Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes undrgrnd Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Commentaire client

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le premier vrai chef-d'œuvre de NY, 2 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : On the Beach [Re-Issue] (CD)
En gros, on pourrait dire que ce disque appartient à la deuxième période de Neil Young, la première allant de ses débuts jusqu'à Harvest, en 1972. Il y a ensuite une évidente rupture, autant personnelle qu'esthétique, une crise qui s'articule en 3 disques : Time Fades Away (1973), On the Beach (1974) et Tonight's the Night (1975), avant la renaissance de Zuma (1975). Coincé entre Time Fades Away (dont Young refuse toujours la reparution) et Tonight's the Night ou plutôt la sortie de ce dernier, enregistré avant On the Beach, ce dernier est le seul des trois disques entièrement enregistré en studio et où les sonorités acoustiques prédominent. Entre la lenteur des tempi, la douceur des nuances et une production anti-spectaculaire au point de cultiver un son relativement terne, ce disque a aussi beaucoup moins de charisme que ses voisins et moins de chansons immédiatement marquantes. Mais le temps joue pour lui : c'est au fil des écoutes qu'il révèle sa force. Le tout début de Walk On prend à revers par son grand écart de la production, assez léchée sur les instruments (entendre le perlé des cymbales) et d'un amateurisme "live" sur la voix (qu'on retrouvera sur Tonight's the Night). Psychologiquement blasté, Neil Young sort de la chrysalide du folk rock un rien générique de ses débuts pour trouver une vraie stature artistique : lyrics hallucinés mais témoins d'une lucidité qui dit adieu aux illusions romantiques de la jeunesse, country blues effondré se répandant sur la plage, On the Beach est une des plus belles plaintes lyriques du rock. La première face est déjà assez au-dessus de qu'a fait Young jusque-là. La deuxième restera avec The Man who Sold the World de Bowie comme un des documents canoniques des effets du cannabis à forte dose. Trois ballades open-ended, sans début ni fin ; sans cohérence thématique ou narrative, les paroles dérivent d'idée en idée et se figent sur des visions ("I went to the radio interview / I ended up alone at the microphone"). Dans Ambulance Blues le refrain n'a pas grand rapport musicalement avec le couplet et la construction devient anarchique : passé le deuxième refrain, il n'y a plus que des couplets, signe d'errance mais aussi d'aplatissement existentiel, comme s'il n'y avait plus nulle part que de l'ordinaire. Au bord du néant, Neil Young est fascinant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

Soyez la première personne à commenter cette évaluation.

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 


Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

earthlingonfire
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 174