undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles6
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: BrochéModifier
Prix:20,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 novembre 2010
Les fans les plus purs de Bernard Lavilliers vomiront peut être cet ouvrage, peut être . Ses détracteurs y trouveront sans doute un puits d'informations sur lequel s'appuyer, les plus objectifs y verront plus sûrement l'occasion de lever un coin du voile sur le parcours d'un des plus grands artistes de la scène française, paradoxalement l'un des plus secrets également . Trente ans que Bernard Lavilliers m'accompagne, sur platine, sur balladeur, trente ans de musique, de poésie, de colère, de dérapage, de douceur, de violence, de noirceur, de scène, d'histoires, de mystère, d'exotisme, de causes perdues ... Au total beaucoup de bonheur . A l'aide de témoignages de proches, d'extraits de livres ou d'articles de presse Michel Kemper survole une existence qui se veut hors normes, hors cadre, peut être hors du temps . Entre réalité et invraisemblances se dessine finalement un cursus des plus classiques, fait de galères, de vache enragée, de persévérance, de rêve, surtout de talent . Le tour de force reste d'avoir rendu le tout cohérent, jusqu'à devenir crédible, enfin presque ... On a tous aimé croire aux récits, au personnage haut en couleur du roc Lavilliers . Sans le flinguer tout à fait l'auteur tacle le mythe, égratigne la légende et ramène l'artiste à sa condition de mortel, plus accessible, plus ... commun aussi . C'est peut être là que le bât blesse . Commun, un mot qui forcément cadre mal avec le héros . N'en reste pas moins un livre qui se lit d'une traite, un coup de projecteur sur quarante années d'une densité extrordinaire, véritablement, une curiosité qui sort, hasard du calendrier bien sûr, au même moment que le nouvel (excellent) opus de l'artiste . Forcément incontournable même s'il ne plaira pas à tous .
0Commentaire25 sur 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Hé bien voilà ! Encore un rêve de jeunesse qui s'effondre (mais finalement, c'est aussi ça, grandir, pas vrai ?). Non, le beau, le grand, le musclé Nanard ne bourlinguait pas dans la jungle amazonienne dans les années soixante. Non, papa Oulion (Ouillon, préférera notre héros un peu plus tard) ne trimait pas derrière une monstrueuse machine, mais était secrétaire administratif à la fameuse Manufacture de Saint-Etienne pendant que maman Oulion préférera s'occuper des "grandes tailles et pieds sensibles" plutôt que de poursuivre sa première carrière d'assistante sociale.
Oui, les Fatals Picards ont eu bien raison de railler le grand fauve de l'Amazonie stéphanoise (avec sa complicité intelligente, tout de même), qui a habilement revêtu le réel d'atours que ce dernier ne savait pas lui offrir pendant cette bonne dizaine d'années de galère au début de sa carrière. Rendons hommage à l'obstination, à la volonté de cet homme qui voulait que l'on reconnaisse un talent qui ne lui fait pas défaut. Le livre de Michel Kemper est très agréable à lire, rempli d'anecdotes et très bien documenté. Se dessine un personnage haut en couleurs, opportuniste, menteur même. Mais aussi, et du coup, les muscles se dégonflent pour laisser place à un rêve d'enfant, avec ses déconvenues, ses erreurs, ses malversations et ses petits arrangements avec le réel.
Dans le rayon "biographie", on se réjouit de lire un livre respectueux mais sans complaisance. Ce n'est pas si courant.
22 commentaires15 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Michel Kemper est à la fois connaisseur de la musique et de la vie de Bernard Lavilliers, et cela se remarque dans l'ouvrage.

Le besoin de vérité est palpable tout au long des nombreuses pages. On y apprend à faire la différence entre le mythe, le travail d'inspiration poétique et musical, et la vraie vie musicale et artistique de Lavilliers. Sans jamais sombrer dans le voyeurisme ou le non-respect de la vie privé, l'auteur nous permet de mieux comprendre la trajectoire de Bernard Lavilliers, comment il a pu trouver des sources d'inspiration fortes dans sa vie personnelle, mais également comment il a nuancé des souvenirs pour les adapter à son besoin d'inspiration artistique. Nulle volonté de juger ou de surexploiter médiatiquement des ambiguités, mais bien celle de comprendre une démarche artistique et humaine dans toute sa complexité, et sa poésie.

Un ouvrage sous forme de révélation tranquille, très agréable à lire et qui fait encore plus apprécier Bernard Lavilliers, en toute connaissance de cause.
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2016
Un livre vraiment mal écrit dont le seul intérêt réside dans les extraits d'interviews et les livres références sur notre Laviliiers.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2011
Dommage pour ce bouquin à la fois bien documenté et respectueux de son sujet : ce dernier l'est beaucoup moins, lui, de la liberté de s'exprimer. Bernard Lavilliers a fait tout son possible pour qu'il soit ignoré.
Et les quelques tentatives d'animateurs de télé pur le présenter ont été efficacement désamorcées. Qu'est-ce qui gênait donc tant le chanteur ? La mise en évidence des (énormes souvent) mensonges sur sa vie, beaucoup moins
aventureuse et rebelle que le soutient la légende, dont il a parsemé ses interviews au fil de sa carrière. Un peu Cendrars l'artiste...Comparaison d'autant plus valable que l'oeuvre n'est pas si mauvaise.... Mais pas très
sympathique au final.
0Commentaire7 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2011
Ce livre est très fouillé, bien documenté.
J'en suis à une petite moitié, mais rien de croutillant.
L'auteur ne cache pas son admiration pour Lavilliers, mais écorne simplement le côté "enjolivé" des expériences du chanteur.
Après tout, "quand la légende est plus belle que la vérité, on imprime la légende".
0Commentaire3 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles