ARRAY(0xa81d1864)
 
Commentaire client

50 internautes sur 57 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 KUBRICK TUTOIE LES ANGES, 19 février 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : 2001 : l'odyssée de l'espace [Blu-ray] (Blu-ray)
Deuxième film de la trilogie futuriste (après FOLAMOUR et avant ORANGE MECANIQUE) 2OO1 L'ODYSSEE DE L'ESPACE est sans doute le film le plus célèbre de son auteur, le plus commenté, en bien comme en mal... Tourné en 70mm, projeté à l'époque sur trois écrans (le cinérama), 2OO1 est considéré comme le premier "space opéra", qui a nécessité quatre ans de recherche et de travail.

De quoi parle ce film : A l'aube de l'humanité, une tribu de primates découvrent un étrange monolithe noir posé sur le sol. D'abord troublés, ils se font à cette présence. L'un d'eux ose s'approcher plus près, et toucher l'objet ce qui lui confera une ascendance sur le reste du groupe. Plusieurs millénaires plus tard, ce même monolithe est repéré sur la Lune, où les américains envoient le professeur Flyod, chargé de l'étudier, et faire taire les rumeurs les plus folles. Enfin, 18 mois plus tard, un équipage fait route vers Jupiter, où l'on a encore repéré le monolithe. Le vol est entièrement contrôlé par un ordinateur, HAL 9000, dont le comportement commence à inquiéter l'astronaute Bowman...

Ce film est l'osmose parfaite entre l'image, la musique, les décors. Est-ce la musique de Strauss qui magnifie les images de Kubrick, ou l'inverse ? (Kubrick filmait ses scènes avec le disque qui tournait sur une platine, en studio...). Il y a quelques dialogues de temps à autres, mais ils ne servent qu'à remplir les longs moments de solitude et d'ennui des personnages, dont les conversations sont aussi vides que l'espace (voir les scènes de joyeux anniversaire par télé interposée, ou la discussion entre scientifiques russes et américains...). Kubrick traite une fois de plus le thème de la folie des hommes, de la perte de contrôle, poussée ici jusqu'au paroxysme, puisque même les ordinateurs crées par l'homme, ces cerveaux informatiques parfaits, deviennent fous à leur tour. Le vrai héros du film, le personnage le plus effrayant, le plus grand psychopathe qui soit, c'est HAL 9000, la tête pensante de cette odyssée. La mort de HAL, son agonie, est une des scènes les plus bouleversantes du cinéma.

Le prélude du film est un film en soit. Tourné en studio, avec le procédé de transparence, il nous raconte en vingt minutes l'évolution de l'homme, d'abord primate nomade, puis la sédentarisation, les clans, l'arrivée des classes sociales, l'avènement du chef, la prise du pouvoir par les armes. Avec une transition fulgurante, restée dans les annales du cinéma (le tibia jeté en l'air qui devient astronef), Kubrick bascule dans le futur, pour constater que pas grand chose n'a évolué.

Kubrick enchaîne des séquences éblouissantes et inoubliables, sur le plan émotionnel et technique. (Kubrick est aussi le créateur des ses effets spéciaux, qui ne se démodent pas malgré les techniques numériques actuelles). Les errements des vaisseaux dans l'espace silencieux sur fond de Strauss, les hôtesses qui défient la gravité en marchant au plafond, où le footing de Bowman dans la roue. Citons encore la découverte du monolithe enfoui, filmée caméra à l'épaule, qui fait naître une angoisse palpable. La tentative de meurtre perpétrée par HAL sur Bowman, et bien sûr le voyage à travers l'espace temps, psychédélique à souhait, le trip définitif de cinéma ! Cet épilogue énigmatique, dans des décors XVIIIème, qui reprend le cycle de la vie, n'en finit pas de nous interroger. Autant de scènes, d'images, qui sans dialogue ni explications rationnelles, nous touchent droit au coeur.

