undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commentaire client

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un coffret vraiment essentiel, 23 août 2012
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gustav Leonhardt plays Bach (CD)
Cette anthologie des enregistrements de Bach par Leonhardt est à mon avis encore plus essentielle que celle parue chez Sony ou celle parue chez Virgin.

Ce coffret comprend 5 volets essentiels déclinés en 10 CDs:
1) un clavier bien tempéré légendaire:
- la première de ce clavier bien tempéré est incandescente, d'une précision quasi-chirurgicale, de richesse de détail, d'une tension (et attention) constantes...
- la seconde partie qui avait été enregistrée quelques années plus tôt est très complémentaire avec une atmosphère plus organistique, plus spontané, enjoué à une époque où Leonhardt n'avait pas encore complètement developpé son style si typique et légendaire des années 70.
Version globalement égalée notamment par son èlève Bob van Asperen et quelques autres dans des styles différents mais pas vraiment dépassée.
2) L'Art de la Fugue est une référence absolue cette facon de resserer les lignes pour paradoxalement faire mieux ressortir l'émotion et avec une clarté du contrepoint exemplaire. C'est cette version qui a montré combien cette oeuvre était faite pour le clavecin.
Quant à la seconde partie du Klavieruebung qui faisait partie du même double album, elle est extraordinaire de tenue (concerto italien, quel mouvement lent!) mais aussi de richesse ornementative (ouverture à la francaise).
3) Les variations Goldberg (3eme version de Leonhardt) font partie de mes préférées. Elles sont présentées ici en forme de concentré musical extraordinaire où les reprises sont absentes et où Leonhardt amorce son évolution vers son style plus chatoyant des années 80. Elles sont précises, ciselées, contrastées et très riches au niveau du son (superbe clavecin francais, registrations subtilement variées et superbe prise de son).
4) Les sonates pour violon et clavecin ne sont pas mes préférées avec un clavecin qui a tendance à écraser le violon, mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles ont de la tenue et de l'esprit.
5) Enfin les pièces d'orgue de Bach par Leonhardt nous rappelle ses qualités d'organiste uniques.

Bref, même si j'aurai préféré entendre les sévères mais magistrales partitas parues au début des années 70 en lieu et place des sonates pour violon et clavecin (on aurait eu toutes les parties de la Klavieruebung représentées!), il s'agit probablement du coffret le plus essentiel paru depuis la disparition de ce géant de l'interprétation de Bach au clavier. A recommander donc sans hésitation!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 1 client

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-9 sur 9 de cette discussion.
Message initial: 7 oct. 12 22:12:32 GMT+02:00
Cher Nicolas, pour une fois vous pourrez constater que je ne partage pas complètement votre avis, jugeant la présence du disque "organistique" incongrue. Mais c'est un détail.

En revanche, concernant le disque de Bob Asperen, vous pourrez constater que j'ai publiquement et vigoureusement pris votre défense suite à la censure de vos commentaires. Le Clavier bien tempéré

Amitiés, Gérard

En réponse à un message antérieur du 8 oct. 12 09:38:45 GMT+02:00
Nicolas dit:
Cher gérard,
Je vous trouve un peu sévère pour un disque "incongru" d'orgue au sein de ces merveilles de clavecin. En quoi est-il incongru? Est-il mauvais? L'orgue est-il incompatible avec le clavecin?
En tout cas, merci pour votre franchise et votre support sur "l'affaire" du CBT par Asperen
Cordialement
Nicolas

En réponse à un message antérieur du 8 oct. 12 13:19:12 GMT+02:00
Mon cher Nicolas,

