23:43:59 GMT+01:00
M. Cyrille dit:
Tiens j'ai un commentaire qui a sauté ? Je disais que j'aimais bien, moi aussi, les décomptes de temps, ça me gêne pas. Pour le reste, j'ai posté une remarque sur le commentaire de Présence.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

5.0 étoiles sur 5 (7 commentaires client)
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 19,90
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Bruce Tringale
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 49