undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Commentaire client

12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 SUBLIME !, 13 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Parsifal [Blu-ray] (Blu-ray)
Les plus grandes réalisations nous viennent maintenant du Met.
Après une production exceptionnelle du Faust de Gounod qui date de 2010, voici la très attendue représentation de Parsifal de 2013. (Accessible chez Amazon co. uk. depuis le 17 février).
Il est rare de pouvoir profiter d’une réalisation aussi aboutie.
Surtout quand il s’agit d’un des opéras du répertoire le plus difficile, le plus délicat à mettre en scène.
Il y a des réalisations qui marquent leur époque, le Parsifal de François Girard, à mon sens, en fait partie.
Il est délicat d’écrire une rubrique sur un moment de théâtre et de musique qui vous bouleverse, devant une telle réussite le silence pourrait s’imposer ; mais le plaisir du partage reste le plus fort ; alors j’écris.
Partager le plaisir d’une vision exceptionnelle qu’aucun Blue-ray ou DVD n’avait pour l’instant approché.

Le compositeur lui même intitula son œuvre « Bünenweihfestspiel »
« Festival scénique sacré ».
La plupart des scénographes rejettent le contenu spirituel de ce chef-d’œuvre pour le laïciser telle la vision récente de Romeo Castellucci quitte à détourner l’œuvre de sa substance.
Ici toute la démarche du musicien est assumée.
Pas de « bondieuseries » dogmatiques mais un véritable sens du sacré.

Derrière un sol dévasté, un immense écran où le metteur en scène va faire défiler, nuages en fuite, apparitions d’aurores boréales, soleil mordoré, planète géante.
Un macrocosme qui accompagne l’action des 1er et 3ème actes.
Le 2ème se déroule dans un décor luciférien où dominent vapeurs rougeâtres et baldaquin tentateur…
Certes les costumes sont actuels, pas de chasubles, de cuirasses rutilantes ; de simples chemises blanches qui accentuent encore la vision intemporelle de François Girard où chaque geste porte sens : une chorégraphie d’ensemble parfaitement réglée et magnifiquement éclairée.

LES INTERPRÈTES
Pour une fois je voudrais commencer par l’orchestre et son chef Daniele Gatti. C’est la première fois depuis les mémorables interprétations de Hans Knappertsbusch, qui est, à mon sens, une référence absolue pour Parsifal, que je retrouve des couleurs, une finesse de timbre, une majesté, dignes de cette partition.
Daniele Gatti prend son temps : un simple exemple le prélude chez Knappertsbusch 12’ 02 ; chez Gatti 13’ 04. Certes la lenteur n’est pas un gage de qualité mais cette musique, si particulière, a besoin de temps pour offrir toute sa magie.
Les chœurs du Met sont parfaits : finesse, force, cohésion, conviction !

Que dire des chanteurs ?
René Pape dans une approche plus humaine que Hans Hotter, incarne un Gurnemanz inoubliable.
La Kundry de Katarina Dalayan, n’a pas l’abattage de Waltraud Meier, surtout dans le 2, mais elle préserve toute l’ambigüité de ce rôle.
Peter Mattei, outre une voix magnifique, est un excellent acteur qui nous fait partager les souffrances d’Amfortas.
Et Jonas Kaufman…
Je crois que tout a été dit sur ce sublime chanteur ; je voudrais simplement souligner la chance que nous avons de voir et d’écouter ce phénomène vocal.
A mon sens il est de ceux, très rares, qui marquent une époque !

Filmé avec beaucoup d’intelligence sur un Blue ray exemplaire, j’ai enfin ma version de Référence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
  [Annuler]

Remarques

Suivre les remarques par e-mail

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-6 sur 6 de cette discussion.
Message initial: 13 mars 14 11:48:27 GMT+01:00
Bonjour cher Mélimélomane. Nous sommes, sans doute, l'un et l'autre plongés de conserve dans les sortilèges de Montsalvat et dans l'impérieuse nécessité d'en rendre compte. Un commentateur a fait état de ce que le Blu-ray était de qualité technique moyenne. Je n'arrive pas à voir en quoi. Pour le moment, j'en suis à mon deuxième visionnage. Comme vous l'avez fait utilement, il convient de ne pas disjoindre le puissant Amfortas de Peter MATTEI de la magie qui se dégage de ce spectacle sacré.
Amicalement

En réponse à un message antérieur du 14 mars 14 10:42:42 GMT+01:00
Bonjour Jean-Pierre Mondeil.
Effectivement, tout comme vous, je suis actuellement plongé dans les parfums enivrants du Montsalvat wagnérien.
Après plusieurs visionnages, je confirme l'excellente qualité technique de ce Blu-ray : images contrastées d'une netteté irréprochable- même sur un très grand écran.
Concernant Amfortas. Heureusement que Peter Mattei sait maîtriser sa puissante voix, avec une grande sensibilité, de manière à rendre crédible les souffrances de son personnage.
Merci de votre visite et de cet échange.
Amicales pensées musicales.