Non, ne croyez pas que je sois sévère, je le dis dans mon texte, cela n'a guère d'importance. C'et une sorte de "perfectionnisme" personnel, si vous préférez. J'aime bien les oeuvres cohérentes, qu'on me vende la "recherche du temps perdu" ou "la Comédie Humaine"dans l'ordre et avec le découpage où Proust ou Balzac l'ont écrit. Je ne saurais évidemment dire que l'orgue est incompatible avec le clavecin, pour pratiquer les deux sans égards pour le souffrance infligée à mes auditeurs. Il est clair que si Bach, comme par exemple son collègue Bruhns, avait peu écrit pour l'orgue (pour bruhns, port jeune, l'équivalent d'un demi-CD), je comprendrais qu'on "profite" de cet album pour positionner les oeuvres d'orgue. mais vu le corpus des compositions d'orgue de Bach, je persisite et signe dans mon mot "incongru" -qui n'est pas méchant -sur l'introduction d'un disque d'orgue (l'oeuvre de Bach doit en faire une vingtaine, et des genres les pluus divers, vous le savez autant que moi) dans un splendide ensemble d'oeuvres de clavecin (qui cependant amène de votre part, me semble-t-il, quelques regerts). De plus, on ne peut dire que les ouevres d'orgue présentées soient proches par leur forme des genres clavecinistiques présentés (comme c'est souvent le cas chez d'autres compositeurs, au point que la question orgue ou clavecin se pose réellement, même chez un Sweelinck ou un Frescobaldi, organistes émérites). Et après tout, vous pouvez dire au vieux ronchon que je suis; "eh mec, s'il te va pas ce disque, t'as qu'à écouter les autres et zapper celui-là et ne nous casse plus les pieds avec tes ronchonneries". cela ne va pas plus loin que cela. mais il est vrai que "dans le temps" les coffrets étaient soit des intégrales soit des collections d'oeuvres qui avaient une forte cohérence logique, ce qui permettait la constitution progressive de sicothèques rationnelles aau fil du temps, des finances et de la plavce disponible. Je trouve que cette rationalité se perd un peu. Donc, rien que de bien mineur.
Amitiés, gérard.

En réponse à un message antérieur du 8 oct. 12 14:40:42 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 8 oct. 12 14:43:03 GMT+02:00
Nicolas dit:
Cher Gérard,
Avez vous remarqué que ces pièces d'orgue contiennent pas mal de pièces de la Klavieruebung III dont certains chorals sont jouées au clavecin par Jean-Patrice Brosse (vous voyez de qui il s'agit...) faites vous le lien avec Klavieruebung II et IV qui figure aussi sur ce coffret?
Pour ces raisons, si problème il y a, c'est à mon avis les sonates pour violon et clavecin (pour lesquels d'autres on fait mieux depuis) qui auraient du être remplacées par les partitas de Leonhardt enregistrées chez DHM (Klavieruebung I) et la boucle aurait été bouclée...

Par ailleurs, DHM aurait pu faire un autre coffret avec les sonates pour flute (avec B. Kuijken), sonates pour viole de gambe (avec W. Kuijken) et sonates pour violon (avec S. Kuijken) consacré au Leonhardt maitre de la basse continue et du clavecin obligé qu'il était aussi.
Amitiés

En réponse à un message antérieur du 8 oct. 12 18:48:09 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 8 oct. 12 18:49:50 GMT+02:00
Nicolas,

Vous avez tout à fait raison, d'ailleurs JPB est mon ami ..... Mais quand on l'interroge sur le sujet, il reconnaît également volontiers qu'il s'agit d'unz jubilation de claveciniste, le choral étant par nature fait pour l'office religieux et donc pour l'orgue. Disons que cette prestation est une pure jubilation musicale.

je vous suis complètement en ce qui concerne les sonates pour flûte, et plus subtilement sur l'idée de prendre le Klavierubung comme fil conducteur. Il n'empêche: je ne suis ps complètement convaincu de la cohérence de la réalisation éditoriale, mais ce n'est pas grave, le fond y est .. et quel fond !!!!

Amitiés, G.

En réponse à un message antérieur du 8 oct. 12 19:22:23 GMT+02:00
Nicolas dit:
Merci. Je crois qu'on a fait le tour de la question de la forme. Sur le fond, cela prendrait plus de temps en effet. Bien a vous. Nicolas

En réponse à un message antérieur du 2 mars 13 23:54:01 GMT+01:00
Dernière modification par l'auteur le 2 mars 13 23:55:06 GMT+01:00
Je retrouve ce commentaire qui m'amuse car il n'est pas impossible que jean-Patrice Brosse ne s'installe chez moi une dizaine de semaines à St Bertrand de Comminges durant le Festival. Comme çà, il aura aussi un excellent piano ..... ;-). Il m'a envoyé un message de voeux qui m'a beaucoup touché.
Sinon, j'hébererai une jeune étudiante en musicologie (et je ne tolèrerai aucune commentaire :-) ).
Amitiés, Gérard.

En réponse à un message antérieur du 3 mars 13 07:38:22 GMT+01:00
Nicolas dit:
Aucun commentaire donc...
Pour ce qui est de JPB et Bach je trouve que ses grands chorals de la klavieruebung III sont magnifiques. L'idée d'utiliser le clavecin pour les "petits" chorals n'est pas si farfelue même si le résultat est un peu moins convaincant.

En réponse à un message antérieur du 4 mars 13 11:19:07 GMT+01:00
Disons que c'est une curiosité méritant d'être écoutée.
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation

Article

Commentateur

Nicolas
(TOP 50 COMMENTATEURS)   

Classement des meilleurs critiques: 30