2OO1 est bâti selon une construction rigoureuse, autour du chiffre 4. Le film se découpe en 4 chapitres, eux mêmes découpés en 4 scènes, qui se répondent selon les époques : la naissance, le repas, la mort, et le monolithe. Film géométrique encore avec les multiples variations sur le cercle (le cycle), et le rectangle. Rigueur aussi sur un plan scientifique, le film se veut quasi documentaire à certains égards. Par exemple sur l'absence de son dans l'espace. Habilement, Kubrick va donc jouer sur cet aspect et rendre ce silence source d'angoisse, et de vertige (y compris pour le spectateur, quand les projections commençaient par trois minutes de silence, écran noir... mise en condition idéale pour apprécier la suite).

2OO1 ne repose pas sur des échanges psychologiques, mais sur la confrontation de l'homme sur lui-même, son origine, sa destinée. Le doute est au centre de tout. Pour symboliser ces questions, Kubrick utilise ce monolithe noir, qui intervient à chaque fin de cycle. Le monolithe est d'abord redouté, puis apprivoisé, devient une présence rassurante, ou une source d'interrogation profonde. C'est en cela que 2OO1 est considéré comme un film métaphysique.

Alors c'est vrai que 2OO1 peut faire naître l'ennui le plus profond, au premier abord. Je vous dirai : oubliez les autres films, oubliez les constructions romanesques classiques, oubliez les musiques tonitruantes et intrigues trépidantes, calibrées et rassurantes. Découvrez autre chose. Regardez, écoutez ce spectacle, cet "opéra galactique" et laissez-vous gagner par l'émotion. Ne cherchez pas à rationaliser. Chacun puisera ce qu'il veut, selon ses connaissances ou ses croyances. Chacun aura son avis et tout le monde aura raison, car Kubrick réalise un film au propos universel, libre d'interprétation. Kubrick disait : "on explique pas Beethoven, on aime ou pas". Il en est de même pour son film, conçu pour provoquer l'émotion, mais pas pour démontrer quelque chose.

Qu'il fascine, ennuie ou déstabilise, 2OO1 ne laisse personne indifférent. Entrez dans cet univers là, et parcourez la plus belle odyssée du cinéma qui soit. 2OO1 c'est plus qu'un film, c'est une expérience sensorielle.

PS : Le livre d'Arthur C. Clarke "2OO1" est sorti après le film, adapté du scénario, en prétendant répondre aux interrogations laissées sans réponse dans le film. La nouvelle dont le film est tiré s'appelle "La sentinelle" (1951).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Classer par: Le plus ancien d'abord | Le plus récent d'abord
Afficher les messages 1-10 sur 19 de cette discussion.
Message initial: 19 févr. 09 16:14:33 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 19 févr. 09 16:18:18 GMT+01:00
Luc B. dit:
Waouh... Moins de 20 minutes après la mise en ligne de mon commentaire, me voilà déjà sanctionné par le virus VINA (Vote Inutile Non Argumenté). Il doit y avoir quelquepart dans le cosmos, une veille automatique activée, un oeil rouge, qui réagit dès que les mots "Luc.B" se pointe sur ce site... Impressionnant ! J'y suis ! HAL 9000 vit toujours. Il scrute, guette, épie, surveille la planète Amazon, et injecte son venin avant de s'en retourner aux confins de l'univers... Sur un tel film, l'unanimité n'est pas de mise, je m'en doute. Monsieur HAL, ne serait-ce que par respect envers les pauvres scribouillards qui passent du temps à façonner un texte, à tenter de faire découvrir ou d'expliquer une oeuvre complexe en termes simples, pitié, laissez-nous respirer, et espérer que ce que nous faisons sert à quelque uns. Nous ne sommes pas de grands prétentieux imbus de leur personne persuadés que notre prose va changer la face du monde. Mais simplement des amateurs - parfois éclairés - qui essaient de partager une passion entre gens de bonne compagnie.

Et comme il n'est de bonne compagnie qui ne se quitte, je vous dis... à bientôt !

