Sa vie dans les yeux d'une poupée et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Sa vie dans les yeux d'un... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Sa vie dans les yeux d'une poupée Poche – 21 mars 2013


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00
EUR 12,00 EUR 3,81

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Sa vie dans les yeux d'une poupée + Potens + Echo
Prix pour les trois: EUR 31,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Barbara est aussi grise que la neige souillée par les voitures.
Recroquevillée sur elle-même comme si elle souhaitait disparaître, la jeune femme ne comprend pas pourquoi les autres cherchent à la retenir. Ce ne sont pas ses amies. Elles se fichent bien de savoir qui elle est, et encore plus pourquoi elle ne peut pas rester. Mais elles insistent. Par politesse, sûrement. Par pitié, peut-être. Pour rire encore un peu à ses dépens.
- Désolée, je dois filer.
- Mais tu ne veux pas prendre un verre avec nous ? Un diplôme, ça se fête !
- Il y aura d'autres occasions... Maman m'attend.
- «Maman m'attend !» rigolent ses camarades en la caricaturant. Bon sang, mais t'as quel âge ?
Vingt-quatre ans. Aujourd'hui. Mais Barbara se garde bien de répondre. Ça ne ferait qu'alimenter les moqueries. C'est sûr qu'il est inhabituel de filer droit pour ne pas décevoir sa mère ou d'aimer encore les poupées à son âge. Aucune des filles qui l'entourent ne peut deviner à quel point le diplôme qu'elle vient de décrocher est un exploit. Une petite victoire sur elle-même puisque Barbara a enfin réussi quelque chose dans sa vie. Sur elle-même et sur sa mère qui l'a autorisée à s'inscrire aux cours. Mais il faut dire que la perspective d'un salaire supplémentaire a su la convaincre...
- Bon, j'ai des courses à faire... Salut.
- Ouais, c'est ça, va rejoindre maman !
Les jeunes femmes éclatent d'un rire de hyène, mais Barbara n'y prête pas plus d'attention qu'au regard compassé dont elles l'ont gratifiée tout au long de l'année. C'est sûr qu'elle n'a pas l'allure d'une professionnelle de la beauté, néanmoins les notes honorables qu'elle a obtenues à l'examen devraient leur rabattre le caquet. Son diplôme d'esthéticienne, elle ne l'a pas volé. Il est à elle. Et c'est le sésame vers une autre vie, un peu plus de liberté.
Barbara presse le pas. À cause du froid qui lui mord les orteils à travers ses semelles trop fines. Parce que les boutiques ne vont pas tarder à fermer et qu'elle tient à récupérer les cadeaux qu'elle a décidé de s'offrir pour son anniversaire : une photo et une poupée.

Les photographes se font rares depuis l'avènement du numérique. Le plus proche qu'elle ait trouvé se situe à vingt minutes de marche de l'école. Quinze, si elle fait vite. Elle se hâte dans la nuit, les mains au fond des poches de son manteau élimé acheté trente euros il y a de ça cinq ans. Vive et menue, elle se faufile, remonte le courant des travailleurs qui rentrent chez eux, dérape un peu sur le trottoir gelé, mais ne tombe pas, ne faillit pas. Elle est une ombre qui glisse et qu'on remarque à peine, transparente et presque aussi glacée que les flocons qui s'insinuent dans ses yeux et ses narines. Sa détermination la porte. Elle a le droit de se faire des cadeaux ! Le droit de dépenser comme bon lui semble le peu d'argent que sa mère lui laisse. Alors ce soir, quand bien même la vieille ferait une crise, tant pis. Barbara aura sa photo et sa poupée.

Présentation de l'éditeur

Barbara, vingt-quatre ans, a tout oublié de l'horreur qu'elle a vécue, ce soir d'hiver dans un parc désert. Pourtant, de cette incursion au cœur de la douleur et de l’épouvante, elle n'est pas revenue seule : elle a ramené avec elle une vision, une hallucination tenace, entrevue à travers les lambeaux de son cauchemar. Une image avec qui la jeune femme vit. Hantée, obsédée. Et habitée par une soif inextinguible de vengeance dont la poupée qu’elle vient de s’offrir se fait le relais. C'est comme ça que la douce Barbara se laisse progressivement posséder par un double maléfique. Et commet en son nom les pires atrocités. Sur ses traces, Marc Percolès, flic provocateur et omniscient, au corps et au cœur plus couturés que Frankenstein. Il est le premier à faire le lien entre la petite esthéticienne sans histoire et le monstre qui torture des hommes, la nuit tombée. Prêt à tout pour la coincer, il n'hésitera pas à sortir du cadre légal pour arrêter l'escalade de violence. Mais, en cours d'enquête, il comprendra que Barbara ne tient pas forcément les rênes de sa folie, et que d'autres personnes de son entourage ont tout intérêt à ce qu'elle continue. Et que, elle aussi, il devra la sauver.


