Commentaire client

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 De la Science-Fiction parallèle à la Science-Fiction "historique", *** 1/2, 17 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wool Omnibus Edition (Wool 1 - 5) (Silo series) (English Edition) (Format Kindle)
Impossible d'ignorer l'énorme succès critique de ce livre, ou plutôt de ces novellas. Qu'une partie de ce succès provienne de la sympathie pour un auteur auto-édité est probable mais ne suffit pas à expliquer un tel unanimisme, y compris chez nombre de critique-bloggers.

Vous aurez compris que, de mon point de vue de lecteur de Science-Fiction frénétique depuis une trentaine d'année, il ne s'agit pas là d'un bon roman de Science-Fiction.

Ce qui ne veut pas dire qu'il ne s'agisse pas d'un bon roman, une fois sorti de cette catégorie.

Remarquons en effet que l'auteur n'est pas et ne se définit pas comme écrivain de SF. Ça a son importance, car l'écrivain « habituel » de SF a habituellement ingurgité une bonne cinquantaine d'année de production de SF et s'appuie sur cette expérience.

Ainsi l'Univers dans lequel se situe ces romans de SF a acquis de plus en plus d'importance, jusqu'à l'impasse d'ailleurs lorsque beaucoup de ces romans deviennent bien trop encyclopédiques.

Or dans WOOL la cohérence de l'Univers n'est pas fondamentale, d'ailleurs très peu de descriptions en sont faites. Et un lecteur de SF est quelqu'un qui se saisit d'un rien pour construire sa propre image d'Univers étranges. Mais ici, contradiction, d'où vient l'énergie ? Que mangent-ils ? Comment peuvent-ils conserver des ordinateurs ou des écrans fonctionnels sur plusieurs générations ? Pourquoi gaspillent-ils autant de ressources sur les scaphandres des condamnés ?

Et puis encore plus absurde, pourquoi le silo ne se vide-t-il pas en une ou deux génération si les permis de procréation sont aussi parcimonieusement accordé ?

Et comment se fait-il que ces gens nous ressemblent autant alors que depuis plusieurs générations ils n'ont pas connu l'extérieur ?

Reste donc une expérience de pensée, des relations humaines sensibles, des gens d'aujourd'hui plongés dans un futur horrible que l'on commence à imaginer comme futur possible à notre espèce.

Mais cela n'est pas un roman de Science-Fiction, il lui manque l'ampleur, la cohérence, l'enjeu, mais peut-être aussi l'ennui qui l'accompagne hélas trop souvent de nos jours ;-(.

Finalement un simple problème d'étiquette non ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non

[Ajouter un commentaire]
Publier un commentaire
Pour insérer un lien produit, utilisez le format : [[ASIN:ASIN titre-produit]] (De quoi s'agit-il?)
Amazon affichera ce nom avec vos soumissions, y compris les chroniques de clients et les posts de discussion. (Plus d'informations)
Nom :
Badge :
Ce badge vous sera affecté et apparaîtra avec votre nom.
There was an error. Please try again.
Consultez lintégralité des directives ">ici.

Remarque Officielle

En tant que représentant de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quelle que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
Le nom et le badge suivants seront affichés avec ce commentaire :
Après avoir cliqué sur le bouton Publier, vous serez invité à créer votre nom public qui sera affiché avec toutes vos contributions.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.  Plus d'informations
Sinon, vous pouvez toujours publier un commentaire normal sur cette évaluation.

Ceci est-il votre produit ?

Si vous êtes l'auteur, l'artiste, le fabricant ou un représentant officiel de ce produit, vous pouvez publier un commentaire officiel sur cette évaluation. Il apparaîtra immédiatement au-dessous de l'évaluation, quel que soit l'emplacement où celle-ci est affichée.   Plus d'informations
 
Délai système expiré

Nous n'avons pas pu vérifier si vous représentez le produit. Veuillez réessayer ultérieurement, ou réessayez maintenant. Sinon, vous pouvez publier un commentaire normal.

Puisque vous avez déjà publié un commentaire officiel, ce commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous. Vous pouvez également modifier votre commentaire officiel.   Plus d'informations
Le nombre maximal de commentaires officiels a été atteint. Le commentaire apparaîtra dans la section du commentaire ci-dessous.   Plus d'informations
Aller s'identifier
 

Remarques

Suivi en cours par 2 clients

Trier par: Le plus ancien en premier | Le plus récent en premier
Afficher les messages 1-7 sur 7 de cette discussion.
Message initial: 17 sept. 12 22:36:27 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 17 sept. 12 23:50:13 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
C'est plus un livre humain qu'un livre de SF, tout à fait monsieur. Et le succès est pour moi lié à cet aspect, très touchant, et à la souplesse de l'écriture : c'est facile à lire, très fluide, pas exigeant sans être pour autant de piètre qualité. Populaire dans le sens noble du terme.
Et en ce qui concerne la cohérence, à vue de nez (ma lecture n'est pas très récente et ma mémoire à moyen terme exécrable) vous trouveriez la plupart de vos réponses ici : First Shift - Legacy (Part 6 of the Silo Series)
Vos questions sont très pertinentes ; d'ailleurs, l'auteur a voulu je crois que vous vous les posiez... et d'ailleurs ce wool 6 m'a bien surprise !

