Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Brothers in arms ..., 12 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ramones (CD)
Les Ramones, c’est un peu les Dalton du punk. Sauf que contrairement aux faire-valoir de Lucky Luke, les Ramones ne sont pas frères et pas aussi cons que ce qu’ils ont l’air.
Même si dans le trio fondateur (Dee-Dee, Johnny et Joey), ils sont quand même un peu cinglés à le base, en tout cas pas dans la « norme », que ce soit dans leurs goûts musicaux ou dans leur façon de s’habiller. Rassemblés par ce qu’ils détestent (le style west-coast, les hippies, le prog), plutôt que par ce qu’ils aiment (seuls les Beatles font l’unanimité, leur nom vient d’un pseudo – Paul Ramon – que McCartney utilisait lors de l’épisode Hambourg de la saga des futurs Fab Four), ils vont instaurer un look (cheveux longs, lunettes noires, Perfecto, tee-shirt, jeans troués, Converse) recopié jusqu’à l’écœurement depuis par tous ceux qui se sont cherchés une crédibilité « rock ».
Ces trois-là n’auraient jamais fait parler d’eux s’ils n’avaient pas croisé la route du quatrième larron, Marky, un ingénieur du son, qui deviendra le batteur, et un peu la tête pensante du groupe. Pas envie et pas les moyens techniques de rivaliser avec Genesis ? Et bien, les Ramones vont faire dans la simplicité, dans le dénuement. Intro, couplet, refrain, deux minutes (voire moins) chrono, avec en point de mire l’évidence des ritournelles sixties en général, et celles produites par Spector en particulier. Les Ramones n’ont pas lu Tolkien ou Huxley ? Pour les textes (une centaine de mots, des fois moins), ils parleront de leur quotidien, de sniffer de la colle, de glander, de se sentir un peu paumé, de pas savoir s’y prendre pour draguer les filles. Contrairement aux punks anglais, les Ramones n’ont pas de message social ou politique (de ce côté-là il vaut mieux, Johnny et Dee-Dee ont plus tard confirmé par quelques déclarations « malheureuses » qu’ils étaient de gros réacs).
Les Ramones vont se retrouver avec une crédibilité en béton, parce qu’ils sont « vrais », ce ne sont pas des fils de bonne famille (ils viennent du quartier populaire du Queens) qui jouent les prolos, ils ont tâté de la petite délinquance, du gnouf, de l’hôpital psy, ne font pas de la musique pour se payer une villa sur les collines de L.A.
Les Ramones sont new-yorkais, et tous les endroits, tous les rades minables où ils vont être parmi les premiers de tous ceux qui deviendront la « vague punk » à se produire, feront dès lors partie de la légende urbaine et musicale de la ville (le CBGB, le Max’s Kansas City, …).
Les Ramones seront signés sur une major (Sire) et vont sortir dès 1976 ce premier disque éponyme. Un disque au moins aussi important que le 1er Velvet, pour les vocations qu’il va engendrer de part et d’autre de l’Atlantique. Ignorés par les « musiciens », méprisés par la presse (par ici, ce disque avait été descendu en flammes par Philippe Manœuvre), les Ramones vont devenir au même titre que les New York Dolls ou les Heartbreakers de Johnny Thunders les références incontournables de la vague punk anglaise de 77.
S’il ne fallait retenir qu’un seul disque des Ramones (bien que jusqu’à et y compris « Plesant dreams » ils soient tous indispensables), ce serait forcément celui-là. Le plus primaire, le plus j’menfoustiste … Celui qui contient le plus de leurs hymnes minimalistes définitifs (« Blitzkrieg bop », « Beat on the brat », « I wanna be your boyfriend », « Now I wana sniff some glue », « Let’s dance », « Today your love, tomorrow the world », … en fait tous les quatorze titres méritent la citation). Des titres rapides, à la limite de leurs capacités, basés sur des accords simplistes, des mélodies de quatre notes, … « Ramones » est une profession de foi, un manifeste. Indépassable, car contrairement à tous ceux qui enregistrent des disques, les Ramones ont placé la barre le plus bas possible. La preuve ? Dans la réédition Cd de 2001, on a droit en bonus à quelques démos et maquettes des titres. Et là, surprise, ces démos et maquettes sont beaucoup plus en place, beaucoup plus « finis » (enfin, tout est relatif, on parle des Ramones) que les titres officiels. Délibérément, sciemment, les Ramones ont choisi de sortir le disque le plus « mauvais » possible. Vous avez dit punk ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-10 sur 10 de cette discussion.
Message initial: 12 mai 13 11:59:51 GMT+02:00
Darko dit:
Tommy Ramone ne va pas être content ! Que Manoeuvre en ait dit du mal, ça m'etonne pas, à l'époque il encensait E.L.P (les gars en armures qui faisaient du prog) Rock & Folk avait complétement raté le mouvement punk contrairement à Best.

Dans les indispensables je mettrai à égalité les trois premiers ("ramones", "Leave Home" et "Rocket to russia") + le "It's alive" qui est à mon avis LE meilleur Ramones. "Road to Ruin" marque dejà une inflection avec un son plus rond, quant à "End of the century" les avis sont très partagés sur celui là, je l'aime bien mais c'est vrai qu'il est un peu à part dans leur discographie. Après c'est très variable.....