En réponse à un message antérieur du 19 févr. 09 17:40:22 GMT+01:00
François dit:
Tiens, un V.U pour compenser. Franchement, Rockin ou moi c'est éventuellement compréhensible ces VNU mais des coms si argumentés, instructifs et non polémiques comme ceux de Luc, non !

En réponse à un message antérieur du 19 févr. 09 17:47:02 GMT+01:00
Ouhman dit:
Et voilà un petit VU pour te consoler ! Tu vois Luc, parfois je me dis que ce n'est pas très malin de passer tout ce temps sur Amazon. Et puis miracle ! On découvre qu'il y a des gens qui consacre le leur, de temps, à voter contre nos commentaires ... Et là on se dit qu'on a de la chance.

Concernant ton commentaire proprement dit, tout d'abord bravo d'avoir osé t'attaquer à un tel monument, ensuite merci pour toutes les infos concernant le film et enfin une critique : tu es tellement dedans depuis longtemps que tu n'as pas imaginé que certains n'ont pas vu 2001, or à te lire on a du mal à voir de quoi ça parle ... Amicalement, Nicolas.

En réponse à un message antérieur du 19 févr. 09 18:20:28 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 19 févr. 09 18:21:54 GMT+01:00
rockin-jl dit:
trés beau com qui me laisse sans voix , et qui me file des complexes , à moi et mes com à 2 balles..
Hal serait donc derrière les VINA, c'est une explication; moi je penche pour Big Brother (pas celui de notre chere Janis, celui de 1984);ou encore un vrai fan de Z-RO.... en tout cas c'est sur , ces VINA viennent d'un esprit derangé, humain ou non..

En réponse à un message antérieur du 19 févr. 09 18:30:21 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 19 févr. 09 18:45:33 GMT+01:00
Luc B. dit:
Merci de votre soutien les gars... J'avais chroniqué ce film il y a 4 ans, mais j'ai revu ma copie.
Et pour répondre à Nicolas, c'est vrai, j'en oublie de dire de quoi ça parle, je vais donc rectifier de ce pas.

En réponse à un message antérieur du 19 févr. 09 20:02:07 GMT+01:00
V.U. parce que c'est beau et argumenté comme tu sais si bien le faire, mais je n'aime pas du tout ce film de Kubrrick, un de ces jours quand j'aurai retrouvé ma frite on en causera. Pourtant tout ce que tu dis (très bien) sur les effets spéciaux qui ne se démodent pas, sur le schéma directeur, sans oublier la qualité de la photo, le soucis du détail cher au Maître, mais je suis dans la catégorie de ceux que ce film ennuie.

En réponse à un message antérieur du 20 févr. 09 12:37:36 GMT+01:00
Brutor dit:
Un VU très largement mérité (y'a pas photo !). Mention très bien.
Si je pouvais, j'en rajouterai 1 en compensation, car effectivement j'ai remarqué que le VNU est arrivé très rapidement, et inutile que je répète ce que j'en pense (voir mon message précédent / Z-Ro, je crois).
A y réfléchir, peut-être est-ce Amazon qui te sanctionnes pour un comm. trop long qui leur prendrai trop de mémoire de stockage (je plaisante).

En réponse à un message antérieur du 20 févr. 09 16:23:11 GMT+01:00
[Supprimé par Amazon le 27 avr. 11 15:35:24 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 20 févr. 09 16:24:59 GMT+01:00
[Supprimé par Amazon le 27 avr. 11 15:35:24 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 20 févr. 09 22:10:09 GMT+01:00
Brutor dit:
Pourtant tu as un nombre de VU imposant.
‹ Précédent 1 2 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.2 étoiles sur 5 (94 commentaires client)
5 étoiles:
 (62)
4 étoiles:
 (12)
3 étoiles:
 (8)
2 étoiles:
 (5)
1 étoiles:
 (7)
 
 
 
EUR 15,05 EUR 14,49
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur

Luc B.
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 125