Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

52 nuances de vie

4.4 étoiles sur 5 17 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Présentation de l'éditeur

Un billet d'humour par semaine, c'est 52 tranches de vie en une année. Lesquelles s'inspirent de la vraie vie d’une quadra, épouse de z’Homme et mère d'un ado de 17 ans, d'une pré-ado de 12 ans et d'un petit dernier de 6 ans, blogueuse et écolo à ses heures perdues. Ce n’est pas une autobiographie, même si ça y ressemble drôlement. Extrait 16 mars - Perle rare Avec z’Homme on a prévu un dîner en tête-à-tête pour fêter nos 30 ans de notre rencontre, un peu notre Saint-Valentin perso quoi. Comme c’est un lundi, je suis à l’arrache, entre le bain du dernier et un interminable coup de fil à l’Apple Care pour remettre ma bibliothèque iPhoto au milieu du village. Pas le temps de coordonner ma lingerie ni de mettre la main sur mes boucles d’oreilles fétiches. Mais comme dirait l’autre, c’est l’intention qui compte. Je m’aperçois dans la voiture que ma jupe est un peu trop courte et dévoile quelque peu mes bas autofixants (vous savez, le truc qui colle à la cuisse et devient gênant au bout d’une heure, top). Je ne voulais pas lever le voile mais voilà : z’Homme a tout vu et ne voit pas où est le problème. D’autofixants ils passent sans transition à autofilants puisqu’arrivée au resto, je constate avec horreur qu’une maille c’est fait la malle. En l’occurrence il n’y a pas de maille qui m’aille, bien que z’Homme ne voit toujours pas où est le problème. Je vous ai déjà parlé de ses problèmes de vue, non ? Il me reste à déguster une assiette de légumes oubliés - que je me souviens pourtant avoir déjà goûtés – en tirant sur ma jupe pour cacher mes bas que le serveur ne saurait voir, d’autant qu’ils filent un mauvais coton. Et coton ça l’est quand le personnel zélé passe et repasse m’empêchant de retirer au bas mot le maudit bas, voire la paire, parce qu’à deux c’est mieux et ensemble c’est tout. J’accepte mon sort funeste et brandy au nez d’un z’Homme encore sobre les lettres qu’il m’a écrites il y a 30 ans et dans lesquelles il me déclarait sa flamme - déjà. Comme quoi garder des vieilleries, ça a du bon. Lui qui râlait sur la cave en désordre et sur ma soi-disant incapacité à faire du vide, le voilà tout ému, à lire des textes gentiment niais sur du papier à lettres qui sent la moisissure, et pas la noble. A propos de champignons, ceux qui nous sont servis accompagnent à merveille les Saint-Jacques à la Bigoudène. Comme je ne suis palourde, je préfère rester muette comme une carpe et lui laisser son quart d’heure de nostalgie, voire plus. Au moment du dessert, je lui demande tout de même de mettre le turbot pour ne pas nous in-crustacé. Et pour éviter que la soirée ne se termine en queue de poisson. Telle une moule à son rocher, je m’agrippe à Z’Homme pour sortir du restau la tête haute mais la jambe filée. Galant devant l’éternité, il me compare à une étoile. Filante bien sûr. Détails sur le produit

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 17 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

28 septembre 2015
Format: Format Kindle|Achat vérifié
26 septembre 2015
Format: Format Kindle|Achat vérifié
12 septembre 2015
Format: Format Kindle|Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
2 décembre 2015
Format: Broché|Achat vérifié
15 septembre 2015
Format: Format Kindle|Achat vérifié
16 septembre 2015
Format: Format Kindle|Achat vérifié
16 septembre 2015
Format: Format Kindle|Achat vérifié
27 septembre 2015
Format: Format Kindle|Achat vérifié

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?