ARRAY(0xabd2b888)
 
Commentaire client

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hitch ! Hitch ! Hitch ! Hourra !, 22 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hitchcock [Blu-ray] (Blu-ray)
Ce commentaire traitera du film et non du contenu du DVD .

Impressionnant ! A mille lieux du biopic académique et prévisible , Hitchcock est une surprise magnifique .
Alors que ces films se concentrent souvent sur la vie de l'artiste en reléguant la création artistique à l’anecdotique , voici que Sacha Gervasi prend le contrepied de cette démarche . C'est ce making of de Psycho qui révèle les névroses de Hitch . Arrivé à au zénith de sa renommée , celui que les américains n'auront jamais honoré d'un Oscar prend des risques fous dignes d'un jeune réalisateur .

Fasciné par le livre de Robert Bloch , la psychose de Norman Bates tourne à l'obsession . Jeté par les grands studios qui flippent en lisant cette histoire de tueur en série qui poignarde une femme déguisé en vieille dame , Hitchcock va devoir se battre contre ses producteurs , la censure et lui-même !

Car , et c'est la bonne surprise du film , de large pans de sa vie intime sont dévoilés . Alma , son épouse , crève l'écran et le film rend justice à son apport à l'oeuvre du maître . Alma suit son génie de mari dans sa folie : elle accepte de mettre leur maison en hypothèque , répond patiemment à ces angoisses nocturnes et subit stoïquement ses sautes d'humeur . Ce vieux couple est très touchant C'est un vrai plaisir de voir qu'Hitch est conforme au personnage que l'on attend de lui . Exubérant , drôle , génial et ...vicelard !

Le moment où il jubile de la réaction du public face à la scène de la douche le rend terriblement attachant .
Hitchcok est complexé par son physique . Sa vie sexuelle est inexistante . Sa sensibilité de petit garçon abandonné le dispute à son sadisme refoulé . Comment ce grand romantique parvenait t'il à côtoyer les plus belle femme du monde sans en éprouver de violents désirs ? Le film répond à ces questions et y répond bien . Au fur et à mesure , Hitch se rend compte que ce film le met en danger : son couple part à la dérive , la mise en scène est plus ardue qu'il le pensait et la censure lui gâche la vie .

C'est le portrait d'un homme admirable qui mettait ses tripes et sa vie dans ses films . Une photo existe que j'adore. Une des dernières où Hicth au soir de sa vie pose fier et humble avec ses cinquante trois films à ses pieds . Aussi exubérant était il , c'était un réalisateur incapable de tricher avec son public. Encore moins avec lui-même . La colère de Hitch envers les femmes le faisait s'identifier au tueur en série . Il le comprend , il dialogue avec lui , il l'aime . Ce film sera sa soupape de sécurité , l'illustration parfaite de la sublimation freudienne .

Anthonny Hopkins , après Hannibal Lecter , associe de nouveau son nom à un tueur en série . Si la ressemblance physique n'est pas évidente , il adopte incroyablement le langage corporel de l'anglais , sa voix et son élocution .

Un film absolument génial qui donne à rêver : pourquoi ne pas en faire une suite ?? Hitchcock et les Oiseaux ? Et Marnie ? Et Sueurs Froide ?

Un type formidable dont la vie valait bien un bon film . Seule bémol : Aucune allusion n'est faite à la fille d'Alma et d'Alfred .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-7 sur 7 de cette discussion.
Message initial: 23 mars 13 08:39:54 GMT+01:00
Présence dit:
J'ai vu "Psychose" que j'avais bien aimé, et j'avais lu le livre de Robert Bloch que j'avais également apprécié.

En réponse à un message antérieur du 23 mars 13 09:28:05 GMT+01:00
Sûrement mon cineaste favori . Il fut une époque , j'étais incollable !

