Cliquez ici Cliquez ici CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo


le 20 septembre 2004
Second volet du live "An evening with the Allman Brothers Band", ce disque est recommandable surtout aux inconditionnels, même s'il est inutile de le dire puisqu'ils l'ont déjà. L'album représente surtout la période Dickey Betts, la moitié des titres sont d'ailleurs signés de la main de celui-ci. Et si cette période n'a rien de déplorable, il faut reconnaître qu'elle ne fût pas transcendante. Et ce live est à cette image: les compos sont bien interprètées, le talent de Betts est indéniable et il est accompagné par l'excellent Warren Haynes (qui venait de rejoindre les Allman et allait former avec leur bassiste Allen Woody le groupe Gov't mule); mais tout cela manque de flamme et, à l'échelle des Allman, on est en droit de juger ce live secondaire comparé à ceux des 70's (Fillmore, Atlanta, Stonybrook...) ou au récent "One way out", qui a une pêche terrible et des nouvelles compos tueuses. Il n'en reste pas moins que pour tout autre groupe il s'agirait d'un excellent live et que la version accoustique de "In memory of Elizabeth Reed" vaut à elle seule l'acquisition du disque. En bref, ce disque ne sera jamais une décéption mais on peut trouver mieux.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 18 juillet 2012
Allman Brothers Band n'est jamais aussi à l'aise que sur scène, après un "An Evening With...1er set" voici le deuxième volume compilant des titres captés live au cours de concerts aux USA en 92 et 94. Nous retrouvons les mêmes musiciens sauf l'harmoniciste Thom Doucette, par contre un troisième batteur, Paul T.Riddle, est invité sur deux morceaux dont l'épique "Jessica" qui s'étire sur plus de 16mn avec ses superbes envolées de guitare délivrées par Warren Haynes et le spécialiste de la slide, Dickey Betts. Si l'instrumental "In Memory Of Elizabeth Reed" est joué en acoustique avec Allen Woody qui nous gratifie d'une belle échappée de basse, "You Don't Love Me", une reprise de Bo Diddley, déroule un groove imperturbable où les percussions sont soutenues. En riffs et solos gras ou slidés, les guitares sont reines et survolent une rythmique solide et imperturbable. De sa voix grave, Gregg Allman assure le chant avec réussite, assure les claviers et mène sa troupe avec conviction. A noter une excellentes reprises de W. Dixon "The Same Thing" où les guitaristes se déchaînent! Un album à déguster. (8 titres / 72mn).
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 20 janvier 2011
Cet album est issu des mêmes concerts que le premier "An Evening with The Allmans Bros" dont il est la suite logique.
On peut même se douter que ce disque n'a vu le jour que parce que le premier a eu du succès et que la maison de disques a voulu "surfer" sur celui-ci.
En clair les meilleurs morceaux sont sur le premier album, celui-ci n'est qu'une suite honorable, que les fans dont vous êtes certainement feront tout de même l'acquisition sans hésitation.
A noter une version fantastique (car "unplugged") de l'immortel "In Memory Of Elizabeth Reed" le morceau le plus emblématique du groupe et du bluesy "Soulshine", les autres titres qui sont presque tous des titres anciens : "You Don't Love Me", "Jessica" ne souffrent pas de la comparaison avec les versions des années 70.
Restent, et ce n'est pas rien, les empoignades entre la Les Paul de Dickey Betts et la Paul Reed Smith de Warren Haynes et la voix unique de Gregg Allman, mais je suis d'accord avec l'internaute précédent, dans la pléthorique liste de live des ABB sortis depuis leur reformation, celui-ci est peut être le plus faible
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2011
Voici un live qui selon moi mérite le détour. Il propose quelques classiques très bien interprétés, avec une mention notamment pour "You don't love me", "Back where it all begins" ou "In memory of Elizabeth Reed". Ce dernier est une version "unplugged", à mon goût un peu inférieure à ce que propose le groupe habituellement sur ce titre. Mais à découvrir quand même.
En conclusion, voilà l'occasion de passer un très bon moment avec ABB qui, comme souvent, laisse beaucoup de place à la partie instrumentale sur de nombreux morceaux. Durée : 71'43.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles

Lady in Gold
9,92 €
Live volume 1
38,07 €
Rivers and Streams
19,02 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)