ARRAY(0xb0777f3c)
 
Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Scorpions à la mode....électro !, 14 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eye Ii Eye (CD)
Le 14ème album des Scorpions est dans les bacs en 1999. Se voulant encore plus abordable que Pure Instinct, le groupe veut élargir son public mais en y insérant des boites à rythme et en peaufinant sa musique au point de la rendre synthétique, Klaus Meine et sa bande s’éloigne à grands pas de leur hard-rock percutant qui a fait leur succès dans les années 70 et 80. Personnellement, j’ai décroché depuis Blackout sorti en 1982 même si dans les albums suivants, on discerne quelques compositions intéressantes. Eye II Eye est plombé de ballades léchées à l’extrême, le titre « Obsession » par exemple qui lorgne vers l’harmonie de Queen, et si on peut apprécier « Freshly Squeezed » et « Mysterious » assez novateurs, le reste me laisse indifférent. Quand on pense que le potentiel des deux guitaristes Rudolph Schenker et Matthias Jabbs est sous employé à ce point ! alors qu’ils sont capables du meilleur en riffs et solos d’enfer ! quel gâchis… Voilà un album au gros son, techniquement parfait dans la production mais d’une froideur et d’une redondance agaçantes. Tiens, du coup je m’en vais écouter Virgin Killer et les délires d’Uli Jon Roth.
(14 titres / 62mn)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 1 janv. 14 20:06:26 GMT+01:00
daube ubuesque .... quelle triste fin.... n'est pas Ronnie James Dio qui veut, parce que lui a réussi sa sortie !
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : FRANCE-Paris

Classement des meilleurs critiques: 119