En réponse à un message antérieur du 23 mars 13 09:49:42 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 23 mars 13 09:50:14 GMT+01:00
Tornado dit:
Tu m'as donné furieusement envie de le voir !
De la filmographie du maître je ne connais pas du tout la première partie (muette), et je n'aime pas ses 4 ou 5 derniers films. Le reste je connais bien et j'en ai étudié un paquet lorsque je préparais mon épreuve de cinéma à la fac. Mes préférés sont Vertigo, La mort aux trousses, Rebecca, La Corde, Les Amants du Capricorne, La Main au collet (mon préféré quand j'étais gamin), Psychose, Les Oiseaux.
Il y en a plein que j'ai beaucoup aimés et que je n'ai vu qu'une fois (!) : L'Ombre d'un doute, Les 39 Marches, Soupçons, Cinquième Colonne, La Maison du docteur Edwardes, Les Enchaînés, Le Procès Paradine et L'Inconnu du Nord-Express.
Il y a des classiques que je n'aime pas spécialement : Le crime était presque parfait, L'Homme qui en savait trop. D'autres que j'aime beaucoup, sans les mettre dans mes préférés : Fenêtre sur cour, Mais qui a tué Harry ?, Pas de printemps pour Marnie.
Et enfin d'autres dont je n'ai gardé aucun souvenirs.

En réponse à un message antérieur du 23 mars 13 10:11:56 GMT+01:00
Tu as vu The Boat ? J'ai une tendresse pour La Corde , véritable prouesse cinématographique . La loi du Silence est très recommandable également : Un prêtre doit il dénoncer un criminel ?

En réponse à un message antérieur du 23 mars 13 12:05:54 GMT+01:00
Tornado dit:
"Lifeboat" tu veux dire ? Je ne m'en souviens pas.
"La Loi du silence" c'est comme "Le faux coupable : Je les ai vu une fois il y a très longtemps et je ne m'en souviens pas très bien.

Publié le 29 avr. 13 10:40:33 GMT+02:00
Frédéric dit:
Ce film promettait beaucoup... et il m'a bien déçu. Finalement, sur l'artiste qu'était Hitchcock, on en apprend bien peu. Certes, ses rapports conjugaux offrent une ouverture très intéressante, et Helen Mirren livre ici dans le rôle de l'épouse une prestation remarquable. En revanche Anthony Hopkins (acteur magnifique évidemment) m'a paru bien engoncé dans son maquillage, raide et en définitive pas si remarquable que ça. J'espérais qu'on entrerait davantage dans le processus de création de "Psychose" mais le film en livre des éclairages convenus et en tire aussi des raccourcis simplificateurs. Pour la scène de la douche par exemple, personne ne me fera croire qu'elle s'est déroulée ainsi sur le tournage. Hitchcock réalisait lui-même ses storyboards il me semble. Cette scène culte est extrêmement bien découpée et fonctionne sur la suggestion. Or, le film montre un Hitchcock en transe qui improvise en effrayant son actrice et ce en un temps record. Absurde !! De plus, si le cinéaste s'était mieux documenté, il aurait évoqué un personnage central pour cette scène de la douche. En effet, Saul Bass, qui a réalisé bien des génériques de Hitchcock avec son style inimitable fait d'avant-garde et de graphisme élaboré, aurait si j'en crois la revue POSITIF découpé cette scène. Pourquoi le cacher alors ? Pour nourrir le culte autour d'un Hitchcock démiurge ?
En fait, ce film peine à livrer d'Hitchcock une image plus intime, peut-être moins fantasmée. Et que dire du personnage de Anthony Perkins ? Quand on sait le traumatisme que fut pour lui le rôle de Norman Bates (il ne s'en est jamais remis vraiment, reprenant ce rôle à plusieurs reprises dans sa carrière dans des suites de Psychose plus ou moins réussies), on peut regretter le peu de cas que le film en fait. Les rapports d'Hitchcock et de son interprète principal auraient été passionnants à décrire, d'autant plus que Perkins a dû en livrer ses souvenirs. Le scénario, on le voit, se limite plus ou moins à l'anecdotique.
En revanche, je suis d'accord avec un précédent commentaire : la scène où Hitchcock dans le couloir d'un cinéma où est projeté en avant première son film Psychose est jouissive et tellement véridique. Elle révèle si bien, même si avec humour, le pouvoir de manipulation du maître du suspens et la jouissance intime qu'il en retire.

En réponse à un message antérieur du 29 avr. 13 10:59:35 GMT+02:00
Bonjour Frederic
Vos arguments sont implacables et je ne puis qu'y acquiescer . Effectivement le film survole la vie de Perkins et la scène de la douche . Il me semble que le réalisateur ait eu plus à coeur de ' simplifier' le propos en ancrant les difficultés de Hitch avec la censure . De ce point de vue le film m' a plutôt satisfait .
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.3 étoiles sur 5 (13 commentaires client)
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
EUR 10,09
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Bruce Tringale
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : France

Classement des meilleurs critiques: 39