D'occasion:
EUR 16,56
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Film plastique manquant, les codes d'activation pour le contenu bonus en ligne peuvent être manquants ou expirés. Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

La Soif du mal [Édition limitée 100ème anniversaire Universal, Digibook]

4.2 étoiles sur 5 20 commentaires client

Voir les offres de ces vendeurs.
8 neufs à partir de EUR 15,36 5 d'occasion à partir de EUR 14,49

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Charlton Heston, Janet Leigh, Orson Welles, Joseph Calleia, Akim Tamiroff
  • Réalisateurs : Charlton Heston, Janet Leigh, Orson Welles, Joseph Calleia, Akim Tamiroff
  • Format : Noir et blanc, Cinémascope
  • Audio : Français, Anglais
  • Sous-titres : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Universal Pictures
  • Date de sortie du DVD : 20 novembre 2012
  • Durée : 96 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 20 commentaires client
  • ASIN: B00864I4GE
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 37.068 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Blu-ray 1 :
Documentaires :
- "Bringing Evil to Life"
- "Evil Lost & Found"
Commentaires audio de Charlton Heston, Janet Leigh, Rick Schmidlin (resp. restauration), F.X. Feeney (écrivain et cinéaste), Orson Welles, Jonathan Rosenbaum et James Naremore
Bandes-annonces
Blu-ray 2 :
"La soif du mal" : les différentes versions du film
Commentaires audio

Descriptions du produit

Description du produit

Contient :
- la version cinéma US de 1958 (96')
- la version "preview", premier montage d'Orson Welles retrouvé en 1976 par Universal (109')
- la version "reconstructed", reconstruction de 1998 du montage initial d'Orson Welles d'après son mémo de 58 pages (111')
- un livret (40 pages)

Synopsis

Un enquêteur du gouvernement mexicain et sa jeune femme américaine doivent laisser de côté leur lune de miel quand ils se retrouvent mêlés à une sombre histoire de drogue...

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD
La frontière mexicaine, un jeune couple marié englué dans une sombre affaire de meurtre, un inspecteur de police totalement corrompu, une mystérieuse gitane, un gang de jeunes voyous sadiques dont une lesbienne, un gardien de nuit débile... La galerie de personnages que présente Orson Welles dans ce film est impressionnante.
La soif du mal est une plongée dans l'univers glauque de Venice, en Californie, univers que domine Hank Quinlan, interprété par Welles, campant ici un personnage tragique et minable aux dimensions shakespeariennes, fanatique de la loi, mais n'hésitant pas à la contourner pour prouver qu'il a raison. L'atmosphère du film respire la moiteur, on se sent constamment mal à l'aise, chaque scène est un tour de force. On pense bien sûr à ce fabuleux plan séquence
de plus de trois minutes qui ouvre le film, mais aussi l'utilisation admirable des lumières, notamment dans la scène du meurtre de Grandi.
Admirables, les comédiens qui entourent Welles le sont aussi. Tous sont pris à contre emploi ou sont méconnaissables : Akim Tamiroff offre une formidable performance en Grandi, être vulgaire et poisseux, Marlene Dietrich ajoute une note d'humanité au film avec sa composition de brune gitane. Janet Leigh, en malheureuse victime droguée annonce déjà Marion Crane... Les apparitions de Joseph Cotten, Zsa Zsa Gabor, Dennis Weaver en veilleur de nuit retardé, ou Mercedes McCambridge en chef de gang lesbienne ajoutent une note documentaire qui renforce encore plus la noirceur du film.
Orson Welles s'était arrangé pour avoir les pleins pouvoirs sur le film et faire ce qu'il voulait.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 50 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Il s'agit d'un excellent film essentiellement parce qu'il est filmé de manière parfaite.

Malheureusement, il s'agit ici, comme d'habitude, de la version 1.85:1 (16/9). Cette version présentée comme "inédite" est celle de 106 mn qui existe depuis longtemps.

Le problème est qu'après la troncature du haut et du bas de l'image, pour obtenir un format proche du 16/9, tous les plans sont évidemment transformés : la profondeur de champ disparaît et les personnages passent tout le film à se cogner la tête contre le bord supérieur du cadre. La version d'origine existait en vhs il y a quelques années mais a apparemment été abandonnée par Universal lors de la restauration. Même si Welles voulait au départ un format large, il a filmé cette oeuvre dans un autre format que celui proposé ici : Universal ne nous propose donc pas le chef-d'oeuvre de Welles mais "une partie" de ce chef-d'oeuvre (c'est déjà pas mal et ce film, tel qu'il est, en vaut beaucoup d'autres).

Quant aux bonus évoqués dans un ancien commentaire, l'édition d'Universal vendue par Amazon en ce moment (jaquette un peu différente du visuel : bords rouges autour de la photographie) ne propose que la bande-annonce d'origine... au format original de 1.37:1 !!! (c'est déjà ça...)

Langues : français, anglais, allemand, italien, espagnol. Sous-titres : français, anglais, italien, espagnol, allemand, arabe, danois, néerlandais, finnois, grec, hébreu, norvégien, portugais, russe, suédois, turc.
5 commentaires 42 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par oumebaba TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 janvier 2015
Format: Blu-ray Achat vérifié
Indéniablement, cette édition est sérieuse et de très bonne facture; Pour autant elle n'est pas idéale, n'incluant aucun montage du film au format d'origine 1/37 ce qui s'avère un brin frustrant pour celui en ayant la mémoire vive. Quoi qu'il en soit, ce remarquable opus du grand Welles s'appréhende, tel qu'il nous est "imposé" ici, sans grande critique: la 'respiration' agréable et pertinente d'origine, faisant place à une 'immersion' suffisamment séduisante.. Le rendu de l'image est bien détaillé et la sonorité convenable. Le scénario cousu main et l'interprétation souveraine pallient tout sentiment d'ennui et surmontent allègrement une infime langueur présente en filigrane. Ce film inspire le respect! Les suppléments de cette édition sont intéressants et le livret de qualité. Franchement, difficile de faire l'impasse .. Bonne vision à tous !
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Luc B. TOP 1000 COMMENTATEURS le 21 juillet 2009
Format: DVD
Après un début de carrière fulgurant, au théâtre et à la radio (rappelons qu'il avait adapté en 1938, sur les ondes, le livre « La guerre des mondes » et fichu la trouille à toute une nation, persuadée que les martiens avait réellement débarqué !), Orson Welles se vit offrir carte blanche pour son premier film... CITIZEN KANE Citizen Kane - Coffret Digipack Collector. Et c'est là que les ennuis commencent. Incompréhension face au film, échec commercial. Welles avait Hollywood à ses pieds, il est désormais tenu en laisse, et étroitement surveillé.

En 1958, Welles accepte un rôle de flic dans un polar tiré du roman de Whit Masterson, adapté par Paul Monash, et dont la vedette est Charlton Heston. Celui-ci imposera à la production de confier à Welles la réalisation du film : ce sera LA SOIF DU MAL. Orson Welles modifie le scénario, déplace l'action sur la frontière mexicaine pour insuffler un sens politique à son histoire, et fait du personnage d'Heston un flic mexicain marié à une américaine. Pour leurrer les espions des studios, il filme rapidement et à peu de frais plusieurs pages de script, puis délocalise en douce le tournage pour s'éloigner d'Hollywood, décide de tourner de nuit, et afin qu'aucune indiscrétion ne filtrent, il réécrit scènes et dialogues au jour le jour, balayant d'un revers de main tous les poncifs habituels du genre.
Lire la suite ›
17 commentaires 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?