Acheter d'occasion
EUR 23,46
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

01011001

4.2 étoiles sur 5 15 commentaires client

3 neufs à partir de EUR 26,07 2 d'occasion à partir de EUR 23,46
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Ayreon


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (25 janvier 2008)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Inside Out Music
  • ASIN : B002QEISKM
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 15 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 90.888 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Age of shadows / we are forever
  2. Comatose
  3. Liquid eternity
  4. Connect the dots
  5. Beneath the waves
  6. Newborn race
  7. Ride the comet
  8. Web of lies

Disque : 2

  1. The fifth extinction
  2. Waking dreams
  3. The truth is in here
  4. Unnatural selection
  5. River of time
  6. E=mc 2
  7. The sixth extinction

Description du produit

Description du produit

01011001

Critique

Malgré son format de double disque, 01011001 surprend par l’homogénéité mélodique et narrative qu’il propose. A l’instar de ses prédécesseurs, il raconte une histoire fantastique, d’obédience fantasy. Ici, il s’agit de raconter pourquoi les aliens ont perdu leurs émotions, dévorés psychiquement par leur addiction aux nouvelles technologies.

Mêlant balades intimistes, voix lyriques et guitares metal, 01011001 est une belle preuve des nombreuses capacités d'Arjen Lucassen, meneur d’Ayreon. Le rock progressif apparaît toujours aussi mélodique, notamment grâce à la qualité des nombreux chanteurs invités à se produire sur l’album. Leurs voix mêlées, très performantes, distillent une réelle émotion, sans pour autant verser dans le mélodrame qu’a bien souvent frôlé d’Ayreon. Enfin, la production impeccable et les arrangements raffinés de 01011001 en font un disque incontournable pour les adeptes du genre

Sophie Rosemont - Copyright 2017 Music Story

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Hellblazer TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 juin 2008
Format: CD Achat vérifié
Une fois de plus une oeuvre charnue et variée de A.A. Lucassen, qui à nouveau se pose en rassembleur de talents et fédère une pléthore de voix grandioses et musiciens accomplis, tout cela pour donner naissance à un nouvel Space rock opéra à plusieurs volets. Alternant titres rocks bien balancés et morceaux progressifs construits et développés sur de longues minutes, c'est toujours une explosion vocale et intrumentale que nous offre ce 01011001, qui pour ne rien gacher est présenté dans un somptueux coffret avec un gros livret léché à souhait. Les morceaux sont encore construits autour de plusieurs chanteurs (dont le fantastique Jorn Lande - que vous pouvez découvrir sur l'un de ses disques en solo "Out to Every Nation" qui est une tuerie) qui se donnent la répartie sur des trames musicales alambiquées, le tout gravitant autour (habitude chère à l'auteur) d'un concept futuriste. Chez Ayreon on ne fait pas les choses à moitié, preuve en est encore une fois ce disque envoutant que vous devez vous procurer absolument et classer aux cotés de "into the Electric castle" et "Universal Migrator". Tout simplement indispensable pour les fans de progressif (mélodieux et pas rébarbatif).. et les autres.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par alfa le 4 janvier 2008
Format: CD
Ce septième album du très doué multi instrumentiste hollandais Arjen Anthony Lucassen, se situe à nouveau dans une thématique futuriste/science-fiction dont cet artiste est particulièrement friand.
Le casting de ce disque est particulièrement impressionnant : 17 chanteuses et chanteurs entourés d'une pléiade de musiciens provenant d'horizons musicaux variés et prestigieux, dont une grande partie évolue cependant dans l'univers « métal ».
Ce double album, très typé « Space Rock Opéra » est scindé en 2 disques : « Planet Y » et « Earth », pour une durée totale de 1 heure 42 mns. Les compositions sont toutes signées par Lucassen.
Le disque débute très fort avec « Age of Shadows », un titre assez long, démarrant sur des bruits mécaniques pour tout de suite prendre une sonorité typée très métal, avec notamment un riff lourd et efficace à la guitare, accompagné par des chants partagés virils et puissants, mais rapidement radoucis par la douceur de la voix féminine de Anneke Van Giersbergen, sublime chanteuse.
Le ton est donné d'entrée : cet album mêlera en permanence l'ambivalence des sons, des chants, des atmosphères, des ambiances, des rythmes. Les passages heavy, assez nombreux, souvent agrémentés de chants généralement musclés donnent beaucoup de corps à la trame musicale, et les moments judicieusement plus calmes s'y marient avec merveille.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 42 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Pierre Dulieu TOP 500 COMMENTATEURS le 29 janvier 2008
Format: CD
Retour du compositeur chanteur claviériste et guitariste hollandais Arjen Lucassen dans son vaisseau le plus progressif dénommé Ayreon. Annoncé avec fracas sur Internet, 01011001 est comme d'habitude une aeuvre titanesque répartie sur 2 compacts, dotée d'un casting de rêve et agrémentée d'un visuel conçu avec le plus grand soin. On sait l'intérêt porté par l'auteur à la science-fiction et le thème de ce nouvel opus ne déroge pas à la règle : planète lointaine (Y symbolisé par le code binaire 01011001, d'où le titre bizarre de l'album), aliens (les « Forever ») menacés par une technologie qu'ils ont eux même créée, ADN extraterrestre embarqué sur une comète, interaction via une collision avec la Terre (Earth), extinction des dinosaures, émergence de la race humaine qui évoluera selon une trajectoire similaire vers une technologie entraînant sa perte. Rien de bien novateur dans ce récit, déjà développé dans des aeuvres précédentes, qui évoque aussi bien un feuilleton Star Trek qu'un ancien roman de Robert Silverberg, ce qui par ailleurs constitue plutôt de bonnes références pour un amateur de SF. Le livret astronomique (!) de 28 pages - 36 dans l'édition limitée de luxe - est à la hauteur de l'ambition du projet avec une superbe illustration en couverture du belge Jef Bertels dont le style torturé fait maintenant partie de l'univers du groupe. Mais tout ceci ne serait rien sans la mise en musique monumentale (le casting ressemble à celui d'un film produit par Cecil B.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un très bel album; production nickel, compos solides oscillant entre Metal Progressif de toute beauté, Folk, Happy Metal, Metal 70's, Heavy Metal de belle facture...Je recommande!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents