undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici nav_WSHT16 Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Au nord il y a aussi des auteurs qui se sont faits un nom, 22 mai 2012
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Profanation : La deuxième enquête du département V (Broché)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Je ne connaissais pas cet auteur mais le côté "exotique" du polar "made in Danemark" m'a tenté et m'a plutôt convaincu. En scène : une jeunesse pour qui le fric est une perdition, une permissivité et le signe d'une décadence d'une partie d'une société empêtrée dans son ennuie. Les fils du fric décomplexés pour lesquels tout est permis et surtout le pire d'un côté, une équipe de choc, composée d'un flic désabusé mais pas tant que ça, d'un assistant Syrien et d'une assistante aussi canon que professionnelle de l'autre et une histoire d'une violence gratuite (une référence à L'Orange Mécanique)éclairent cette parcelle d'une société qui, lorsqu'on la regarde d'un peu plus près, possède autant de failles qu'une autre.

L'écriture est fluide, très fluide, les pages défilent à la vitesse d'un TGV qui ferait un tour au Danemark sans jamais avoir de panne ni de retard, les personnages sont très clivés, l'histoire est forte et violente : autant d'ingrédients pour un polar qui se tient.

Car il s'agit bien d'un polar où l'histoire n'est que prétexte à la description d'une société qui n'échappe pas à la violence et la perdition d'une catégorie de population déphasée, noyée dans le fric et totalement impunie pour n'avoir pas oser, un jour, ouvrir les yeux.

Un bon polar, et donc pas un policier, et donc pas de la littérature non plus mais une œuvre où l'action et la sociologie de l'action posent autant de questions qui trouvent des réponses dans l'inconfort d'une Vérité implacable qu'il est parfois difficile de regarder et d'affronter. L'auteur est là pour nous le rappeler.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail
Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-3 sur 3 de cette discussion.
Message initial: 10 août 15 12:21:01 GMT+02:00
Pierre dit:
Bonjour Erebus,
Je trouve votre titre un peu provocateur... Les corons évoquent le Nord de la France et dire que l'on y trouve des assassins, depuis une certaine banderole de supporters, peut être assez mal vécu.
C'est un peu comme si on affirmait que les Parisiens ne savent pas conduire et qu'ils sont tous invivables à faire la gueule en permanence, que les Alpes ne renferment que des personnes de la même famille et aux QI très bas, que le sud ne comporte que des personnes du 4e âge, sauf Marseille et la Corse qui appartiennent aux bandits et à la Mafia... Tout cela étant parfaitement erroné et relevant de la simplification extrême.

En réponse à un message antérieur du 11 août 15 00:35:30 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 11 août 15 00:55:35 GMT+02:00
erebus dit:
Et ? Mon titre n'a absolument rien à voir avec ce que vous racontez. Pour ma part j'execre la victimisation et les donneurs de leçons qui pullulent à tous les étages. Sans oublier la censure. Ce titre est juste une façon de dire que ces pays que l'on vantent pour leurs réussites (Suède, Danemark, etc...) ne sont pas exempts de problèmes et c'est ce que démontre le livre. Maintenant les corons... Une façon de dire que derrière les montagnes factices se cachent autre chose. Donc rien à voir avec une quelconque stigmatisation mais simplement une métaphore. Vous savez, une figure de style qu'on apprend en cm2. Rien de plus.

En réponse à un message antérieur du 11 août 15 08:52:57 GMT+02:00
PEP dit:
Bonjour,
Rassurez-vous, je ne prétends pas donner de leçons ni effectuer la moindre censure. Je souhaitais simplement partager un ressenti à la lecture de ce titre. Je n'imaginais pas que vous puissiez de prendre de façon aussi épidermique, sans même essayer de vous placer sur un point de vue différents du votre.
J'ai lu ce livre et les suivants. j'ai même pris de l'avance avec ceux qui ne sont pas encore traduits en français, comme j'avais également lu la trilogie de Millenium qui est également une fresque à l'acide des pays Nordiques et de leurs problèmes.
Pour ce qui est des corons, que vous semblez confondre avec les terrils en parlant de montagnes factices, ces groupements d'habitations minuscules que les employés des mines devaient louer une fortune sur une paye ridicule par rapport au travail de bête qu'ils fournissaient, n'existent sous cette appellation que dans le Nord de la France. Nous sommes donc bien éloignés du Danemark ou de la Norvege, qui n'ont ni terrils ni corons !
La métaphore, par définition, se base sur une analogie ou une substitution (il pleut des cordes ou des hallebardes) qui enrichissent l'image. Son utilisation ici suggère donc (probablement sans que ce soit volontaire) que le Nord comporte des corons et des assassins. Mais, bon, qu'importe !
Je vous souhaite une bonne continuation et de bonnes lectures.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation