undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Oblomovtchina, 18 août 2009
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oblomov (Poche)
Ilia Ilitch Oblomov est un riche propriétaire terrien et rentier confortable, habitant Saint-Pétersbourg... enfin, sa véritable demeure n'est ni une ville, ni un pays, mais un meuble : son divan. Les 200 premières pages - mémorables - le lecteur les passera donc à guetter le moment où le "héros" en robe de chambre orientale, recevant kyrielle d'hôtes depuis son bunker molletonné, parviendra à se libérer de la position allongée.

On comprend vite que la fainéantise pathologique d'Oblomov est celle d'un "coeur qu'aucune boue n'a jamais souillé" dixit son ami Stolz, un authentique mort-né de pureté infertile, un désillusionné absolu avant l'heure, ne désirant plus s'avilir au contact du monde. Jadis tenté par l'action, ce "Platon en robe de chambre" consomme désormais ses chimères dans ses rêveries - nettement plus fidèles - le réel et son prosaïsme étant bien trop vains, éreintants. C'est aussi un caractère nouveau dans la littérature mondiale, personnalité tragi-comique d'un grand enfant qui, prisonnier des élans éphémères, fatigué des passions mortelles, n'a pu trouver de repos que dans l'apathie, reflet de l'éternité. Une dernière passion amoureuse volontairement tuée dans l'oeuf et un déménagement foireux achèveront de conforter notre homme dans sa position horizontale.

Un personnage classique en somme, qui séduisit quelques Tolstoï et Dostoïevski, entré dans le langage courant en Russie (ils parlent d'oblomovisme comme nous parlons par exemple de bovarysme), dans lequel il est fort (dé)conseillé de se retrouver, surtout en notre époque qui érige plutôt l'hystérie et le survoltage en valeurs suprêmes.

Oblomov, ou le roman russe du désenchantement et de la fainéantise. Génial, amère, comique, culte. Indispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-6 sur 6 de cette discussion.
Message initial: 23 août 10 20:21:42 GMT+02:00
desperada dit:
Vous m'avez convaincue, j'ajoute cet Oblomov à ma liste de lecture et je reviendrai vous en dire 2 mots quand j'aurai fait connaissance avec le bonhomme. Felicitations pour vos commentaires. Vous vendriez une glacière à un Inuit.

En réponse à un message antérieur du 23 août 10 22:50:59 GMT+02:00
Zarak dit:
Ah ben si je peux vendre une glacière à un Inuit, je peux postuler chez Amazon tranquille ! Oblomov, une rencontre fort sympathique, attention à ne pas être trop influencé par le bonhomme cela dit... Merci pour le message et bonne lecture (pas trop de risques de ce côté là).

Publié le 25 mai 13 07:49:22 GMT+02:00
Merci, j'ai mis cet Oblomov sur ma liste d'envies. Et je vais voir vos autres critiques à a recherche de nouveaux auteurs.

Publié le 24 avr. 14 15:05:33 GMT+02:00
Vu+
je viens de me le commander d'occasion aux éditions de l'Age d'Homme.
Cordialement, bon commentaire

En réponse à un message antérieur du 25 avr. 14 18:45:44 GMT+02:00
Zarak dit:
Merci, bonne lecture à vous, bien calé dans un douillet divan !

En réponse à un message antérieur du 26 avr. 14 05:55:38 GMT+02:00
Cela s'impose, je vais vite changer de divan avant d'acheter le livre!
Bien à vous. LYL.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Zarak
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Lieu : Saintry-sur-Seine, Essonne, France

Classement des meilleurs critiques: 394