EUR 22,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 7,70 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La route vers le nouveau désordre mondial : 50 ans d'ambitions secrètes des États-Unis Broché – 29 septembre 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,00
EUR 20,85 EUR 17,84

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La route vers le nouveau désordre mondial : 50 ans d'ambitions secrètes des États-Unis + La machine de guerre américaine : La politique profonde, la CIA, la drogue, l'Afghanistan + Les secrets de la Réserve Fédérale
Prix pour les trois: EUR 67,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

L'Amérique, comme nous l'avons connue et aimée, peut-elle être sauvée ?

Le 17 mars 2003, le Président George W. Bush lança un ultimatum à Saddam Hussein; il devint alors certain qu'il déclarerait bientôt une guerre préventive contre l'Irak. Ce fut un choc - un choc qui m'a poussé à admettre, contre ma volonté, combien les États-Unis avaient changé depuis que j'avais émigré du Canada en 1961. De graves problèmes sociaux accablaient la population dans les années 1960. Néanmoins, les rêves de justice et d'égalité restaient vivaces. Aujourd'hui, beaucoup de ces rêves sont en cours d'abandon, tout du moins par l'État.

Lorsque les rêves sont délaissés, l'avenir de toute la nation en est altéré. Les États-Unis de 1961 n'ont pas disparu, mais ils ont changé de direction. Ce pays s'est écarté de son chemin pour devenir une post-Amérique bien différente, dans laquelle les libertés et les droits traditionnels aussi bien que la transparence ont été fortement érodés. En écrivant cela, je ne fais pas simplement référence aux crimes en col blanc d'Enron et d'autres sociétés qui ont contribué à financer le fossé existant entre nos partis politiques et la quête de justice sociale. Je ne pense pas uniquement à la négation des traités internationaux, par l'administration Bush, concernant la limitation des armements ou encore la torture, ni à son comportement diplomatique grossier et à son attitude provocatrice envers la Charte des Nations Unies. Je ne rappelle pas seulement les violations des procédures électorales en Floride, ni les abus juridiques qui les ont validées. Je ne parle pas non plus simplement de la redéfinition de notre mode de gouvernement et de nos droits civiques au nom de la «sécurité intérieure».1 Je parle des changements plus profonds qui se produisirent sous la surface de cette corruption, de cette incompétence, de cette malveillance, et de cette hystérie.

Les empires s'avèrent toujours être des «mauvaises nouvelles» pour leur pays d'origine, comme l'économiste J.A. Hobson l'a fait remarquer il y a un siècle. L'Espagne, l'une des nations les plus progressistes d'Europe au début du XVIe siècle, a perdu son économie florissante ainsi que sa classe moyenne sous un déluge de métaux précieux en provenance du Mexique et des Andes. D'une manière plus complexe, un afflux de richesse venant de l'étranger a converti la Grande-Bretagne - un pays industriel - en un pays financiarisé, bien avant que sa structure sociale soit affaiblie plus encore par deux guerres mondiales désastreuses. Cette transformation est en train de se produire également aux États-Unis.

En 1961, lorsque je suis venu, pour un an, enseigner à l'Université de Californie, il n'y avait pas de frais d'inscription, et pratiquement tous les bacheliers avaient les moyens de s'offrir un cursus universitaire. Je me souviens d'un étudiant qui, après 7 années passées dans les mines de charbon, utilisait ses économies pour faire des études de Droit. En 1970, 31 % du budget de l'État de Californie étaient consacrés à l'éducation supérieure, et 4% au système pénitentiaire. En revanche, en 2005, les parts de ces dépenses étaient respectivement de 12% et de 20%. En d'autres termes, les priorités de cet État se sont déplacées des universités vers les prisons. Considérons le logement. En 1961, deux ans de mon salaire de chargé de cours débutant m'auraient suffi pour acheter une maison à Berkeley. Aujourd'hui, 20 années de salaire seraient nécessaires pour acquérir la même maison. Comme je l'ai écrit dans mon long poème, Minding the Darkness, on ne peut s'attendre à rien d'autre lorsque les capitaux étrangers, majoritairement constitués d'argent sale ou d'évasion fiscale, pénètrent aux États-Unis à hauteur d'environ 100 milliards de dollars par an.

Biographie de l'auteur

Docteur en sciences politiques et ancien diplomate, Peter Dale SCOTT est l'auteur de nombreux ouvrages analysant la politique étrangère américaine, les narcotrafics et les opérations secrètes. Ses recherches et écrits mettent en lumière le concept de ce qu'il définit comme le « supramonde » (l'État profond dissimulé au sein de l'État public). Porte-parole du mouvement antiguerre lors du conflit vietnamien, il cofonda le programme d'études « Paix et Conflit » de la prestigieuse Université de Berkeley, où il enseigna la littérature anglaise durant près de 30 ans. Primé pour ses recherches en géopolitique, Scott est également un auteur reconnu pour son uvre littéraire dans le domaine de la poésie.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 7,70
Vendez La route vers le nouveau désordre mondial : 50 ans d'ambitions secrètes des États-Unis contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 7,70, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 512 pages
  • Editeur : Demi-Lune (29 septembre 2010)
  • Collection : Résistances
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2917112166
  • ISBN-13: 978-2917112168
  • Dimensions du produit: 23 x 2,5 x 15 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 26.738 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

