Commentaire client

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 grandes erreurs historiques, 19 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jeanne d'Arc (DVD)
Bien que Luc Besson soit un très bon réalisateur et que j'apprécie ordinairement, j'ai été fortement déçu de son film sur Jeanne d'Arc. Il nous fait voir au début du film la sœur de Jeanne violée et massacré par les Anglais, du grand n'importe quoi et bien d'autres absurdités de ce genre comme la découverte de l'épée,non trouvée dans l'herbe mais sous l'autel dans l'église de Sainte Catherine de Fierbois. Ses relations avec ses compagnons d'armes, il nous la fait passer pour une hystérique, or il est bien établit par tous les documents que Jeanne savait garder son sang froid,même si elle n'était pas sans sensibilité et était aimé de ses compagnons d'armes comme La Hire, Jean Poton de Xaintrailles, Dunois et bien d'autres qui parmi ceux-ci constituaient les capitaines de guerre les plus féroces de l'époque. Bref pour moi un véritable torchon ridicule.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-2 sur 2 de cette discussion.
Message initial: 26 août 13 17:59:04 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 26 août 13 18:03:07 GMT+02:00
"Bluedusk" dit:
Et cependant, malgré tous ces défauts, ce films est le SEUL qui évoque le rôle de Gille de Rais. Ni Dreyer, ni Bresson (avec un "r"), ni Rivette ne font la moindre mention de ce personnage pourtant fondamental dans l'histoire de cette période, et qui a joué un rôle beaucoup plus long dans l'issue de la guerre que Jeanne elle-même.
Ces trois films sont, qu'ils le veuillent ou non, des hagiographies à l'eau de rose et pas des reconstitutions historiques (au moins Robert Bresson a eu le mérite de le reconnaître puisque son film avait pour but, comme le Journal d'un curé de campagne, de retracer l'émergence finale d'une image iconique, en l'occurrence un simple poteau en flammes).

En réponse à un message antérieur du 28 sept. 13 18:56:51 GMT+02:00
joan dit:
Bluedusk, vous devez être mal informé, ce qui est naturel, car j'ai moi-même longtemps cru la même chose que vous.
Pour une vue exacte du rôle de De Rais, le livre du médiéviste Jacques Heers sur cet effrayant personnage remet les faits en bon ordre: De Rais n'a jamais eu de place prépondérante ni auprès de Jeanne et encore moins dans la guerre dite de cent ans.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

3.1 étoiles sur 5 (31 commentaires client)
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (11)
 
 
 
EUR 10,02 EUR 10,00
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Commentateur


Lieu : Riom,France

Classement des meilleurs critiques: 388.591