L'Étreinte de la nuit: La Trilogie Fire After Dark, T1 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La trilogie Fire after dark, T1 : L'Étreinte de la nuit Broché – 18 avril 2013


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,90
EUR 15,90 EUR 7,85
Comic
"Veuillez réessayer"
EUR 4,50 EUR 7,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La trilogie Fire after dark, T1 : L'Étreinte de la nuit + Fire after dark, Tome 2 : L'étreinte des secrets + Fire after dark, Tome 3 : L'étreinte des promesses
Prix pour les trois: EUR 47,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Revue de presse

Diplômée en histoire de l’art, Elizabeth Villiers jongle entre son boulot de serveuse et les gardes d’enfants. Quand elle se rend compte que son compagnon la trompe, Beth est anéantie. Sa tante Celia, qui vit dans les beaux quartiers de Londres, lui propose alors de venir s’occuper de son chat pendant cinq semaines. La jeune femme tombe aussitôt sous le charme de son voisin d’en face, Dominic. Cet homme charismatique va l’entraîner là où l’amour et le sexe ne connaissent pas de bornes.

Présentation de l'éditeur

Diplômée en histoire de l'art, Elizabeth Villiers jongle entre son boulot de serveuse et les gardes d'enfants. Quand elle se rend compte que son compagnon la trompe, Beth est anéantie. Sa tante Celia, qui vit dans les beaux quartiers de Londres, lui propose alors de venir s'occuper de son chat pendant cinq semaines. La jeune femme tombe aussitôt sous le charme de son voisin d'en face, Dominic. Cet homme charismatique va l'entraîner là où l'amour et le sexe ne connaissent pas de bornes.


Détails sur le produit

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : MILADY (18 avril 2013)
  • Collection : Romantica
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2811210318
  • ISBN-13: 978-2811210311
  • Dimensions du produit: 19,5 x 3,3 x 13,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (48 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 9.477 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

23 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laurence sur 31 juillet 2013
Format: Format Kindle
Alors, c'est beaucoup mieux écrit que fifty, mais ça, il n'y a pas de mal. lol

Sinon, c'est lassant d'avoir toujours les mêmes histoires : Une fille naïve, peu expérimentée (ah là, ils innovent légèrement, elle sort de sa campagne, en plus ! comme si toutes les filles qui n'habitaient pas la capitale étaient des niaises), donc, cette fille, tout le monde l'aime, dans son boulot, elle est extra (ben oui, même sans expérience), bref, si elle n'était pas aussi crétine à son âge, elle serait parfaite (à noter tout de même, qu'elle est un peu moins niaise que Ana de fifty, mais là non plus, ça n'était pas difficile).

Finalement, cette fille rencontre un homme (un mâle Alpha, riche et beau comme un dieu, bien sûr, sinon ce ne serait pas drôle et puis, ça court les rues ces hommes là ! lol) et cet homme est tout de suite fasciné par elle et elle par lui, au point qu'à peine deux jours plus tard, ils souffrent atrocement d'être séparés. (bon, si j'y crois à celle-là...)

Bien sûr, cet homme est un dominant, il aime le SM et il ne veut pas l'entraîner là-dedans, parce qu'elle est fraîche, douce et tellement charmante, son monde n'est pas fait pour elle...

Finalement, elle le veut tellement que c'est elle qui veut entrer dans son monde et là, c'est la catastrophe, ça vire au cauchemar... Mais, il y a de l'espoir...

Bref, c'est une des histoires qu'on nous raconte en ce moment et ça me fatigue de lire toujours la même chose. A éviter, bien entendu, je ne lirai pas les suites, parce que je m'en fous de ce qui leur arrive.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
30 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par RB TOP 50 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 3 mai 2013
Format: Broché
Je n'ai pas aimé L'étreinte de la nuit car dès le début j'ai eu le même sentiment que lorsque j'ai commencé Une proposition et ce n'est jamais bon signe.

J'ai persisté, j'ai lu et je m'ennuyais.

Tout d'abord, je n'aime pas les personnages féminins trop "gamines". Ici, dès le début du roman, j'ai eu l'impression d'avoir affaire à une adolescente fleur bleue qui sortait de sa province. Je n'ai rien contre la province (j'y habite), je n'ai rien contre le côté fleur bleue et je n'ai rien contre les ado (j'en ai été une) mais ce n'est pas ce que j'attends de ce type de roman.

La fille passe son temps à mater son voisin. OK, ça va une fois, deux fois mais au bout d'un moment, je trouve ça long.

Le voisin est finalement fou d'elle et hop là on tombe dans le harlequin basique que je n'aime pas.

Mais comme nous sommes dans une période SM, il faut qu'on se la joue "attache-moi et tape-moi dessus"... pfuuuuuuuuu j'en ai marre!!

OK, j'ai ADORE 50 nuances de Grey mais 50 nuances n'est ABSOLUMENT PAS un bouquin où la fille verse dans le SM par amour!! je vais parodier Nabilla mais Allo!!! la fille, elle REFUSE ça, elle entraîne le mec vers l'amour soft et pas le contraire! 50 nuances, c'est une belle histoire d'amour bien écrite! C'est pas une débauche de SM!!
Même la série de La Société et qui traite quand même DU sujet SM verse dans l'histoire d'amour!

Y'en a franchement marre de ces donzelles qui se soumettent au SM par amour!
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par RAEL.ORG sur 6 décembre 2013
Format: Broché
la trame de l'histoire et les caractères sont à près aussi consistants qu'un épisode de Scoubidou...l'humour en moins.

C'est donc idéal pour ceux qui aiment les héroïnes tartes : son monologue intérieur : oh mais, que se passe-t-il ? / Oh mais, que font ces gens ? / oh mais, est-ce réel ? etc... donne envie de se taper la tête contre les murs. Une petite pointe d'humour quand même, au dernier quart du livre, Dominic (le maître dominateur qui passe son temps à pleurnicher qu'il regrette de lui avoir fait du mal) lui offre une combinaison SM tout cuir + un coffret. Quand elle ouvre le coffret son monologue intérieur dit "Oh mon dieu, qu'est-ce que c'est ? Des mini-pinces pour les cheveux ?" J'ai ri, mais je ne crois pas que l'auteur l'ai fait exprès.

Bon courage...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par June O. sur 3 mai 2013
Format: Format Kindle
Dire que c'est horriblement mal écrit, illisible, grotesque : ce serait un mensonge. C'est plutôt un roman érotique de qualité.

Par contre, je rejoins l'avis de certains lecteurs...
1 : Marre du SM (light ou hard) utilisé à toutes les sauces depuis 50 shades
2 : L'action met du temps à démarrer, l'auteure plante et replante le décor, ça n'en finit pas...
3 : Le personnage de Dominic est assez creux, il n'a (selon moi) pas le charisme d'un Christian Grey (50 shades) ou d'un Gabriel Diamonds (100 facettes de Mr Diamonds) et ne m'a pas passionnée.

Bref, le roman a quand même son petit charme mais sans moi pour la suite...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?