• Prix conseillé : EUR 19,80
  • Économisez : EUR 9,81 (50%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par DROLES.DEDAMES.
EUR 9,99 + EUR 2,99 Livraison
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les 500 Broché – 4 octobre 2012

4.2 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 9,99
EUR 5,11 EUR 1,45

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

J'étais en retard. Je me suis regardé dans un des gigantesques miroirs à dorures qui tapissaient les murs. J'avais des valises noires sous les yeux à cause du manque de sommeil et une grosse brûlure de friction toute fraîche sur le front. À part ça, je ressemblais aux autres bêtes à concours avides d'ascension sociale qui se bousculaient dans Langdell Hall.
Le séminaire s'intitulait «Politique et Stratégie». Je me suis faufilé dans la salle. Les participants étaient triés sur le volet - seize places -, et on le présentait comme une rampe de lancement pour futurs dirigeants de la finance, de la diplomatie, de l'armée et du gouvernement. Chaque année, Harvard mettait le grappin sur quelques poids lourds de Washington ou de New York en milieu ou en fin de carrière et leur confiait les rênes de ce séminaire. Les cours offraient avant tout une occasion aux étudiants spécialisés qui rêvaient de jouer dans la cour des grands - il n'en manquait pas sur le campus - de faire étalage de leur matière grise, en espérant qu'un ponte les repérerait et leur permettrait d'entamer une carrière flamboyante. J'ai balayé la salle du regard : que des grosses têtes de la fac de droit, d'économie ou de philo, plus quelques médecins et doctorants. Assez d'ego pour inonder la pièce comme l'air d'un climatiseur.
C'était ma troisième année à Harvard - je visais une double maîtrise, en droit et en sciences politiques - et je ne comprenais toujours pas comment j'avais réussi à me frayer une place dans cette fac, sans même parler de ce séminaire. Cela dit, c'était tellement typique des dix dernières années de ma vie que je ne m'en souciais pas trop. Peut-être n'était-ce que le fruit d'une longue succession de bourdes administratives. Moins on pose de questions, mieux on se porte : telle était ma ligne habituelle.
Veste, chemise de ville, pantalon beige : je faisais à peu près illusion, même si mes vêtements étaient légèrement élimés. Le cours était déjà lancé. Sujet, la Première Guerre mondiale. Et le professeur, Henry Davies, nous a interpellés en promenant sur nous son regard d'inquisiteur.
«Donc, Gavrilo Princip s'avance et écarte un spectateur en le frappant avec le canon de son petit Browning 1910. Il tire une balle dans la jugulaire de l'archiduc, puis une autre dans le ventre de sa femme, qui a tenté de faire écran de son corps. Il vient, ni plus ni moins, de déclencher la Première Guerre mondiale. La question est : pourquoi ?»
Ses yeux froids ont refait le tour de la table.
«Ne régurgitez pas ce que vous avez lu. Pensez.»

Présentation de l'éditeur

Mike Ford est un jeune étudiant en droit à Harvard. Lors d’un séminaire, il fait la connaissance du professeur Davis, une figure légendaire de Washington D.C. qui, après avoir collaboré avec les présidents Johnson et Nixon, a fondé sa propre société de lobbying, le Davis Group, qui bénéficie dans le monde politique et les milieux d’affaires du réseau d’influence le plus important de la ville. En font partie ceux communément appelés les 500, les cinq cents hommes les plus puissants du pays. Davis, séduit par le talent naissant du jeune homme, lui propose, à sa grande surprise, de rejoindre sa société. Endetté, Mike, dont le père, un brillant escroc, végète en prison, ne peut refuser cette offre inespérée. Au fil des mois, il s’initie donc aux arcanes de la politique américaine et des milieux d’affaires et apprend les codes et les lois impitoyables qui régissent le lobbying. Mais bientôt, il découvre aussi la face sombre du Davis Group et se demande s’il n’a pas vendu son âme au diable. Lorsqu’il comprend que son recrutement ne doit rien au hasard, et que ce ne sont pas ses talents qui ont suscité l’intérêt de Davis, mais une raison beaucoup plus secrète et personnelle, une impitoyable partie d’échecs se met en place. Seul face au groupe, face à Davis, Mike va devoir maîtriser, comme son père par le passé, l’art délicat de la manipulation, et se montrer le plus malin afin de battre son mentor à son propre jeu. Un an avant sa parution, ce formidable thriller a été à l’origine d’un incroyable buzz dans les milieux éditoriaux américains. Après des enchères entre les principaux studios, les droits du livre ont été achetés 1 million de dollars par la 20th Century Fox, qui en prépare une adaptation cinématographique. Le lecteur comprendra dès les premières pages de ce roman qu’on ne peut véritablement pas lâcher les raisons de cet engouement mérité.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 6 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

18 novembre 2012
Format: Broché|Achat vérifié
Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
9 décembre 2012
Format: Format Kindle|Achat vérifié
Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
3 janvier 2013
Format: Broché
Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS
4 octobre 2012
Format: Broché
Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
2 novembre 2013
Format: Broché
Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
1 novembre 2012
Format: Broché
Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?