• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
2013 l'apocalypse économi... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ammareal reverse jusqu'à 15% du prix net de ce livre à des organisations caritatives.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

2013 l'apocalypse économique : L'hyperclasse mondiale à l'assaut de l'économie et de la démocratie Broché – 20 octobre 2011

Quelle est votre résolution pour 2018 ? Découvrez notre sélection de livres pour vous aider à tenir vos bonnes résolutions 2018, pour bien démarrer la nouvelle année !

3.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 15,00
EUR 15,00 EUR 3,15
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

En ce 23 mai 2013, le président de la République convoque un Conseil des ministres extraordinaire. La situation est en effet plus qu'alarmante : apocalyptique. Au plan économique tout d'abord, la stagnation économique dure déjà depuis huit ans et le taux de croissance de l'économie oscillera cette année entre 0 et 0,5 % en France et dans l'ensemble des pays développés. C'est mieux qu'en 2012, année durant laquelle le monde a vu une seconde récession - beaucoup plus sévère que la première de 2009 - pulvériser l'arrogance occidentale et celle de ses financiers. Le dollar, malgré un niveau exceptionnellement bas, menace de chuter encore, réduisant sa valeur à une peau de chagrin. Il y a longtemps (depuis la fin de l'année 2012 exactement) que la Grande Bretagne est en cessation de paiement et que son économie, beaucoup plus mal en point que l'économie grecque ou espagnole, a périclité.

Depuis deux années, les principaux pays émergents ayant des réserves de change, refusent de financer une économie américaine qui est désormais en roue libre. Après l'Iran et la Syrie, les États-Unis, devenus un pays militairement agressif dans le but à peine dissimulé de conserver un semblant de pouvoir d'achat à sa population, menacent aujourd'hui des pays comme la Chine, qu'ils accusent de tous les maux, dont celui d'avoir rendu les matières premières inabordables y compris pour les pays développés. Depuis un an, les émeutes de la faim ont ravagé une partie de l'Amérique du Sud et de l'Afrique mais il n'était pas question de changer le système tant que les populations des pays riches n'étaient pas touchées.

Aujourd'hui les choses changent, car la pression migratoire est devenue intenable aux portes de l'Europe et des USA. Chaque jour des centaines d'embarcation tentent de traverser le Détroit de Gibraltar, et viennent grossir les rangs des réfugiés économiques en Europe. La pression migratoire se fait également très forte en Turquie, pourtant au bord d'une entrée dans l'Europe. Depuis le soulèvement des pays du Maghreb en 2011 contre leurs dirigeants, rébellion provoquée en grande partie par la hausse des matières premières alimentaires, les navires de guerre tentent désespérément d'empêcher le débarquement à Lampedusa ou en Espagne de centaines de milliers de migrants. En Europe de l'Ouest, la situation est au bord du chaos.

Depuis quelques décennies on tentait de cacher vaille que vaille la réalité d'un taux de chômage qui dépassait de très loin le chiffre officiel donné chaque année en pâture aux journalistes et aux électeurs. On tentait coûte que coûte de créer des «petits boulots» rémunérés à 30 % ou à 50 % du SMIC - comme en Allemagne - mais cette stratégie a échoué suite à l'inflation des années 2012/2013. Jointe aux effets de la hausse permanente du prix de l'immobilier, cette inflation a provoqué une paupérisation généralisée de l'ensemble de la population, classe supérieure comprise, à l'exception d'une toute petite minorité de privilégiés. Mais lorsque les gros maigrissent, les maigres meurent. Le fameux phénomène des banlieues en France s'est désormais mué en révolte permanente à connotation à la fois économique mais aussi religieuse et ethnique. Face à des quartiers qui sont désormais à feu et à sang et à un afflux de population immigrée qui s'entassent dans des camps rappelant ceux des réfugiés de la Seconde Guerre mondiale, les élites européennes et américaines, nourries à la drogue de l'antiracisme et du «droit-de-l'hommisme» ne peuvent que baisser les bras en culpabilisant leurs propres peuples qui n'y sont pourtant pour rien. Les dernières lois votées il y a deux ans en France et qui concernent la discrimination positive dans l'accès au travail deviennent incongrues dès lors que le taux de chômage atteint presque 25 % de la population et que le pouvoir d'achat moyen stagne désormais au niveau de celui d'un smicard d'il y a vingt-cinq ans. Depuis les élections présidentielles de 2007, il n'existait plus réellement que deux partis politiques d'importance en France tous deux calqués sur le modèle américain, l'un de type «conservateur» et ploutocrate - l'UMP - l'autre «démocrate» et essentiellement axé sur le droit des minorités - le PS.

Présentation de l'éditeur

Croissance économique au plus bas, crise financière sans précédent : deux grands symptômes des dysfonctionnements qui marquent notre siècle. Mais quelles personnes se cachent derrière ces bouleversements économiques et sociaux ? Et si cela s'aggravait demain, quelles en seraient les conséquences ?
Une hyperclasse mondiale est arrivée à pleine maturité. Parfaitement intégrée au système de la mondialisation qu'elle a conçue, elle profite de l'ouverture des échanges pour s'enrichir tout en étant protégée dans sa tour d'ivoire.
L'avènement de cette nouvelle classe mondiale est le fruit d'un long processus qui prend racine dans les années suivant les manifestations de mai 1968. Tout en s'érigeant en juge-arbitre face aux problèmes gangrenant nos sociétés (inégalités, insécurité), elle n'est, en réalité, guidée que par l'individualisme. Créer des conflits au sein de la société devient sa spécialité et lui apparaît comme un moyen de s'auto-légitimer et de diffuser une nouvelle mentalité bien-pensante et politiquement correcte accroissant le repli sur soi et les réactions communautaristes. Ce phénomène provoque un désenchantement pour la démocratie qui subsiste seulement comme apparence, et il constitue surtout un prétexte au renforcement des élites de la nouvelle classe sociale plus que jamais attachée à défendre ses intérêts.
Les jours de la démocratie sont-ils comptés ? Et le système économique mondial en sortira-t-il indemne ? Telles sont les interrogations qui se posent au sujet de l'émergence d'une post-démocratie.

Préface de Jean-Luc Gréau.

Jean-Michel Groven : 44 ans, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, a été directeur des relations institutionnelles pour des collectivités locales et est actuellement collaborateur parlementaire au Sénat.

Jean-Luc Gréau : économiste, il a publié trois essais sur l'expérience néolibérale qui s'achève. Il est membre de l'association pour un débat sur le libre-échange.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS
5 septembre 2015
Format: Broché
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
22 juillet 2012
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?