En réponse à un message antérieur du 18 sept. 12 19:19:54 GMT+02:00
Le manque de culture SF pour les auteurs de la littérature blanche qui s'attaquent au genre apporte souvent un supplément de fraicheur et de fond à leur livre, mais il faut reconnaitre qu'ils se prennent souvent les pieds dans le tapis de la logique. Je pense qu'en général la soif de cohérence et de solidité de leur univers leur passe loin au dessus de la tête. (d'autant plus qu'ils se sont pris les pieds dans le tapis et que par conséquent ils ont la tête plongée dans la moquette)

En réponse à un message antérieur du 18 sept. 12 19:23:39 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 18 sept. 12 19:25:18 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Tss, tss, tu supputes mal ! K chipote parce qu'il n'a pas été charmé par l'ambiance, le point fort du livre. Parce que messieurs, la solidité scientifique dans le Vieil Homme et la guerre ou dans l'Entité machin, eh ben c'est pas ça. Ça n'empêche pas l'agrément de lecture, la preuve en est, nous avons tous aimé, mais ça m'étonnerait que ces auteurs aient fait des étincelles en maths/physiques à l'école !

En réponse à un message antérieur du 21 sept. 12 19:39:09 GMT+02:00
Pas du tout ! Il ne s'agit pas stricto sensu de "solidité scientifique", c'est juste de la cohérence. Quand quelqu'un invente un univers avec des règles zarbi, ça me va, mais il ne faut pas qu'il se contredise. De même, quand quelqu'un utilise un élément du réel, par exemple des ordinateurs ou des écrans LCD, il a intérêt à ne pas dire trop d'âneries, car il bâtit sur des connaissances que nous avons, y compris en terme psychologique généraux (bon, là il faut faire preuve de plus de tolérance ... et pourtant n'est-on pas aisément alerté par des comportements "impossible" de certains héros de papier ?).

En réponse à un message antérieur du 21 sept. 12 19:46:28 GMT+02:00
Dernière modification par l'auteur le 21 sept. 12 19:46:58 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Ben je dois être très blonde, parce que rien de tout ça ne m'a choquée !!
Voilà, c'est un livre pour les petites têtes, je sens que je vais bouder...
(je viens de lire quelques lignes atroces, je suis traumatisée, pov' bêt' - je parle de l'auteur).

En fait si, j'avais quelques réticences, mais des confortables, sans frustration, principalement sur, je vous cite : "Et comment se fait-il que ces gens nous ressemblent autant alors que depuis plusieurs générations ils n'ont pas connu l'extérieur ?"
et
"Et puis encore plus absurde, pourquoi le silo ne se vide-t-il pas en une ou deux génération si les permis de procréation sont aussi parcimonieusement accordé ?"
----> réponse au prochain épisode !
Bien sûr, si ces incohérences exaspèrent pendant la lecture, le but de l'auteur n'est pas atteint, au contraire. Moi je me suis focalisée sur l'ambiance, la mélancolie, le ton dystopique et je me suis laissée bercée, rien ne m'a agacée.
Conclusion : c'est un livre pour blondes ! (et blonds, ne soyons pas sexistes)

En réponse à un message antérieur du 21 sept. 12 19:50:50 GMT+02:00
pas du tout ! Essayez donc de lire un livre sur votre métier, vous relèveriez une foultitude d'incohérences et de détails de guingois, c'est pareil pour moi, ch'suis un fan de sciences, on ne se refait pas.
Je dois avouer aussi que je n'ai pas lu les cinq épisodes de mon achat, trop agacé.

En réponse à un message antérieur du 21 sept. 12 19:55:14 GMT+02:00
Guinea Pig dit:
Ah ! Je me disais aussi ! Bon, c'est long tout les épisodes à la suite, et le ton est constant, donc si le début vous agaçait, ça ne servait à rien de continuer. Hélas, l'intérêt de fond est dans la série complète + wool 6.
(et les livre sur mon métier passent très bien ! Dès qu'ils sont écrits par quelqu'un le pratiquant, bien sûr...)
‹ Précédent 1 Suivant ›

Détails de l'évaluation