Publié le 12 mai 13 19:07:35 GMT+02:00
Je suis la discussion, mais je ne participe pas. Je n'ai aucun disque de punk chez moi....

Publié le 17 mai 13 14:49:49 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 17 mai 13 15:05:09 GMT+02:00
ecce.om dit:
Après avoir avoué le rouge au front que Steely dan me laissait un peu froid, je ne retiens plus ma part d'ombre : je trouve les Ramones un peu c.ns (alors que Slade m'enchante, allez savoir !)....et Iggy pop avec ou sans les Stooges, me gonfle.
Prochaine révélation à venir : il y a un disque de Genesis que j'adore.

Je serais incapable de dire pourquoi. Le rock a ceci de merveilleux, c'est qu'il échappe au rationnel.
Sans doute est-ce lié au fait qu'au delà de la musique, j'ai besoin de croire un minimum à la possibilité de l'esquisse d'une ébauche de courant de sympathie qui me pousserait vers l'artiste. Pour moi (à tort ou à raison) Ramones = crétins et en particulier Dee Dee et Johnny et Iggy m'est apparu dès le départ, comme ce qu'il est clairement aujourd'hui (dans ses spots de pubs, ses reprises de Piaf...) : une arnaque.

Bon, je vais attendre un peu pour Genesis...

En réponse à un message antérieur du 19 mai 13 10:40:47 GMT+02:00
Genesis ... no comment ...

En réponse à un message antérieur du 19 mai 13 14:42:43 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 19 mai 13 14:43:20 GMT+02:00
Darko dit:
Moi aussi il y a un Genesis que j'adore depuis toujours, c'est "selling England by a pound", jamais changé d'avis sur celui là, même après de longues années d'écoute des Ramones....

En réponse à un message antérieur du 9 juin 13 09:24:03 GMT+02:00
Genesis ... no comment pour moi non plus, essayé 1000 fois, et ma dernière tentative en date est un raaaht que j'attends avec impatience"The lamb..."... on verra, y a encore Pete Gab, je vais refaire un effort... Ramones, c'est à cause d'eux que je m'appelle comme çà. C'est ma mère qui m'a donné ce prénom, alors qu'ils n'étaient pas encore nés. Dire que celui là est le meilleur ? sais pas. Perso je n'en trouve aucun mauvais. il y a toujours au moins une petite ou deux sur chaque album. Leur histoire est "rock n roll", et puis rien à voir avec ces képons anglais et leur politique à deux balles... quand on voit ce qu'est devenu Rotten... Le seul bémol et il est de taille, ce sont leurs concerts, ou du moins les deux que j'ai vus... c'est une foutaise totale, je suis incapable de dire s(ils ont joué "My brain is hangin' upside down", chef d'oeuvre absolu, tellement leur son est pourri. J'ai vu une vidéo sur You tube d'un de leurs premiers concerts, et revu une vidéo de l'émission de De Caunes : celles là sont vraiment accpetables, mais hormis le fait de LES AVOIR VUS, je ne tire absolument aucune gloriole de ces deux fois 1heure !!! merci pour ton commentaire et ce bref rappel. le bouquin de Dee Dee est excellent mais ne m'a rien apporté du tout. a +

En réponse à un message antérieur du 9 juin 13 10:38:02 GMT+02:00
Jamais vus en concert les faux frères ... mais j'ai l'impression qu'on allait à un concert des ramones pour les voir, pas forcément pour les entendre ...
Ceci dit "It's alive" est super ... peut-être l'ont-il pas mal retouché en studio ...

En réponse à un message antérieur du 9 juin 13 15:16:58 GMT+02:00
[Supprimé par l'auteur le 9 juin 13 15:17:32 GMT+02:00]

En réponse à un message antérieur du 9 juin 13 15:17:01 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 9 juin 13 15:27:20 GMT+02:00
excat ! et c'est ce que je me suis dit à chaque fois que je les ai vus "faut y aller", c'est comme les "Yardbirds" il y a 6 ans à Yffiniac !!!! au fin fond de la baie des cochons (concert exceptionnel devant 254 personnes à minuit, 12 °C) ! faut y aller ! Oui "It's alive" est vraiment bon, et c'est un amazoniaque qui m'a dit de le ré -écouter, contrairement à "Loco", malgré réédition récente. en tous cas j'aime bien ta critique et ta façon d'en parler. OK avec ce que tu dis sur P. Manoeuvre, mais c'est bizarre, je lui pardonne tout à ce type. j'aime bien son style, ses connaissances, et puis c'est mon "bon vieux temps du wackenroll", alors il s'est surement planté, il a défoncé des tas de groupes que j'adore, il a été jury à la star académie ou un truc du genre à la télé.... ok mais çà reste quand même un type important pour moi. Quoi qu'il en soit ton style, ta façon de résumer sans "la ramener" l'histoire des Ramones, est super agréable à lire; sincèrement; ton "must" jusqu'à présent, c'est quand même Brian Johnson, et le 747 dans les burnes, et ton analyse sommaire et brute de la carrière de ce camionneur ! a +

En réponse à un message antérieur du 30 avr. 14 15:54:58 GMT+02:00
Foxtrot, pas mal aussi.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Lester Gangbangs
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 355