EUR 21,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Il était une fois l'URSS ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Il était une fois l'URSS : le fantastique raid automobile de deux jeunes couples français sur les routes interdites du pays des Soviets (grands caractères) Broché – Grands caractères, 10 mars 2006

3.3 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, Grands caractères, 10 mars 2006
EUR 21,00
EUR 19,95 EUR 3,63
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 3,04
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

--Ce texte fait référence à l'édition Broché.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Il était une fois l'URSS : le fantastique raid automobile de deux jeunes couples français sur les routes interdites du pays des Soviets (grands caractères)
  • +
  • Paris brûle-t-il ?
  • +
  • Ou tu porteras mon deuil (...)
Prix total: EUR 37,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Nikita Khrouchtchev :
«Vos épouses demanderont le divorce au bout de quinze jours.»

Le brouillard est si épais que nous n'apercevons même plus le bout du capot de la Jaguar. Le reportage que nous rapportons à Paris Match cette nuit d'hiver 1956 est bien modeste. Il raconte le voyage vers le cimetière de son village périgourdin d'un héros de la Résistance qui, au soir de sa vie, avait troqué son uniforme de général pour la soutane d'un humble curé de campagne. Notre profession ne cesse jamais de nous rappeler qu'il n'y a pas de petites ni de grandes histoires, seulement des histoires et des journalistes plus ou moins inspirés. Je profite de la mer de coton qui nous emprisonne dans notre cockpit pour laisser libre cours à mon imagination. J'ai toujours adoré les récits des grandes aventures en automobile. La Croisière jaune, le raid Alaska-Terre de Feu, l'expédition Paris-Tombouctou-Le Cap... Parmi les livres qui ont illuminé mon adolescence se trouve le récit du fantastique raid accompli juste avant la Seconde Guerre mondiale par deux chefs scouts français du nom de Guy de Larigaudie et Roger Drapier. Jamais aucune auto n'avait alors réussi à aller par voie de terre de Paris à Saigon, en Indochine, à travers les deltas du Gange et du Brahmapoutre, et les montagnes de Birmanie. Paris, Constantinople, Jérusalem, Damas, les déserts de Syrie et d'Iraq, les hauts plateaux d'Afghanistan, la grand-route des Indes... J'avais fini par connaître par coeur les prouesses racontées par Larigaudie dans son livre La Route aux aventures. Chacune d'elles n'avait cessé d'enfiévrer mon imaginaire. - Et si on proposait à Match de consacrer nos prochaines vacances à traverser la Chine en auto­mobile ! Avec nos femmes et tout un stock de petites tours Eiffel et d'échantillons de parfum ! Quel reportage ! Les Chinois comme personne en Occident ne les a jamais vus ! --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Après Il était minuit cinq à Bhopal et New York brûle-t-il ?, Dominique Lapierre raconte l'une des plus singulières aventures de sa vie d'écrivain et de reporter : un voyage derrière le rideau de fer en pleine guerre froide.
1956. Grand amateur d'automobiles, marqué par les illustres Croisières jaunes et autres expéditions comme Paris-Tombouctou-Le Cap, Dominique Lapierre forme le projet, avec son ami Jean-Pierre Pedrazzini, journaliste tout comme lui à Paris Match, de traverser l'URSS en voiture en compagnie de leurs femmes. Contre toute attente, à force d'audace, ils obtiennent l'autorisation d'un Khrouchtchev qui vient de condamner les crimes de Staline lors du xxe congrès du Parti communiste. Une parenthèse s'ouvre, qui se fermera quelque mois plus tard avec la sanglante répression de l'insurrection de Budapest.
Des clochers du Kremlin aux palais de l'ancienne riviera soviétique sur les bords de la mer Noire, partout les statues se dressent à la gloire des héros du monde communiste. Loin du Goulag, on offre aux quatre jeunes Occidentaux la liberté d'entrer en contact avec les citoyens russes. Et peu à peu se pose une question entêtante : comment le régime soviétique a-t-il réussi à persuader un peuple privé de liberté qu'il était le plus heureux de la terre ? Un document étonnant sur un monde dont on pensait qu'il allait durer mille ans.


--Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Fiz le 7 janvier 2007
Format: Broché
Ce livre se lit très bien, quasiment d'une traite. Ce "road movie" est un peu dans la lignée des récits de voyage du Che. Cela fait rêver et donne envie de prendre la route.

Cependant on n'apprend pas beaucoup de chose sur la vie des Soviétiques de l'époque: les rencontres sont décrites trop succintement malheureusement et ne permettent pas de se faire une idée précise de comment vivaient les gens et comment ils ressentaient le socialisme.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ayersrock TOP 1000 COMMENTATEURS le 18 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
Dans les années 50, deux jeunes journalistes de Paris-Match réussissent exceptionnellement à obtenir des visas pour l'Union soviétique dans le but d'effectuer un périple sur ces routes interdites. Ce livre restitue leur voyage. Il se lit d'une traite car très court et plutôt mal écrit. On aurait espéré de la part des deux journalistes ( et de leur femmes qu'ils ont amené avec eux) qu'ils décrivent avec plus d'acuité les conditions de vie de la population en URSS. A la place, on à droit à des portraits, parfois touchants, des personnes rencontrées sur la route ( un ouvrier, un paysan, un cheminot, un chirurgien) mais sans vraiment de détails, juste un rassemblement d'anecdotes. Dommage. Si on sent que les deux journalistes éprouvent de la compassion ou de l'amitié pour le peuple russe, parfois ils adoptent un ton condescendant et c'est assez pénible.
Par ailleurs, les auteurs du livre sont absolument obsédés par leur voiture et il ne se passe pas une page sans une référence à leur Simca, à la mauvaise qualité de l'essence soviétique ou à l'effet produit par leur voiture flambant neuve sur les russes. Ce livre pourra donc réjouir les amateurs de récits de voyage à la Jack Kerouac mais pour ceux qui voulaient un point de vue détaillé sur la vie des soviétiques en URSS, il faudra passer son chemin.
Bref, du journalisme façon Paris-Match, mais pas d'analyses derrière donc sans grand intérêt.
Par contre on ne peut que conseiller l'autre ouvrage mondialement connu de Dominique Lapierre " La cité de la joie" qui est à l'opposé de celui-ci.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
J'ai beaucoup aimé découvrir cette folle aventure au pays des soviets. Car il fallait avoir un sacré culot pour oser ce voyage. J'ai tellement apprécié l'histoire que ce livre d'à peine 180 pages m'a laissée sur ma faim. Pourquoi si court?
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 7 avril 2007
Format: Broché
Sous Krouchtchev, cette promenade de journalistes aventuriers est plaisante. A l'époque où Soljénitsyne écrivit "Une journée d'Ivan Denissovitch", le décalage de ton, de fond et de forme est saisissant. D'un côté la légèreté, de l'autre la dénonciation d'un Drame. Ce livre est donc plaisant, sans aucune autre finalité que celle de "tuer le temps".
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?