90 internautes sur 90 ont trouvé ce commentaire utile  Par François sur 25 novembre 2010
Format: Broché
Je viens de fermer ce livre, par conséquent ceci est une réaction "à chaud". Je ne vais pas me lancer dans un résumé de cet ouvrage, d'une part car le nombre de sujets développés rend l'exercice difficile, et ensuite car quelconque tentative d'écrire une critique ne ferait pas honneur à l'auteur, à son livre et à son érudition - y compris si cette critique était négative. Je voudrais très simplement dire que Peter Dale Scott est un grand, un immense auteur, et que ce genre de livre est trop rarement produit...

Comme le dit si bien la quatrième de couverture, "D'aucuns crieront sans doute à la 'théorie du complot', mais la qualité de l'argumentation, étayée par une documentation encyclopédique fait de ce travail une magistrale et passionnante leçon d'histoire contemporaine, qui nous plonge dans les méandres des rivalités de ceux qui détiennent le vrai pouvoir, pour comprendre le monde tel qu'il est, et non tel qu'il paraît être." Il n'y a rien de plus vrai. En effet, l'auteur est un historien chevronné - activiste anti-guerre proche de Daniel Ellsberg - qui documente son argumentation par de nombreuses sources irréprochables : Ce livre recèle plus de 110 pages de notes de fin d'ouvrage, soit environ 100 notes par chapitre, dans lesquelles Peter Dale Scott ne se contente pas de citer la page et les références de tel ou tel ouvrage, enquête parlementaire ou autobiographie d'hommes puissants (etc.), mais apporte des précisions, des nuances, des apports aux notes qu'il utilise... Donc mentionner que cet ouvrage est documenté est peu dire.
Lire la suite ›
7 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
42 internautes sur 43 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barea sur 26 mars 2011
Format: Broché
Un livre magistral, époustoufflant, profond et très instructif ! Sachant que je l'ai découvert grâce à la recension du général d'armée aérienne Bernard Norlain (directeur de la Revue Défense Nationale), voilà ce que M. Norlain en dit :

"Voilà un livre passionnant, décapant, on pourrait dire terrifiant, en ce qu'il dévoile au lecteur pourtant averti les dérives et les pratiques mafieuses d'une démocratie emblématique, miroir de nos sociétés.

La thèse de l'auteur est, en gros, que la perte progressive de contrôle sur les décisions politiques majeures aux États-Unis a fait que le pouvoir a été confisqué de façon occulte, non démocratique, par des groupes de pression et que cette situation a totalement perverti le système politique américain et a notamment conduit au drame du 11-Septembre.

L'immense mérite de cet ouvrage est de s'appuyer sur un appareil de notes et de références, une bibliographie -- près de 150 pages au total -- très complètes et variées qui viennent étayer pas à pas la démonstration de l'auteur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
34 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rémi sur 8 mars 2011
Format: Broché
J'ai vraiment été très agréablement surpris par ce livre. C'est une mine d'or qui permet de comprendre comment des groupes d'hommes ont, depuis Nixon, organisé la politique étrangère des Etats-Unis. M. Scott fournit aussi énormément de détails sur les liens entre la CIA et les groupes que l'on considère aujourd'hui comme terroristes, mais qui à l'époque, étaient soutenus par les pays occidentaux. Les scandales majeurs de ces 40 dernières années y sont passés au crible, du Watergate à la crise iranienne des otages, l'Iran-CONTRA, mais aussi le programme plus méconnu du COG, qui est révélateur de la crise démocratique que connaissent actuellement les Etats-Unis.

Une lecture que je conseil à tous ceux désireux de mieux comprendre le monde d'aujourd'hui.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christian Toussay sur 12 novembre 2011
Format: Broché
...s'il n'était malheureusement Canadien...

Lecteur assidu de P D Scott depuis près de 50 ans, je suis très heureux de voir ses ouvrages aujourd'hui disponibles en français.
je ne sais si cet ouvrage est la traduction de "The Road to 9/11" ou de "The war Conspiracy": en tout cas, tous les livres de P D Scott valent largement les 5 étoiles: précis, argumentés, clairs et abondamment indexés (Scott est un universitaire, un vrai, et si vous aimez vérifiez les notes et références en bas de page ou en fin de bouquin, vous serez servis).

Au public sans doute un peu jeune qui le découvre aujourd'hui, il est intéressant d'indiquer que l'engagement d'intellectuel critique de Scott date en fait de l'assassinat de JFK, que l'auteur considère comme un tournant majeur de l'histoire contemporaine (parfaitement explicable et non "mystérieux", par ailleurs...), dont les évènements plus récents ne sont que la continuation et la conséquence.

Son livre "Deep politics and the death of JFK" est fortement recommandé....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?