Commentaire client

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une vision originale et pertinente du champ politique, 18 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le complexe d'Orphée : La gauche, les gens ordinaires et la religion du progrès (Broché)
« Le complexe d'Orphée » reprend en les précisant les thèmes développés dans les précédents ouvrages de Michéa. Si l'on n'a pas encore découvert cet auteur, il me semble plus pertinent de commencer par « Impasse Adam Smith » ou bien « L'Empire du moindre mal ». Pour ceux qui le connaissent déjà, l'intérêt de l'ouvrage demeure intact. Nous avons ici une histoire détaillée de la cartographie idéologique actuelle. L'auteur rappelle que le monde politique du XIXe siècle était tri-polaire : les blancs ou parti de l'ordre défendant les valeurs de l'ancien régime, c'est à dire l'ancienne droite, les bleus ou parti du mouvement (les républicains, la gauche dominée par les figures d'Alexis de Tocqueville et de Benjamin Constant), et enfin les rouges (socialistes, anarcho-syndicalistes, ensuite marxistes) qu'on ne pouvait alors pas qualifier « de gauche » et qui refusaient d'ailleurs cette étiquette « bourgeoise ». Bleus et rouges se sont rapprochés à l'occasion de l'affaire Dreyfus puis l'histoire du communisme stalinien a brouillé les cartes. Les blancs ont peu à peu disparu entre la fin de la guerre et les années soixante dix. Les rouges se sont peu à peu dilués dans les bleus en devenant ce qu'on appelle l'extrême gauche. Les exigences populaires réellement socialistes sont passées définitivement à la trappe en 1983 ; elles seront par la suite taxées de populistes. Le débat politique actuel est maintenant confiné à l'intérieur de partis républicains libéraux acquis au pouvoir du marché, à la domination du droit procédural et au mythe du progrès quelles que soient leurs étiquettes. Sa linéarité factice (gauche, centre, droite) est le piège fatal enfermant la gauche moderne. La vision politique de Michéa est orthogonale à tout cela. C'est son intérêt majeur.

Un second point important concerne les soubassements moraux du mouvement socialiste primitif (Pierre Leroux) ancré sur le concept orwellien de « décence commune » (common decency), sans laquelle il n'est point de société viable. C'est cette morale des gens ordinaire qualifiée d'archaïque ou de réactionnaire que la gauche moderne a liquidé dans sa fuite en avant. De là le titre de l'ouvrage : ne jamais regarder « en arrière » (c'est réac.) mais toujours en avant selon la direction de la flèche du progrès, de la façon dont Orphée ne devait pas se retourner sous peine de perdre Eurydice sortie des Enfers. Si la common decency demeure encore largement répandue dans les classes populaire bien que le libéralisme vise à l'éradiquer comme obstacle principal à sa mainmise générale sur les populations, elle est inexistante au sein des élites.

Sur la forme, dix questions/réponses, dix chapitres. L'écriture de Michéa est un peu spéciale : elle est arborescente : un chapitre avec des scolies notées [A][B], ... en fin de chapitre. Des notes [1][2] dans les scolies. Des notes [a][b] dans les notes. Ca peut gêner certains.Mais on peut aussi tout lire de façon linéaire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Jean-paul Lacharme
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Lieu : Marseille, France

Classement des meilleurs critiques: 183