Commentaire client

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MONUMENTAL CHEF D'OEUVRE, 4 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Incorporated (CD)
Monstrueux, rien de moins. Ce disque est l'un des meilleurs albums de trash moderne des deux dernières décennies. Alliant son énorme, inspiration ultime, puissance dévastatrice et technique sans faille, il fait également preuve d'innovation réelle. Opus parfait selon moi, il démontre de plus qu'une dream team de zicos confirmés peut aussi réaliser un chef d'oeuvre, un vrai, sans se reposer sur sa seule notoriété, mais en mettant au service de son oeuvre ses compétences à tous niveaux.

Après un premier essai atomique nommé Power Of Inner Strength, sorti en 1995, qui affirmait d'emblée une personnalité forte et en marge, Grip Inc avait un peu déçu avec Nemesis, brutal mais peu inspiré, suivi d'un meilleur Solidify, néanmoins pas historique non plus. C'est donc un exploit que réalise le groupe avec ce quatrième scud, qui dépasse les autres (même le premier) de la tête et des épaules, impérial de bout en bout, et qui va en calmer plus d'un dans le music business, à commencer par Slayer himself, puisque rappelons-le, l'un des cerveaux de Grip Inc n'est autre que Dave Lombardo, le meilleur batteur métal au monde, maître des fûts chez Slayer aussi. L'autre cerveau, c'est Waldemar Sorychta, qui (doit-on le présenter ?), en dehors d'être un gratteux d'exception, a produit de sacrées poitures (Lacuna Coil, Sentenced, Tiamat, ou encore Voodoocult, Despair et j'en passe). Pour compléter l'équipe, Gus Chambers a été désigné comme hurleur en chef, frontman en béton (qui a du faire rougir Tom Araya de chez qui vous savez), et Jason Viebrooks à la basse.

Tout d'abord, il est incroyable de constater combien le groupe a pu être aussi inspiré alors qu'il est déjà bien occupé par ailleurs avec un emploi du temps chargé. Rien que cela constitue déjà une performance en soi. Mais de plus, loin de n'être qu'un side-project de Lombardo, Grip Inc se pose non seulement comme un sérieux défi à son groupe "mère", mais avec Incorporated, c'est un bulldozer de créativité et d'efficacité qui écrase tout et selon moi surpasse Slayer (et tous les autres) à tous niveaux. La composition est effarante à tous les étages, rien n'est à jeter. La brutalité est maîtrisé de façon si fine (incrustée de guitare flamenco à tomber raide) que même un non-fan de trash comme moi ne peut qu'être renversé par ce chef d'oeuvre. Une pure tuerie ! D'un bout à l'autre on s'en prend plein les tympans avec une délectation et un sourire jusqu'aux oreilles, limites larmes aux yeux. La batterie de Lombardo est hallucinante de rapidité et de clarté, le flamenco de Sorychta mêlé à ses riffs en béton armé et le chant de Gus Chambers forment une symbiose exceptionnelle et au final une entité sans égal sur la scène métal.

On est destabilisé d'entrée par une dentelle de guitare flamenco du plus bel effet, rapidement rejointe par une litanie ténébreuse de Chambers, une montée en puissance de quelques minutes, avant un break de quelques secondes qui explose sur un démarrage apocalyptique : batterie au tempo maximum faisant la course avec un riff agressif... Curse Of The Cloth est lancé à plein régime, histoire de fermer toutes les bouches d'entrée. Personnellement, j'en suis resté coi. Derrière, tout va s'enchainer à merveille entre titres mid-tempo (The Answer, Built To Resist, Man With No Insides) et up-tempo dévastateurs façon Attila (Enemy Mind avec son intro et ses breaks flamenco est une pure merveille, quant à Skin Trade, carrément hallucinant de vélocité, il faut vraiment l'entendre pour le croire : Lombardo est un monstre rythmique avec quatre bras !). Ce qui frappe, hormis la puissance monumentale des titres, c'est le niveau d'inspiration : une seule écoute suffira à vos coller les mélodies dans le cortex, tellement elles sont efficaces. Cela témoigne d'un énorme talent. Le reste des titres est à l'image, aussi bon... vraiment rien à jeter sur les onze compos qui plombent cette galette venue de nulle part.

Taillé dans du marbre mais ciselé à l'or fin, Incorporated est à posséder absolument, sans discussion, à ranger aux cotés de Burn My Eyes de Machine Head, Seasons In The Abyss de Slayer, Master Of Puppets de vous savez qui, etc.

RIP Gus Chambers, qui a choisi de quitter ce monde à l'âge de 52 ans le 13 octobre 2008, sera regretté longtemps, livrant à nos oreilles un testament musical de haut vol, qui lui ne s'effacera jamais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques


Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 5 déc. 13 08:50:33 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 5 déc. 13 08:51:32 GMT+01:00
megaotal dit:
excéllent commentaire!!!en effet grip inc reste un groupe à part de la scéne thrash metal.un groupe innovateur et développant une atmosphére unique avec ses apports de guitare hispanique...il fallait oser!à ma connaissance seul sepultura avait osé ce genre de mélange contre nature.un groupe culte ni plus,ni moins.j'ai les 3premiers et pour l'instant mon préféré reste "nemesis".on verra aprés l'écoute de celui-ci.une pensée pour ce chien fou de gus chamber,qui en dépit de son apparence de keupon indestructible était un étre véritablement humain("human?") et sensible...trop d'ailleurs,comme il le prouva il y'a déjà un peu plus de 5ans de ça.rip.

En réponse à un message antérieur du 5 déc. 13 13:22:49 GMT+01:00
Hellblazer dit:
Ah, tu verras, Incorporated enfonce ses 3 prédécesseurs, c'est le meilleur et de loin, un pur bijou de A à Z...
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

4.4 étoiles sur 5 (9 commentaires client)
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Nice

Classement des meilleurs critiques: 115