Commentaire client

11 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Troublante oeuvre, 31 mai 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sous le soleil de Satan (Poche)
Quel chef d'oeuvre que cet ouvrage, premier roman publié par Bernanos en 1926. Les personnages de l'abbé Donissan, jeune prêtre tourmenté dans sa chair et de la jeune fille Mouchette, jeune fille broyée par le mal sont sous très grande tension. Mouchette,ayant tué son amant, se confie au prêtre. Le jugement que ce dernier porte sur cette jeune fille exaltée par la souffrance la conduit au suicide. Un soir, sur une route de campagne, il croise un maquignon dans lequel il reconnaît Satan. Nommé curé de Lumbes, il est considéré comme un saint par ses paroissiens et, en échange du salut de son âme, accomplit un miracle. Peu après, il est retrouvé mort dans le confessionnal.

Roman sombre. La détresse est présente à chaque page. La tentation est le fil conducteur. Bernanos paraît parfois comme hypnotisé par le diable.

Des passages de grande poésie, à la sensibilité à fleur de peau, je cite :

"Tel s'applique à suivre pas à pas, dans un capricieux détour, la passion, plus forte et plus insaisissable que l'éclair, qui se flatte d'être un observateur attentif, et ne connaît d'autrui, dans son miroir, que sa pauvre grimace solitaire !"

Bernanos nous révèle ce qu'il entend par l'entreprise dans le coeur de l'homme du soleil de Satan :

"(...) mais, dans son coeur candide et têtu, l'autre concupiscence s'éveille, ce délire de la connaissance qui perdit la mère des hommes, droite et pensive, au seuil du Bien et du Mal. Connaître pour détruire, et renouveler dans la destruction sa connaissance et son désir - ô soleil de Satan !- désir du néant recherché pour lui-même, abominable effusion du coeur !"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 22 août 10 17:33:44 GMT+02:00
JF dit:
Une lecture apparemment hâtive ! La chronologie de certains épisodes est inversée, et des indications tout simplement fausses : ce n'est pas Mouchette qui se confie au prêtre mais ce dernier qui lui révèle à elle-même sa faute et sa condition, tentant ainsi de la sortir malgré elle de sa dangereuse connivence avec Satan. Enfin, un contresens majeur sur l'épisode du "miracle" : le saint de Lumbres n'accomplit pas de miracle en échange du salut de son âme mais il tente Dieu lui-même en le provocant au miracle et en allant jusqu'à oser renoncer, pour cela, à son propre salut - ce qui est évidemment un péché d'orgueil. C'est pourquoi le miracle n'a justement PAS LIEU.
Il est vrai que la trame des analyses de l'intériorité religieuse proposées par Bernanos est d'une grande subtilité.

En réponse à un message antérieur du 4 sept. 10 18:25:04 GMT+02:00
[Supprimé par Amazon le 9 mars 12 10:49:50 GMT+01:00]

Publié le 15 déc. 13 00:36:30 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 15 déc. 13 12:06:11 GMT+01:00
Pour faire suite à JF : en effet, le saint de Lumbres (étrange comme ce nom ressemble à celui de "Limbes") n'accomplit pas de miracle - et c'est là d'ailleurs que se révèle également tout le génie de Bernanos ; par sa faculté à nous faire espérer ce fameux "miracle" qui n'aura finalement pas lieu. Ainsi le saint de Lumbres est ramené brutalement sur terre, cloué au sol, muré dans sa chair impuissante. C'est là que son humanité est, au fond, la plus bouleversante.

Le plus beau passage de ce livre, à mes yeux, se trouve dans les toutes dernières pages, lorsque le célèbre écrivain fictif, Antoine Saint-Marin de l'Académie Française, qui ce me semble, a été inspiré à Bernanos par Anatole France, se rend dans la paroisse du saint de Lumbres pour rencontrer cet homme d'église à l'aura mystérieuse.

Georges Bernanos nous le dépeint comme une sorte de dilettante pitoyable et désinvolte qui se mêle de vouloir écrire sur un phénomène qu'il ne peut connaître : à savoir la sainteté. Il se retrouve alors face à face avec un saint de Lumbres qui n'a pas besoin de "parler" (il ne le peut pas, les lecteurs comprendront aisément pourquoi lorsqu'ils parviendront à la fin du livre) pour foudroyer littéralement toute la petitesse et l'âme miséreuse de cet écrivain à succès, de cet homme tiède et minuscule.

La phrase muette qui se manifeste à la toute fin du livre, résonne comme le tonnerre et reste longtemps clouée dans l'esprit.

Bien à vous,

Thibault Marconnet
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.8 étoiles sur 5 (11 commentaires client)
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 0,01
Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Latour07
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   

Lieu : Paris, France

Classement des meilleurs critiques: 390