• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Épatante aventure de Jule... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Épatante aventure de Jules (Une) - tome 1 - Imparfait du futur (L') Album – 16 juin 2006

4.8 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99
EUR 11,50 EUR 6,41
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Épatante aventure de Jules (Une) - tome 1 - Imparfait du futur (L')
  • +
  • Épatante aventure de Jules (Une) - tome 2 - Réplique inattendue (La)
  • +
  • Épatante aventure de Jules (Une) - tome 3 - Presque enterrés !
Prix total: EUR 35,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Jules, gentil ado sans problèmes (excepté un petit frère qui veut lui trucider son cochon d'Inde), est sélectionné par l'Agence Spatiale Mondiale pour faire partie de la première expédition vers Alpha du Centaure. Le voyage va durer huit semaines pour eux, et huit ans en temps terrestre-à cause de la relativité... Le voilà donc embarqué avec son cochon d'Inde (clandestin) et les membres de la glorieuse équipe : deux farfelus qui collectionnent sept prix Nobel ; une petite copine de chambre assez énervée au début mais ca s'arrange ; un commandant de vaisseau qui, entre une cuite et une déprime, foire ses atterrissages et met en péril la paix galaxique ; et une jolie exobiologiste qui étudiera la vie extraterrestre dés qu'ils l'auront trouvée... Et en effet, ils la trouvent. D'abord sous forme de bestioles - des boules vertes qui sautent partout en hurlant " toooooiiiinn " - avec lesquelles le cochon d'Inde va se reproduire comme un lapin. Puis sous forme de créatures charmantes et décontractées qui ont atteint un niveau de civilisation trés pointu sans en faire un plat. On appréciait déjà Bravo dans Aleksis Strogonov, mais cette série de SF loufoque lui va comme un gant. L'aventure rebondit bien et tout est drôle : les personnages, le langage et le dessin - une ligne claire pas trop claire (sans le coté " bidon " qu'elle prend parfois), avec un petit air Pim, Pam, Poum et Pieds Nickelés tout à fait pimpant. Prépubliée dans Okapi, cette nouvelle série s'adresse en principe aux jeunes, mais les moins jeunes auraient tout intérêt à s'y plonger.

Biographie de l'auteur

Émile Bravo est né en 1964 à Paris. Tout gamin, Bravo se met à dessiner sur n'importe quoi. Et puis, son père lui racontant aussi Lucky Luke, Tintin et Popeye, il comprend que la BD est un lien entre lui et le monde adulte. Il se met donc à créer ses versions personnelles de Popeye et Lucky Luke, et à inventer pour ses copains de classe des aventures qu'il leur fait jouer. Parmi les copains, un grand de quatorze ans l'introduit dans le monde des sciences : "Il fabriquait de la nitroglycérine, et il avait construit un télescope et une fusée. Mais il s'intéressait surtout à ma soeur." Peu importe. De toute façon, il veut devenir ingénieur - il adore les trains, et le frère d'un ami lui a expliqué la relativité : E=mc2. En 1983, muni d'un Bac E, il change d'azimut et s'inscrit en Histoire de l'art, pour avoir la réduction étudiant au cinéma. Et en lisant Hugo Pratt, il découvre qu'on peut faire de la BD tout en vivant des aventures fabuleuses. Lui aussi, il veut une vie d'aventure. "En fait, j'ai beaucoup moins voyagé que Pratt, j'étais trop cocooné. J'allais surtout en vacances en Espagne. " Donc, avec son Bac E et sa carte d'étudiant, il passe un an à bâtir une BD de 70 pages qui raconte l'histoire d'un orphelin allemand à la fin de la guerre. Personne n'en veut, mais Casterman a hésité et ça l'encourage. Là-dessus, il trouve le boulot idéal : maquettiste à mi-temps à « Marie-France », où il commence à passer des illustrations, ainsi que dans la pub - ça rapporte. La BD, il la fait en dilettante, pour le plaisir. En 1992, il s'installe avec Trondheim, Blain, Sfar et David B. dans l'atelier Nawak, antichambre du futur atelier de la place des Vosges. Avec Jean Régnaud, il attaque une nouvelle BD : c'est la naissance de l'histoire drôle et émouvante d'Aleksis Strogonov, paumé en plaine fureur bolchévique. En 1999 Émile Bravo crée Les Épatantes Aventures de Jules. Les enfants adorent, et il travaille alors principalement pour la jeunesse. Il va également se pencher sur les grandes questions qui tournent autour des personnages de Spirou et Fantasio. Il en fera un album, Le Journal d'un ingénu qu'il situera en 1939, livrant ainsi à Dupuis l'album fondateur de la série « Spirou et Fantasio ».

