EUR 27,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le sexe biologique : Anth... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 8,36 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le sexe biologique : Anthologie historique et critique Volume 2, Le sexe : pourquoi et comment ? Origine, évolution, détermination Broché – 14 mai 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 27,00
EUR 27,00 EUR 40,47

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Les sept sexes

En l'an LX (1801), le poète Gabriel-Marie Legouvé (1764-1812), membre de l'Institut, fit paraître un poème nommé Le Mérite des femmes. L'oeuvre connut une vogue prodigieuse et fut rééditée un grand nombre de fois. Au tome XXXV du Dictionnaire de la conversation et de la lecture, on lit, à ce propos : «Dans cet elogium du beau sexe, tous les vers sont sentimentaux, délicats, comme lui ajustés, parés avec soin. Les périodes ont la mollesse, le ton, la couleur, le langage, l'allure du sujet que le poète célèbre. Ce n'est que vertu, sensibilité, dévouement de ce sexe envers pères, mères, maris et enfants, de ce sexe divin, idole d'albâtre, sans tache, devant laquelle le poète nous force à nous prosterner.» Aujourd'hui, on retient surtout du célèbre poème deux vers bien balancés :

Et, si la voix du sang n'est point une chimère,
Tombe aux pieds de ce sexe à qui tu dois ta mère !

Se prosterner aux pieds du «sexe», ce «sexe» auquel on «doit» sa mère ? Manifestement, pour Legouvé, «sexe» n'est pas un «organe». Pour lui, «sexe» désigne, au singulier, «le (beau) sexe», c'est-à-dire l'ensemble des femmes, le genre féminin : par ces mots, le poète engage donc les humains et tout particulièrement les hommes, à respecter et à chérir les femmes parce que c'est à elles qu'ils doivent leur naissance. Rendre hommage au «sexe», c'est rendre hommage aux «femmes», c'est-à-dire aux «mères» : pour Legouvé, c'est tout un. Ce sens qui identifie «le sexe» et «les femmes» est aujourd'hui désuet et on ne l'emploie plus guère. Legouvé pourtant l'entendait seulement en ce sens : il n'y voyait donc pas offense quand il plaça le mot «sexe» à l'hémistiche de son alexandrin. Aujourd'hui, son vers prend pourtant un tour malheureux, qui fait dresser les oreilles goguenardes. C'est que «sexe» a changé de sens, sans pour autant être devenu univoque. Aujourd'hui, «sexe» désigne quantité de réalités de divers niveaux : on dit «le sexe» pour désigner les organes génitaux, qui servent à la copulation; on parle «du sexe» (surtout par anglicisme) pour désigner l'activité copulatoire, activité sexuelle; on utilise «sexe» pour désigner, au-delà des génitoires, l'ensemble des caractères qui distinguent l'homme et la femme, ou le mâle de la femelle; on rassemble enfin, sous la catégorie «le même sexe», l'ensemble des individus en deux grands ensembles, mâles et femelles ou, pour notre espèce, hommes et femmes.

1. Dérouler l'écheveau du sexe

Le premier volume de cette anthologie nous a permis de dégager la complexité des sens du mot «sexe». Partant d'une première définition selon laquelle le sexe désigne le fait qu'il existe, au sein de l'espèce, des mâles et des femelles, différents dans leur aspect et leur comportement, nous sommes parvenus à une seconde définition selon laquelle le sexe désigne avant tout l'existence de deux gamètes différents, des ovules et des spermatozoïdes. Ces deux définitions s'articulent en ce que les gros gamètes nutritifs et rares seraient produits par les individus femelles, et les petits gamètes moins coûteux mais très nombreux seraient le produit des individus mâles. Ainsi, quand on parlerait du sexe des individus, on parlerait in fine de leur rôle dans la reproduction : l'existence de deux types de gamètes serait bien ce qui conditionnerait en définitive l'existence de deux sexes et seulement deux.
(...)

Biographie de l'auteur

Philosophe, professeur de philosophie à l'Université Jean Moulin Lyon 3 et membre junior de l'Institut Universitaire de France (2011), Thierry Hoquet travaille sur les sciences de la vie et sur leurs prolongements culturels.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 8,36
Vendez Le sexe biologique : Anthologie historique et critique Volume 2, Le sexe : pourquoi et comment ? Origine, évolution, détermination contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 8,36, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?