• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le village de l'Allemand ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le village de l'Allemand ou Le journal des frères Schiller Poche – 10 septembre 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
EUR 6,63 EUR 3,99
EUR 8,00 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le village de l'Allemand ou Le journal des frères Schiller + Le serment des barbares - Prix du Premier Roman 1999 + Rue Darwin
Prix pour les trois: EUR 23,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Né en 1949, Boualem Sansal vit à Boumerdès, près d'Alger. Depuis son premier livre, Le serment des barbares, il est considéré comme l'un des écrivains algériens les plus importants. Le village de l'Allemand est son cinquième roman.

Quatrième de couverture

Les narrateurs sont deux frères nés de mère algérienne et de père allemand. Ils ont été élevés par un vieil oncle immigré dans une cité de la banlieue parisienne, tandis que leurs parents restaient dans leur village d'Aïn Deb, près de Sétif. En 1994, le GIA massacre une partie de la population du bourg. Pour les deux fils, le deuil va se doubler d'une douleur bien plus atroce : la révélation de ce que fut leur père, cet Allemand qui jouissait du titre prestigieux de moudjahid... Basé sur une histoire authentique, le roman propose une réflexion véhémente et profonde, nourrie par la pensée de Primo Levi. Il relie trois épisodes à la fois dissemblables et proches : la Shoah, vue à travers le regard d'un jeune Arabe qui découvre avec horreur la réalité de l'extermination de masse ; la sale guerre des années 1990 en Algérie ; la situation des banlieues françaises, et en particulier la vie des Algériens qui s'y trouvent depuis deux générations dans un abandon croissant de la République. «À ce train, dit un personnage, parce que nos parents sont trop pieux et nos gamins trop naïfs, la cité sera bientôt une république islamique parfaitement constituée. Vous devrez alors lui faire la guerre si vous voulez seulement la contenir dans ses frontières actuelles.» Sur un sujet aussi délicat, Sansal parvient à faire entendre une voix d'une sincérité bouleversante.


Détails sur le produit

  • Poche: 304 pages
  • Editeur : Folio (10 septembre 2009)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070396991
  • ISBN-13: 978-2070396993
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 44.626 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par bilip VOIX VINE le 2 août 2013
Format: Poche
Il est des auteurs, comme Boualem Sansal, qui non contents de maîtriser parfaitement la langue française, sont également capables de nous guider vers une profonde réflexion sur le genre humain.
"Le village de l'Allemand ou le journal des Frères Schiller" fait partie de ces écrits que l'on pourrait qualifier d'agitateurs de neurones.

En dévorant ces pages, il est impossible de ne pas prendre position, en mûrissant une analyse sur les fanatismes en tout genre.
La difficulté reste de ne pas se laisser démoraliser par ce bégaiement de l'histoire, tant il semble évident que les peuples ne retiennent pas grand chose des génocides passés.

Au nom d'Hitler, au nom d'Allah, au nom de je ne sais quel Tartuffe, tant de crimes se répètent sans qu'aucune leçon ne soit tirée des exactions commises hier.
C'est ce que nous démontre magistralement Boualem Sansal, faisant un parallèle inévitable entre les victimes de la dernière guerre mondiale et celles de cette guerre intestine qui ronge l'Algérie contemporaine.
Les victimes ont toujours le même visage, et les bourreaux sont toujours animés par le même aveuglement fanatique, à la botte d'une quête insatiable : la quête du pouvoir.

Sansal s'intéresse également, tout au long de ce livre, à ce lourd héritage que nous lèguent nos pères, lorsque brutalement un secret de famille finit par voir le jour.
Que faire de ce passé qui vous colle à la peau ? Jusqu'où sommes-nous en devoir de porter le fardeau de ceux qui ont commis des fautes impardonnables ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Radin des Bois le 2 janvier 2010
Format: Poche
J'aimerais connaître Boualem Sansal, le compter parmi mes rares amis, connaître ce qui l'a conduit à un tel scénario et en parler.
Mais de plus et par dessus tout une si belle et si simple écriture pour dire des choses ausi graves.
Je classe ce livre à côté des Bienveillantes.
J'achète dix exemplaires pour les distribuer à ceux qui disent tant de bétises sans rien savoir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joëlle le 14 juillet 2012
Format: Poche Achat vérifié
j' ai beaucoup aimé ce livre, bien écrit, et ce qu' il me dit de la belle âme de son auteur.
j' aimerais croire qu' il y a beaucoup de Malrichs dans nos cités. mais comment savoir ? ce ne sont pas les Malrichs qui font parler d' eux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pintier Françoise le 11 juillet 2013
Format: Poche Achat vérifié
Boualem Sansal a le génie de nous faire entrer de plain pied dans la barbarie de l'histoire, de massacre en massacre, on se désespère de voir que tout recommence sans cesse. En plus, que d'humanité dans la psychologie des personnages, j'ai vraiment admiré et aimé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Courrier des lecteurs TOP 1000 COMMENTATEURS le 21 septembre 2014
Format: Poche
C'est un livre magnifique, à lire absolument parce qu'il traite sans concessions les questions de nazisme, d'islamisme, de fanatisme, d'identité... (voir, en particulier quelques pages terribles, comme on n'en a lu nulle part ailleurs, sur ce que pouvait ressentir un tortionnaire nazi, puisque le père des frères Schiller était un chimiste des camps de la mort). Et ce, dans cette écriture foisonnante, poétique et riche qui carctérise cet auteur.
De quoi s'indigner, de quoi réfléchir, de quoi éprouver une immense compassion.
Ce livre est un chef d'œuvre et Boualem Sansal est pour moi le plus grand écrivain francophone vivant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par zaza le 27 mars 2010
Format: Poche
Enfin nous français , nous découvrons 1000 choses.
La vie des années de la seconde guerre mondiale dans le Magrebh, non en algérie !
les années de la douleur algérienne sous les attentats
la vie dans les cités "françaises"
Bien écrit, sentiments et réalités
Un trés bon livre sur ce que nous Français dits de souche ne connaissons pas
A lire pour SAVOIR, nos cités, les étrangers du Maghreb ....
Bien écrit, vrai et authentique, un excellent DOCUMENT
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Claire K le 24 février 2013
Format: Poche Achat vérifié
Belles réflexions sur le mal, sur la culpabilité pesant sur la famille, les descendants, sur l'ambiguité portée par chacun d'entre nous.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?