Détails sur le produit

  • Poche: 334 pages
  • Editeur : Plon (21 mars 2013)
  • Collection : Thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2259213995
  • ISBN-13: 978-2259213998
  • Dimensions du produit: 24,2 x 3,1 x 15,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (40 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 120.155 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Herté le 10 mai 2014
Format: Poche
L'auteur(e), prenant sans doute le lecteur pour le dernier des imbéciles ignares, explique précautionneusement au fil d'interminables pages ce que sont censé ressentir ces (non)personnages... Probablement parce qu'elle-même est bien (in)formée par un cursus ad hoc? Ennuyeux au possible. A fuir, non pas pour ce qui veut être des horreurs, mais par la platitude d'un texte qui n'arrive pas à la cheville d'un simple rapport de police.
Alberto
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marion Celine le 22 mars 2013
Format: Poche
Avec une entrée de plein fouet dans un monde sordide à souhait, Ingrid DESJOURS nous plonge tout de suite dans le vif du sujet.
La claque assénée, elle insiste la dame Desjours… la vie de Barbara ne s'arrête pas à ce fait « d'hiver » qu'elle enfouit au plus profond de son âme mais qui ne la lâchera pourtant jamais. Témoin de la scène, une poupée !!! Sweet Doriane sera alors le moyen de communication de Barbara et de Barbie avec le monde réel, cette petite voix de l'intérieur, celle qui pousse au-delà des limites, qui fait sortir de ses gonds, cette pauvre Barbara qui ne maîtrise pas ces trous de mémoire, ces absences… et qui pourtant de temps en temps devient ce vrai monstre de vengeance, celui qui se souvient…
A la lecture de ce livre, j'ai souvent pensé à Darling de Jean Teulé, et au fait qu'à chaque « horreur » supplémentaire on se dise, bon c'est pas bientôt fini !!! Et bien non, on en rajoute toujours une couche, toujours plus sombre, jusqu'au final…
Alors forcément Barbara, on s'y attache, et comme Marc on voudrait l'aider mais on sait qu'il n'y guère de solutions, le traumatisme est là… les faits aussi…
Pas de répit dans cette histoire, des chapitres courts, une écriture fluide qui glisse toute seule. Des mots percutants, pas de langage châtié… la vraie vie sordide avec les vrais mots pour la décrire.
Vous aimiez les poupées, pas sûre que vous les regardiez encore du même œil (enfin s'il leur en reste…)
Merci !!!
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 1 octobre 2014
Format: Poche Achat vérifié
Il n'y a aucun doute que ce roman est prenant, sombre... voir très noir ! Cette talentueuse auteur que la Belgique veut bien nous prêté (^=^) Merci la Belgique !!! Ingrid Desjours exploite avec grandiose le psychologie sous plusieurs formes, de la moins à la plus dure de son aspect... Un commandant Gardeni veuf qui surmonte sa tristesse, un autre commandant Percolès qui lui ne surmonte pas son veuvage et en garde tout les secrets que y sont liés ainsi que les séquelles physiques et morales qui le rendent dépressif, puis une malheureuse jeune femme Barbara qui vit dans sont monde grâce à une poupée car la réalité est trop terrible pour être assumée au point de laisser cette Barbie exprimer son mal... Ce roman est rempli de souffrance... L'auteur exploite toutes les facettes en exhumant ses recherches et son expérience d'ancienne psycho-criminologue.
Mais les personnages ne sont pas les seuls a être malmené dans ce roman... Les lecteurs, de leur plein grès le sont aussi. Ils doivent comprendre, pardonner, ne pas s'étonner de certaines relations, certaines réactions, ne pas juger trop vite, car l'auteur veille à ce que ses lecteurs soient impliqué dans leur lecture... Un très bon roman
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par guillaume christelle le 20 février 2014
Format: Poche Achat vérifié
Je suis déçue par ce roman dont on a fait tant d'éloges. Le style est assez plat, parfois vulgaire, et les détails sordides ne font pas avancer l'intrigue. Bof bof...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sapho des Landes TOP 1000 COMMENTATEURS le 3 mai 2013
Format: Poche Achat vérifié
Je ne pense que pas l'auteure est voulu installer une intrigue où le lecteur serait invité à deviner qui est le ou la coupable, si tel est le cas c'est totalement raté. Le problème est quelle était l'intention de l'auteure ? Nous raconter une histoire, nous décrire la lente descente aux enfers d'une jeune femme qui rencontre un homme, pour sa part déjà confronté aux feux de l'enfer, l'impossibilité de construire une relation durable, le tout épicé de détails à la limite du supportable. Hum .... dans ce cas ce n'est pas mal. Mais peut-être que s'immiscer dans le monde de la psychiatrie exige davantage de précision, d'analyse et le challenge est de savoir le faire sans ennuyer le lecteur. J'ai déjà lu Ingrid Desjours et son style m'interpelle, il me séduit et m'irrite à la fois. J'ai l'impression d'une écriture moderne, dans l'action mais qui reste perfectible. En bref, ce roman a un petit quelque chose qui me chiffonne.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eltios le 22 mars 2013
Format: Poche
Ingrid Desjours nous livre ici un grand thriller... Une fois "entré" dans son bouquin, vous ne pourrez plus en sortir avant la dernière ligne...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par nikita TOP 500 COMMENTATEURS le 19 septembre 2013
Format: Poche Achat vérifié
Ce roman ne ressemble à aucun autre.Je suis partagée entre " l'avoir aimé ou pas ",je pense quand même l'avoir aimé,bien que certaines scènes soient malsaines.Mais l'originalité est telle que l'on ne peut pas y être insensible.De plus Marc et Barbara (Barbie),en dépit des apparences,sont tellement attachants. On aimerait sauver cette derniere,elle a vécu tant d'horreurs!Pendant tout le livre on navigue entre virtualité et réalité,tous deux si proches.Sanglant,naÏf,un ouvrage d'un nouveau genre,où les poupées sont le jouet d'un destin....Sa vie dans les yeux d'une poupée
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?