En réponse à un message antérieur du 16 mars 14 17:06:48 GMT+01:00
serpollet dit:
Bonjour à tous les deux.
Je persiste et signe ,ce bluray est de qualité technique très moyenne même s'il n'atteint pas l'insigne médiocrité de la récente tétralogie enregistrée sur la même scène.Pourtant je visionne mes bluray sur u. Écran plasma de 146 cm full HD.Les contrastes sont moyens,les noirs peu profonds,le piqué médiocre.Surtout,comme je l'ai dit,l'interface est antédiluvienne à mille lieues de ce que permet le bluray.
Si vous voulez voir un bluray d'opéra de qualité optimale,allez du côté du sublime Cosi de Haneke enregistré à Madrid.
Tout à fait d'accord,comme d'habitude avec votre excellent commentaire,concernant le fond.
Cordialement

En réponse à un message antérieur du 16 mars 14 20:43:42 GMT+01:00
Bonjour,
Le fait que vous persistiez, cher Serpollet, me conduit à chercher toujours des défauts qui ne me sautent pas aux yeux (j'ai un écran plasma de 127). Je veux bien concéder qu'il y ait un peu de fourmillement. Je n'avais pas remarqué, non plus, que les Blu-ray de la "Tétralogie Kaufmann" eussent été médiocres. L'interface me convient (je n'en abuse pas quoique je revienne souvent sur les mêmes passages) et je suis bien convaincu, comme vous, que le format BR permettrait de mettre sur le marché des objets encore plus performants. Vous n'êtes pas le seul à parler de ce 'Cosi' de Haneke et je vais m'employer pour le trouver.
En ce qui concerne ce Parsifal, le charme ne s'est aucunement effacé et la mise en scène est d'une beauté rare. Le côté statique de l'½uvre (ce n'est pas un reproche, au contraire) prend un relief saisissant. L'acte II est lui aussi magnifique. Je suis plusieurs fois revenu dessus alors que, par habitude, je le délaisse quand je réécoute un Parsifal. Comme le souligne Mélimélomane, ce Parsifal procure une émotion exceptionnelle.
Très amicalement à vous deux

En réponse à un message antérieur du 17 mars 14 11:28:29 GMT+01:00
serpollet dit:
Il est probable que je sois trop difficile,mais je suis énervé de constater combien les éditeurs d'opéra en DVD se contentent d'une simple transcription de leur bande vidéo sur le support,sans aucun effort sur le design de l'interface,les bonus,etc...un monde par rapport aux éditions cinéma qui coûtent en plus beaucoup moins cher!
Cordialement

Publié le 25 mars 14 10:22:08 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 25 mars 14 16:34:18 GMT+01:00
JMeric dit:
Bonjour,

BD parfait sur le plan musical. Les voix des 5 principaux rôles sont certainement ce qu’il y a
de mieux actuellement. Daniele Gatti, que l’on n'attendait pas dans ce répertoire, est excellent.

Le blu-ray nous a habitué à une image remarquable, ce qui est le minimum pour un spectacle
d’opéra. Malheureusement cet enregistrement est entaché, souvent, dans les lumières sombres
d’un fourmillement (bruit) insupportable, et qui finit par gâcher les images. C’est dommage !

La mise en scène, très bon 1er acte, pas toujours exaltante : que de sang dans le
2ème acte ! Quant au 3ème, le décor tient plus d’un champ de bataille de Verdun que
de la forêt de Montsalvat ! Bien sûr il y a l’éclairage, mais ce sol, avec ces tombes,
finit par lasser. En outre, j’attendais quand même autre chose de plus lumineux pour
L’Enchantement du Vendredi Saint !
JMeric
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur


Lieu : Valréas France

Classement des meilleurs critiques: 208