Commentaire client

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 à l'automne de l'enfance..., 6 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stand by me [Édition Collector] (DVD)
Une anecdote circule au sujet de ce film. Il me semble l'avoir lue à l'époque dans la revue de cinéma L'écran fantastique. Une fois le tournage terminé et le film monté, Rob Reiner et son équipe ont invité l'écrivain Stephen King à une projection privée afin que l'auteur du livre découvre l'adaptation de sa nouvelle extraite de "Différentes saisons", son meilleur recueil à ce jour. A la fin de la projection... silence. Tous les regards sont dirigés sur Stephen King, en suspens. Le maître de l'horreur vascille, bredouille, incapable d'aligner les mots et se voit contraint à sortir un moment, laissant l'équipe décontenancée. Quand il refait surface un peu plus tard, c'est pour lâcher le secret intime à l'origine de cette nouvelle : il a écrit "Le corps" pour exorciser la douleur suite à la perte de certains de ses meilleurs amis de jeunesse. Et le film lui a jeté à la figure les élans de l'amitié telle qu'on la vit quand on n'a pas encore douze ans. "Stand by me" a agi sur l'écrivain comme la madeleine de Proust.
Je dois admettre, à la suite de Stephen King lui-même, qu'il s'agit de la meilleure adaptation d'une de ses oeuvres à l'écran. Comment nier qu'il s'agisse d'un chef d'oeuvre, terme que je n'emploie qu'avec la plus grande prudence tant je sais que le langage actuel l'a définitivement galvaudé. Il existe des films culte comme American Graffiti (soit dit en passant : j'ai la conviction profonde que le personnage qu'interprète Richard Dreyffus dans le film de George Lucas, jeune homme qui s'apprête avec nostalgie à quitter le cocon de ses années lycéennes, est le même que celui de l'écrivain vivant au canada dans "Stand by me" et qui se remémore aussi ses années antérieures au lycée, les dernières folles années de son enfance), mais d'autres qui atteignent une zone indicible de notre être, celle-là même que recherchent parfois toute leur vie les écrivains ou les cinéastes, sans jamais l'atteindre parfois, ce point sensible de notre mémoire, cet état de grâce que nous avons peut-être tous connus à des degrés divers au cours de nos années de jeunesse avant que le vent de l'automne ne vienne le balayer comme une vulgaire feuille morte, nous laissant exsangue et creusant en nous une cicatrice que rien jamais ne viendra refermer totalement. Regarder "Stand by me", c'est faire l'expérience d'une cure de jouvence, c'est se retrouver confronté à l'enfant qui nous habite encore, mais que nous ne savions plus écouter... c'est retrouver les empoignades viriles avec nos meilleurs amis... c'est l'épaule sur laquelle je peux m'appuyer parce que mon ami est assez costaud pour supporter mes larmes... Il se dégage de cette histoire faussement insignifiante des accents de vérité d'une rareté qui en fait tout le prix. Je ne remercierai jamais assez Rob Reiner de nous avoir reconnectés, ne serait-ce qu'un moment, avec les fibres éternelles de notre jeunesse. "Stand by me", incarné par de jeunes acteurs prodigieux, au sommet desquels brille l'étoile Phoenix prématurément disparue, un peu comme le personnage de Chris Chambers dont la silhouette s'efface à la fin, est bouillonnant comme l'enfance livrée au présent permanent, drôle comme leurs farces et leurs quatre-cents coups, poignant comme ces épines sociales contre lesquelles s'effilochent leurs aspirations à la justice. Une film bouleversant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 8 mai 12 01:48:54 GMT+02:00
HALLAN dit:
rien à ajouter, superbe analyse, bravo pour ce commentaire haut de gamme, si je pouvais c'est 3 VU que je mettrais... "When the night has come..".
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.8 étoiles sur 5 (30 commentaires client)
5 étoiles:
 (26)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 7,00
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Marseille

Classement des meilleurs critiques: 856