Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La vie secrète des jeunes : Album – 19 octobre 2007

4.4 étoiles sur 5 14 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album, 19 octobre 2007
"Veuillez réessayer"
EUR 47,99 EUR 41,00

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Dans sa désopilante et redoutable chronique hebdomadaire à Charlie Hebdo, dont ce livre est un recueil, Riad Sattouf développe une taxinomie sans appel des tares de nos jeunes contemporains, qui devient autobiographie quand on repère les obsessions personnelles de l'auteur... Un livre essentiel de Sattouf, et une observation sociologique capitale!

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Ouhman COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 4 février 2009
Achat vérifié
Recueil comptant plus de 150 histoires d'une page chacune, écrites à partir de situations vécues et mettant en scène des gens (pas seulement des jeunes) de la vie de tous les jours. Bien que l'éventail des caractères croqués soit large, on en distingue des récurrents.

Parents indignes : "Viens, je vais t'emmener voir le monsieur qui coupe les doigts des enfants pas sages dans les trains !"
Bourgeois odieux : "T'as peur pour tes pauvres 1500 euros de videur ? Sale gauchiste, videur de m****, ta vie tu l'as vue ?"
Jeunes femmes paumées : "Moi j'veux des enfants ... J'veux qu'ils m'aident à m'en sortir dans la vie ..."
Racailles sans cervelle :
"Putain le sandwich il est froid putain d'sa race il est froid ! La puuute"
"Vazi c'est bon va les voir ils vont te le changer"
"Ta gueule toi ta gueule ! La défends pas ! T'as qu'à les bouffer ses frites grossputva !!!"

Il y a aussi des croyants fervents, des amoureux n'ayant plus l'air de s'aimer, des beaux parleurs, des frimeurs, des frustrés, etc. Une ronde qui serait finalement un peu triste sans les dessins féroces, à la fois caricaturaux et justes, de Riad Sattouf. On prend plaisir à s'attarder sur la première case de chaque histoire, tellement les trognes des personnages annoncent leur personnalité. Malgré quelques inégalités dans l'intérêt des anecdotes, cette collection de comportements humains, en plus d'être très drôle, donne envie d'observer les gens que l'on croise tous les jours. Un effet secondaire assez rare.
Remarque sur ce commentaire 22 sur 24 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
J'imagine que je ne vais pas trouver beaucoup de gens qui vont partager mon point de vue mais je vais vous le donner avec honnêteté : je n'ai pas aimé du tout cet album. Après un coup de foudre pour le « Manuel du puceau » du même auteur, j'arrivais enthousiaste. Mais ce n'est ni drôle ni vraiment intéressant. Toutes ces petites histoires sont « authentiques », nous assure Riad Sattouf et on peut le croire car on sent au fil des pages un auteur sincère. Mais toutes ces petites histoires sont la plupart du temps profondément anecdotiques et ce n'est pas parce qu'elles sont dessinées que cela leur donne plus d'intérêt. C'est souvent du niveau du récit d'un pote qui, débarquant chez vous, vous raconterait ce qu'il vient de voir dans le métro. Intéressant dans l'instant mais pas au point d'en faire un livre ! Très souvent, la planche terminée, on tourne la page déçu et frustré pour passer à la suivante. Pas de chute, pas forcément de sens dans tout cela, même lorsque l'on a une curiosité naturelle pour la vie des autres. Et enfin, le contenu du livre est totalement hors sujet avec le titre et la couverture. Il ne s'agit pas de « la vie secrète des jeunes » mais de « la vie secrète des gens ».

Un point positif, quand même : le grand talent de dessinateur de Riad Sattouf. C'est à la fois simple et beau, bien senti. Ces petits personnages tous différents ont tous une âme et transmettent une émotion. On ne peut s'empêcher de se dire à la vue des caricatures et des petits détails sur lesquels l'auteur appuie : « ah oui, mais j'en ai vu des comme ça, c'est exactement ça !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 20 sur 22 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Quand il se promène dans la rue, Riad Sattouf ne garde pas les yeux rivés sur son smartphone, isolé du monde par les écouteurs de son walkman. Non, il regarde, il écoute, la plupart du temps sans intervenir, les dialogues, les discussions, les conflits parfois même, de ses concitoyens... Pas que des jeunes d'ailleurs, et c'est là que le titre du livre est un peu trompeur (quand au "secret", il est bien étalé au grand jour, aux yeux de tous...), mais ce n'est pas vraiment grave. Ce qui est brillant ici, ce n'est pas le dessin de Sattouf - qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, c'est une question de goût -, mais la précision avec laquelle il rend compte de ces micro-événements, qui semble sélectionnés pour peindre un portrait extrêmement juste, précis, de l'état de notre société : pas seulement parisienne d'ailleurs, française au moins, mais sans doute globale. On rit beaucoup, car nous sommes souvent drôles, volontairement ou malgré nous. On grimace encore plus, parce que le miroir que nous tend Sattouf nous laisse à voir la bêtise sans fond de nos préjugés, de nos peurs, de nos haines (de nos amours aussi, en fait !). En fait, lire plus de quelques planches à la fois de ce livre extrêmement addictif par son format (un "gag" par page, on a hâte de passer au prochain) peut se révéler nuisible à notre santé, et engendrer désespoir, voire dépression. Un autre conseil, pendant qu'on y est : avant de faire un scandale au restau ou même dans la rue, jetez un coup d'oeil autour de vous, et vérifiez que Sattouf n'est pas dans le coin !
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?