Émile Bravo est né en 1964 à Paris. Tout gamin, Bravo se met à dessiner sur n'importe quoi. Et puis, son père lui racontant aussi Lucky Luke, Tintin et Popeye, il comprend que la BD est un lien entre lui et le monde adulte. Il se met donc à créer ses versions personnelles de Popeye et Lucky Luke, et à inventer pour ses copains de classe des aventures qu'il leur fait jouer. Parmi les copains, un grand de quatorze ans l'introduit dans le monde des sciences : "Il fabriquait de la nitroglycérine, et il avait construit un télescope et une fusée. Mais il s'intéressait surtout à ma soeur." Peu importe. De toute façon, il veut devenir ingénieur - il adore les trains, et le frère d'un ami lui a expliqué la relativité : E=mc2. En 1983, muni d'un Bac E, il change d'azimut et s'inscrit en Histoire de l'art, pour avoir la réduction étudiant au cinéma. Et en lisant Hugo Pratt, il découvre qu'on peut faire de la BD tout en vivant des aventures fabuleuses. Lui aussi, il veut une vie d'aventure. "En fait, j'ai beaucoup moins voyagé que Pratt, j'étais trop cocooné. J'allais surtout en vacances en Espagne. " Donc, avec son Bac E et sa carte d'étudiant, il passe un an à bâtir une BD de 70 pages qui raconte l'histoire d'un orphelin allemand à la fin de la guerre. Personne n'en veut, mais Casterman a hésité et ça l'encourage. Là-dessus, il trouve le boulot idéal : maquettiste à mi-temps à « Marie-France », où il commence à passer des illustrations, ainsi que dans la pub - ça rapporte. La BD, il la fait en dilettante, pour le plaisir. En 1992, il s'installe avec Trondheim, Blain, Sfar et David B. dans l'atelier Nawak, antichambre du futur atelier de la place des Vosges. Avec Jean Régnaud, il attaque une nouvelle BD : c'est la naissance de l'histoire drôle et émouvante d'Aleksis Strogonov, paumé en plaine fureur bolchévique. En 1999 Émile Bravo crée Les Épatantes Aventures de Jules. Les enfants adorent, et il travaille alors principalement pour la jeunesse. Il va également se pencher sur les grandes questions qui tournent autour des personnages de Spirou et Fantasio. Il en fera un album, Le Journal d'un ingénu qu'il situera en 1939, livrant ainsi à Dupuis l'album fondateur de la série « Spirou et Fantasio ».

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par tryphon TOP 500 COMMENTATEURS le 14 janvier 2016
Format: Album Achat vérifié
Emile Bravo (désolé pour le jeu de mot tout pourri) nous réjouit de ce premier volet des aventures de Jules, un petit garçon "moyen" avec des défauts, des parents moyens, un petit frère moyen... On s'identifie bien. Offert à mon fils de 10 ans qui a dévoré les 3 premiers tomes, puis les as relus, plusieurs fois (pourtant on lui donne assez à lire on n'est pas des barbares). Je ne veux pas spoiler, l'histoire est top, c'est très frais et très inventif, le dessin est très fluide, la couverture et le papier sont agréables. Il y a même une explication théorique de la courbure de l'espace-temps qui tient la route, ça m'a bien fait marrer. Le reste est assez farfelu et très drôle. Les tomes suivants sont bien aussi mais celui ci est au dessus du lot. Meilleur achat BD de 2015.
2 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Voici une excellentissime série de BD signée par Emile Bravo. A travers les aventures de Jules, l'auteur en profite pour visiter quelques thèmes un peu obscurs de la science et dynamiter tout le sérieux que l'on peut trouver autour. Jules est un jeune garçon qui va se trouver sélectionné pour un voyage spatial. Il s'en étonne vraiment mais sa famille (très spéciale et vraiment ringarde) l'expédie presque manu militari. Le pauvre Jules et dépassé et s'empresse d'embarquer avec son cochon d'Inde Bidule et la jeune Janet, jeune fille anglaise dont les parents sont un brin plus intelligents que ceux de Jules. Le voyage vers Alpha du Centaure avec un moteur photonique permet d'atteindre la vitesse de la lumière... mais également de faire connaissance avec les concepts de la Relativité, et les paradoxes temporels. Eh oui! Car durant ce court voyage, le temps s'écoule plus vite sur la terre et le voyage qui est censé durer 8 semaines pour Jules dure 8 ans pour ceux qui sont restés sur Terre.

Tout cela, c'est pour l'argument général mais cette BD va plus loin. D'abord en abordant les rapports parents/enfants, puis les rapports de communication avec les populations extra-terrestres, les rapports humains dans un univers clos. Et le tout dans une sorte de délire visuel jouissif et hilarant dont l'auteur semble coutumier. Comme il y a plusieurs niveaux de lecture avec cette BD, on peut y revenir à plusieurs reprises. Chaque page est jonchée de "répliques" percutantes, gaguesques. Le dessin est simple et dynamique, les caractères des personnages affirmés (j'adore Bennet et Kovac, délicieusement déjantés).

Il est difficile de ne pas tomber sous le charme de ce volume. Une très bonne surprise pour moi.
1 commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album Achat vérifié
Jules ou les aventures épatantes d'un adolescent à l'esprit fin et intelligent. En plus d'un dessin très soigné, les BD "Jules" possèdent un vrai scénario plein d'humour et parfois de réflexion, qui ravira les plus jeunes et les adultes. Dans ce tome, la théorie du voyage dans le temps est abordé le temps de recontrer les personnages et de camper l'ambiance, avec rigeur, simplicité et bien sûr humour.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album Achat vérifié
au travers des aventures de Jules, Emile Bravo nous juge et il a bien raison. Roi de l'allegorie (cf son livre pour jeunesse C'etait la guerre mondiale), l'auteur illustre nos petits defauts et imperfections, tout en donnant raison aux jeunes. Au-dela des considerations metaphysiques, Les epatantes aventures de Jules se lisent a plusieurs niveaux, s'orientent a la fois pour un publique adolescent ou adulte, tant est qu'il aime la derision.
A lire absolument.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?