undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Première communion, 2 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Street Legal (Album vinyle)
Le premier album de Dylan que j'ai acheté , 88 , dix ans après sa sortie ... Très sous estimé évidemment , et pourtant pour moi un de ses meilleurs disques hors périodes de chefs d'oeuvre habituellement répertoriées ( 63/66 et 74/75 ) par ceux qui finalement connaissent très peu Bob Dylan , se contentant des évidences ...
J'aime ce disque ignoré des palmarès . Il est important pour moi parce qu'il coïncide avec ma découverte du bonhomme en tête à tête , sur longue distance répétée .
Je connaissais Dylan depuis quelque temps , mais c'était les disques de ma frangine , c'est pas pareil ... celui - là , c'était le mien ! Mon premier acheté avec mes sous à moi !
Au début , je le trouvais pourtant effroyablement mou pour mon caractère , je l'écoutais mal sans doute , si pleine d'impatience ... pour ma première vraie liaison officielle avec le héros , je voulais qu'il m'emmène en Amérique ou à Durango ou au Mozambique , qu'il fasse le lanceur de couteaux , l'artiste arrogant plein de mystères , le hobo prophétisant , qu'il me convertisse , moi la demi Berbère impie , aux religions de Samarie ... Visiblement , divorcé de Sara , il n'avait plus envie de faire le malin , on le sent lessivé question harangue des tavernes ( tout donné dans Hard Rain ? ) pas fiérot malgré ses fringues d'apparat , mais ça , je ne le comprenais pas .
A la place , sans prévenir , il chantait avec humilité de superbes chansons pleines de souffle ( "Changing Of The Guards" ) et d'élasticité ( "We Better Talk This Over" ) déchirantes parfois ( "Baby Stop Crying" , "Is Your Love In Vain" ... ) ... j'ai mis du temps à accepter la beauté de cette nouvelle musique de fanfare blessée ... je ne tenais qu'à sa façon de chanter un peu à l'orientale , sur "New Pony" , qu'il avait déjà testée dans "Isis" et "One More Cup Of Coffee" sur Desire , et bien avant dans "No More Auction Block" ( les vrais fans apprécieront ) ... puis j'ai compris , grâce à ce disque si richement paré de choeurs gospel ( on est juste avant sa période chrétienne ) que Dylan changeait , que ses vocalises de feu étaient à présent tapies en cendres sous les arabesques de l'orchestre ... mais que les cercles de danses des vieux sortilèges ( l'album est plein d'allusions aux deux testaments ) étaient toujours là .
Il y a tout ça dans ce Dylan quand on fait l'effort de vraiment l'écouter , un truc ancien , quelque chose qui vient de plus loin que n'importe qui et n'importe quoi , pas pour dire qu'on a fait un beau voyage , mais pour partager la douleur des départs . Voilà pourquoi Bob Dylan est un fantastique chanteur , c'est sa magie . Elle est unique , pas si facile d'accès pour nos petites et vaines habitudes de perfection , mais très évocatrice si on est disponible pour l'aventure .
Car bonne fille , je ne manquais pas de convoquer tout le monde dans ma chambre afin qu'on juge de la qualité de mon acquisition durement gagnée à la douleur de mon dos martyrisé dans les pentes vigneronnes de Chouilly en Champagne juste avant la première année de fac ... Le disque plaisait finalement à tout le monde , il était démodé , vieillot , mais l'aura de Dylan si impressionnante , ce disque si long , si émotionnel ... si "étonnant" , que personne n'osait le critiquer . Certains me parlaient de musiques mexicaines ( "Senor" ) d'autres de rappels de fin de bal viennois ( "No Time To Think" ) ses vieilles racines allemandes si vite éludées , je souriais ... d'autres encore , de discours philosophiques sur la plainte des âmes brisées , ça m'intéressait ...
En fait , j'ai su que cet album était beau , et que je ne m'étais pas trompée , grâce à la dernière chanson ( une de ses plus belles ) qui explique tout : "Where Are You Tonight" quand il scande d'une voix endolorie par la défaite : "If I'm here in the morning , baby , you'll know I've survived , I can't believe it , I can't believe I'm alive , but without you it just doesn't seem right ..." juste après que dans un accès de colère il eût promis de foutre son pied dans la tronche de son rival ... ça m'a touchée . On sentait que c'était vrai .
Dans ce disque , Bob Dylan est magnifique à tous les points de vue .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 4 févr. 15 02:12:42 GMT+01:00
Wow, tu m'as donné une belle envie de découvrir ce disque par ton texte aussi savant que sensible.
Moi le snob qui n'écoutais que ses années 60 jusqu'à ce que tout récemment seulement je m'aperçoive que Desire, Infidels et Oh Mercy font vraiment du bien entre les deux oreilles.
Thanx !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Classement des meilleurs critiques: 2.414.153