Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs, malgré le son, 29 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Turn Back (CD)
Avec sa très moche pochette symbolisant tout à fait la blague à la con 'la tête à Toto', Turn Back, sorti en 1981, troisième album de Toto, est sans doute leur moins connu. Il faut bien dire que cet album, pour excellent qu'il est, ne contient aucun tube, et est sorti dans une sorte d'indifférence totale (l'absence de hits y est pour beaucoup, la pochette rebutante aussi). Le son du disque, de plus, est assez médiocre (je parle du CD, je ne sais pas si c'est aussi le cas du vinyle), il faut monter le son assez haut pour bien entendre, c'est faiblard. Mais c'est pour moi le seul défaut du disque.
En dehors de ce défaut sonore, je dois bien dire que je ne vois pas grand chose de négatif à dire sur ce disque. OK, les anti-Toto n'apprécieront pas. Toto est un groupe de pop/rock californien très commercial, et je sais que les fans de rock, généralement, conchient plus ou moins sur eux. Moi-même, je ne tiens pas ce groupe parmi mes préférés, mais j'avoue bien aimer. Turn Back est mon chouchou avec Hydra (leur second album) et Isolation (leur cinquième), qui auront eux aussi droit à leurs articles ici.
Le son de l'album, en dehors d'être faiblard, est pop. Le chant est partagé entre Bobby Kimball, David Paich (claviers) et Steve Lukather (guitare). Live For Today, chanté par Lukather, est le titre le plus rock de l'ensemble, avec un beau riff de guitare en ornement (Let's live for today, tomorrow may never come...). Goodbye, Elenore et English Eyes sont de très bonnes chansons bien rythmées, bien rock, mais très pop tout de même.

Gift With A Golden Gun démarre par un riff de guitare tronçonneuse, et se poursuit par un piano bastringue qui fera sourciller les plus 'rock pur' d'entre vous. Idem pour I Think I Could Stand You Forever, qui démarre, elle, calmement, pour se poursuivre avec un riff de guitare vraiment hard. A Million Miles Away est une bien belle ballade chantée par Paich, avec appui de Kimball sur les refrains. Turn Back est mon morceau préféré sur l'album, une pièce trop courte, mais intense et limite progressive (nombreux claviers, beau son de guitare, paroles étranges), un titre qui aurait pu être un tube. En revanche, je n'aime pas trop If It's The Last Night, le dernier titre, trop soupe commerciale pour moi (et si moi, amateur de Toto, je n'aime pas ce titre, que dire de ceux qui n'aiment pas Toto en général !!). Trop niais.
Mais Turn Back, vraiment, est un excellent album, et son manque de renommée, son manque de succès sont vraiment dommages. Sous une pochette aussi moche que ridicule se cache un joyau pop, un disque court (37 minutes, le plus court du groupe), mais vraiment attachant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-1 sur 1 de cette discussion.
Message initial: 8 mars 11 12:56:31 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 8 mars 11 13:00:58 GMT+01:00
Paul B' dit:
Assez d'accord avec l'ensemble de votre très bon commentaire, sauf au sujet de la pochette que je trouve pour ma part très réussie graphiquement (l'expression "the head of toto" n'existe pas aux USA). Ce "visage" un peu étrange et cette bouche d'un rouge agressif m'a toujours fait penser au masque d'un clown triste ou inquiétant selon l'humeur. Le vrai problème à mon avis est le son de ce disque que je trouve toujours aussi insupportable (désolé, je viens de le ré-écouter après avoir lu votre com'). Le mixage en "médium aiguë", donne à la batterie un son plat et métallique, particulièrement au niveau des cymbales et de la grosse caisse qui ne parle vraiment en faveur du grand Jef Porcaro (un comble quand on connait la finesse et la subtilité de son jeu). C'est flagrant sur le "Goodbye Eleonore " où la caisse claire ressemble à une mauvaise boite à rythmes... La guitare de Lukather n'échappe pas à ce drôle de son et les médium-aigües là encore dominantes dénaturent vraiment les rythmiques qui sont particulièrement rock sur cet album. A quand un vrai remixage de cet album?
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Menucourt, Fr

Classement des meilleurs critiques: 1.466