• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Âmes mortes a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Les Âmes mortes Poche – 12 juillet 1973

Ce titre fait partie de la sélection Rentrée scolaire. Découvrez notre boutique en cliquant ici
4.4 étoiles sur 5 18 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 13,47
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 35,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,70
EUR 7,45 EUR 3,29
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les Âmes mortes
  • +
  • Eugène Onéguine
  • +
  • La Steppe
Prix total: EUR 17,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Livre saboté, plusieurs fois brûlé par son auteur (qui voulait lui donner une issue "morale") et resté largement inachevé à la mort de Gogol en 1852, Les Âmes mortes révèlent, outre le génie littéraire de leur créateur, le combat acharné d'un homme vers un but et contre des forces qui le dépassent. Vaste méditation sur la mort, cette épopée comique aux relents de cauchemar, construite dans le plus pur style de l'épopée picaresque à la Don Quichotte, nous entraîne avec une virulence de ton parfois diabolique dans un monde où les morts se monnayent et se négocient, quand les vivants eux prennent l'allure de grotesques fantômes. Univers fantasmagorique où le mensonge, le délire et la logique du rêve se télescopent.

Dickens et son Pickwick (à peu près contemporain, Gogol esquissant son livre dès 1837) ne sont pas loin. Mais Dante non plus, un Dante qui ne nous aurait laissé que son Enfer, et dont le Purgatoire, comme le Paradis, auraient été livrés aux flammes, dans une frénésie autodestructrice à laquelle Kafka - le véritable héritier de Gogol - faillit lui-même bien plus tard succomber. --Scarbo --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Notice et notes de Gustave Aucouturier

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Si vous ne devez lire que 3 romans russes de toute votre vie, je vous conseille de ne pas oublier « Les âmes mortes ».
A travers les tribulations picaresques de Tchitchikov, un bourgeois affairiste qui rêve de noblesse, Gogol nous dépeint une certaine "âme russe", bien vivante celle-là, l'âme dévoyée des hobereaux de la Russie impériale du 19e siècle.
Tchitchikov parcourt la campagne afin de proposer aux propriétaires terriens de racheter les âmes des serfs morts depuis le dernier recensement, mais pour lesquelles il doivent continuer de payer un impôt, la capitation, jusqu'au prochain recensement.
Les propriétaires sont alors surpris et tout heureux de vendre ces "fantômes" qui engendrent des dépenses inutiles.
Bien sûr Tchitchikov a une idée derrière la tête.....
Le génie de Gogol, son imagination (car personne ne croit qu'il ait réellement traversé la Russie pour écrire son roman) nous livre un récit inoubliable, foisonnant d'images, de métaphores audacieuses et modernes.
Farce cruelle, maintes fois recalée par la censure, oeuvre possessive qui va détruire l'âme et la santé de Gogol, chef-d'oeuvre absolu de la littérature universelle.
LUDI
2 commentaires 40 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Waouh ça faisait un bail que je n'avais lu un classique. Les âmes mortes m'ont comblées. Drôle, caustique, tantôt amusant, on suit les déambulations d'un personnage qui sillonne une province en Russie à la recherche de personnel. Au gré des rencontres, Gogol nous présente une vision chouette des classes sociales de la Russie de l'époque. Y a de la neige, de la bouffe de la picole, de la philosophie, des traîneaux , des réflexions sur l'argent, y a toute la Russie dans un bouquin vive Gogol, quand je pense que ce dingue à brûlé deux fois ces manuscrits. En avance sur son temps, magnifique !
Dans cette édition, il y'a un chouette dossier, dans lequel j'ai appris notamment que Gogol léguait une partie de ses revenus à des étudiants, quelle classe !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par David W.J. TOP 500 COMMENTATEURS le 1 novembre 2011
Format: Broché
Un classique-momument. Gogol dont l'oeuvre est toute de qualité (nouvelle de Petersbourg, Tarass Boulba, Soirées du hameau, le Revizor) nous offre ici la description intelligente, minutieuse et critique du monde russe : notables, fonctionnaires et petits propriétaires) Les portraits qu'il fait de ses personnages en font des types comme peuvent l'être Harpagon ou Tartuffe. On suit Gogol qui nous invite chez de drôles de russes (avares, brutes, rêveurs, corrompus, bourgeoises de provinces, menteurs,...) .
Des passages extraordinaires.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par D. Kogel TOP 1000 COMMENTATEURS le 24 mai 2005
Format: Poche
Le sujet de ce livre a été fourni à Gogol par Pouchkine (comme le sujet d'un autre chef d'oeuvre, le Révizor)... Ici, un homme va de campagne en campagne pour acheter des âmes mortes : les âmes des hommes décédés mais encore en vie selon l'Etat car le recencement ne les a pas décomptabilisés !
Ce livre est magnifiquement bien écrit avec un style extraordinaire, beuacoup d'humour !
Plusieurs fois, je me suis pris un fou rire dans le métro tellement certains dialogues, certaines situations prètent à rire.
Dommage que la deuxième partie ne soit pas complète, car on reste véritablement sur notre faim...
Mais c'est une telle critique de la Russie, une tel tableau que cet inconvénient est tout simplement secondaire !
Remarque sur ce commentaire 28 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Lecture facile. Dialogues énergiques. Personnages hauts en couleurs.
Critique amusante de la société russe de l'époque.

Il est vraiment dommage que l'œuvre soit restée inachevée car par les fragments de la seconde partie et une annonce de l'auteur dans la première on devine une progression des thèmes à la manière de la Divine Comédie : de ridicules et détestables, le niveau des personnages, de leurs préoccupations et de leurs comportements semble s'élever dans la seconde partie.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Première partie, le maître déploie son talent de narrateur et brosse des personnages comme personne. Deuxième partie, pas de sa faute, une compilation post mortem. Nous ne saurons jamais où il voulait en venir et c'est vraiment dommage. Goethe a eu le temps d'écrire son Faust, pas Gogol. Snif.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Ce roman est très bon dans sa première partie. Des fragments présagent une aussi bonne deuxième partie. Et un manque est à déplorer, cette troisième partie brulé par le désespoir de Gogol face à son impossibilité à la réaliser.

La première partie raconte l'arrivée de Tchitchikov dans une province de Russie pour en recueillir des "âmes mortes". La deuxième est la continuation de cette activité dans une autre province, pour finir par sa déchéance et sa rédemption. Et une troisième partie devait être ce travail de rédemption.
Tchitchikov est un homme charmant et d'un certain âge au moment du récit. Il à toute sa vie été avare et a cultivé un volonté de fortune qu'y t’a trafiquer, ceux qui lui à valu sa première déchéance et sa vie de nomade à la recherche d'âmes mortes.
A travers ses pérégrinations dans la Russie tsariste du XIXème siècle, on à un panorama réaliste et tendre de l"âme russe" et de l'organisation de cette Russie aride et fougueuse.

La première partie se caractérise par une belle légèreté et un humour dans les personnages et les situations que vit Tchitchikov.
Entre le courageux Konstanjoglo, honnête et vaillant travailleur, Tentetnikov est sa mélancolie d'écrivain raté ou encore des personnages étonnant comme Nozdriov, on à une mirée de caractères pittoresques et si représentatif de cette Russie des commères et des fonctionnaires.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?