• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Érasme : Grandeur et déca... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Érasme : Grandeur et décadence d'une idée Poche – 9 octobre 1996

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.4 étoiles sur 5 28 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 35,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,10
EUR 5,10 EUR 0,48
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter


Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert
Découvrez les modalités de la promotion
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Érasme : Grandeur et décadence d'une idée
  • +
  • Montaigne
  • +
  • Sigmund Freud : La Guérison par l'esprit
Prix total: EUR 20,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

D'Érasme de Rotterdam (1467-1536), on ne connaît plus guère que ses portraits peints par Holbein, Dürer, Quentin Metsys, son ami, et une oeuvre, Éloge de la folie, associée à un mot : l'humanisme.De cette figure marquante de la Renaissance, Stefan Zweig nous donne un portrait qui lui restitue toute sa dimension. Grand voyageur, Érasme fut le premier penseur à se définir comme Européen. À l'affût des différents savoirs, passionné d'imprimerie, il prôna l'accès de tous à la culture et à la connaissance. Réformateur audacieux, mais épris de tolérance et de dialogue, il dénonça tous les fanatismes, chercha à conjurer la rupture religieuse qui allait ensanglanter l'Europe. Il fut le premier intellectuel au sens moderne, père spirituel de Spinoza ou de Voltaire. Publié en 1935, cet essai reflétait les préoccupations de l'écrivain autrichien, dans une Europe en proie aux totalitarismes et bientôt à la guerre. Il n'a rien perdu de son actualité.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 9 avril 2007
Format: Poche
Erasme, inspirateur de Luther (qui lui reprochera furieusement de ne pas l'avoir rallié en lui disant "tu n'es pas pieux"), Erasme fidèle à sa foi qu'il voulait intériorisée, apaisée, épurée de ses scories passionnelles, mais surtout Erasme "créateur" d'un concept nouveau, la Tolérance (pour paraphraser Saint Just : " la tolérance, une idée neuve en Europe"), c'est cet Erasme là que nous raconte Stefan Zweig. Né pauvre, élevé à la dure dans un siècle dur, il deviendra Conseiller des Princes et donnera à la foi chrétienne une impulsion qu'elle gardera jusqu'à Vatican II (naissance du Protestantisme, contre-Réforme soclée par les décisions du Concile de Trente, violences intereligieuses liées aux abus fanatiques ni voulus, ni espérés ni soutenus par Erasme).

Cette biographie, outre son intérêt propre, est une précieuse introduction aux travaux d'historiens, traitant du XVI ème siècle religieux, et faisant autorité tels que Lucien Febvre, Hugh Trevor-Roper, Pierre Chaunu, Elie Barnavi pour ne citer qu'eux.
Remarque sur ce commentaire 36 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 24 octobre 2009
Format: Poche Achat vérifié
1935. Stefan Zweig s'est exilé à Londres, fuyant l'antisémitisme exacerbé en Autriche. Il a publié un an plus tôt le remarquable ouvrage "Vingt-quatre heures de la vie d'une femme". Il n'ose totalement envisager la reprise du combat qu'il avait mené avec quelques intellectuels dont Romain Rolland, pendant la Première Guerre Mondiale, pour réinstaurer un humanisme en Europe (cf. "Le Monde d'hier"). le déchaînement de la violence en Allemagne et en Autriche révèlent de manière certaine les marques de la barbarie, une pénible régression en Europe. Annoncent-ils la prochaine guerre ?

C'est dans ce contexte de prise de conscience dramatique que l'humaniste Stefan Zweig écrit la biographie d'un philosophe, maître de l'humanisme de la Renaissance, Erasme, connu des étudiants pour son chef d'oeuvre "Éloge de la folie" - qu'il me faut relire.

Erasme de Rotterdam (1466 ou 1469 - 1536), enfant bâtard d'un prêtre, très jeune orphelin, recueilli par l'Eglise, devint prêtre, fonction qu'il n'assura jamais, ayant été autorisé à vivre en laïc. Grand lettré, philosophe, il fut admiré des plus grands esprits et politiques en Europe.
Lire la suite ›
13 commentaires 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Moi83 le 27 janvier 2013
Format: Poche Achat vérifié
C'est TRES intelligemment construit. On y découvre un homme, ses doutes, ses réussites, ses utopies, ses combats. Mais aussi une Europe qui aurait pu déjà s'unir à la Renaissance.
C'est très documenté, entre autre sur le combat entre Erasme et Luther dans une écriture très claire.
Ce livre a une construction qui est à la fois chronologique et thématique.
De plus, Zweig nous tient en haleine. Et l'intolérance humaine a mis fin à ses propres jours, on le sent donc très investi dans ce récit. Excellent.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Une fois de plus, Zweig nous délivre un cours magistral d'histoire, ici sur les prémices, la genèse du siècle des lumières...
...un "avant" siècle où la tyrannie s'impose injustement à l'endroit même où l'homme peu se libérer : l'esprit... Le combat d'un homme qui a dû louvoyer, simplement pour rester en vie, s'éduquer et apporter intelligiblement et sans controverses possibles, une argumentation irrévocable pour la libération d'une humanité à l'agonie devant la perversité de ses dirigeants... Nous y rencontrons aussi, plus brièvement Luther, un homme d'une trempe moins "patiente" qui s'engouffre dans la brèche que Érasme à ouverte, à force d'études et de démonstrations par l'absurde (Éloge de la folie...).... Les idées sont acquises, démontrées, irrévocables, mais le pouvoir tarde lamentablement à les mettre en pratique... Luther hausse le ton, s'attelle à la tâche, la naissance de la réforme et des lumières voit le jour dans un bain de sang,... terreur définitive que voulait éviter notre pacifique Érasme... Comme à son habitude, Zweig nous éclaire finement et intelligemment sur une période charnière de l'histoire de notre civilisation...
Érasme a su attendre la fin, malgré la lassitude de son cœur devant les atrocités de l'Europe en folie, la peine de Zweig fût à ce point immense qu'il a préféré mettre un terme à ce que son intelligente compréhension infligeait à son cœur devant l'incurie de l'humanité...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?