Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 2,88

Économisez
EUR 6,32 (69%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

ANNA KARENINE (complète, les deux volumes) par [Tolstoï, Leon]
Publicité sur l'appli Kindle

ANNA KARENINE (complète, les deux volumes) Format Kindle

4.2 étoiles sur 5 54 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Format Kindle, 26 juin 2011
EUR 2,88

Longueur : 1021 pages

Idées cadeaux de Noël
Idées cadeaux pour les enfants, les passionnés de high-tech...et plus encore! Retrouvez notre sélection rien que pour vous.

Descriptions du produit

Amazon.fr

La quête d'absolu s'accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société pétersbourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher - l'antithèse d'une Bovary - ne peut ressentir qu'un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l'incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d'Anna. Le drame de cette femme intelligente, sensible et séduisante n'est pas d'avoir succombé à la passion dévorante que lui inspire le comte Vronski, mais de lui avoir tout sacrifié, elle, sa vie de femme, sa vie de mère. Vronski, finalement lassé, retrouvera les plaisirs de la vie mondaine. Dans son insondable solitude, Anna, qui ne peut paraître à ses côtés, aura pour seule arme l'humiliante jalousie pour faire vivre les derniers souffles d'un amour en perdition. Mais sa quête est vaine, c'est une "femme perdue". --Lenaïc Gravis et Jocelyn Blériot

Présentation de l'éditeur

Index dynamique. (complète. les deux volumes)

Est un roman de Léon Tolstoï paru en 1877 et considéré comme un chef-d'œuvre de la littérature. L'auteur y oppose le calme bonheur d'un ménage honnête formé par Lévine et Kitty Chtcherbatski aux humiliations et aux déboires qui accompagnent la passion coupable d'Alexis Vronski et d'Anna Karénine ; les premiers brouillons étaient d'ailleurs intitulés Deux mariages, deux couples1.

Ce roman est tout d'abord paru sous forme de feuilleton dans le périodique Rousky Vestnik (Le Courrier russe), mais Tolstoï entra en conflit avec le rédacteur en chef Mikhaïl Katkov à propos du contenu du dernier épisode. Le roman ne parut donc dans son intégralité qu'à sa publication sous la forme d'un livre. Le feuilleton connaît néanmoins un grand succès dans la Russie duxixe siècle, certaines femmes du monde allant jusqu'à envoyer leurs domestiques à l'imprimerie afin de connaître la teneur des prochains épisodes.

Anna Karénine met en scène la noblesse russe, sur laquelle Tolstoï porte un regard critique.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1331 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 1021 pages
  • Editeur : TRANSCRIPT solutions (26 juin 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B0058EAX0A
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 54 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°54.721 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Tout le monde n'a pas le temps de lire des romans de plus de 700 pages. Il faut beaucoup de temps et la promesse d'un roman formidable. Or, si un roman de l'époque de Maupassant ou de Zola, peut encore plaire, il parait parfois un peu désuet. Les personnages ont des émois ou des préoccupations qui ne nous touchent plus vraiment.

Ce n'est pas le cas pour Anna Karénine. Sans aller jusqu'à dire que ce roman aurait pu être écrit aujourd'hui, on rentre (moi en tout cas) parfaitement dans les préoccupations des personnages de ce roman.
Rarement une naissance, un mariage, l'agonie d'un mourant n'auront été racontés avec autant de force.
Chaque personnage a une présence incomparable. C'est la première fois qu'après avoir lu un livre, je parle à mes amis de personnages de romans comme si ils avaient vraiment vécu. Il y a Oblonski, Dolly, Lévine, Kitty, Vronski... On a envi de tous les nommer, tellement ils sont devenus vivants en nous. Pas seulement des silhouettes de papier.
Et comme Vronski le fait à la fin du roman, je ne peux m'empêcher de songer longtemps après la lecture du livre, à la vision d'Anna Karénine sur le quai de gare...Immanquablement, me vient un serrement de coeur.
2 commentaires 79 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 25 octobre 2000
Format: Cuir/luxe
C'est bien sur la destinee d'une femme, mais surtout l'histoire d'une epoque (19ieme), a travers la peinture des campagnes russes, de Moscou et de St Petersbourg,les songes interieurs d'un homme russe, Levine, les reves les plus fous d'Anna Karenine. Mais ce roman apparait tres actuel dans son ecriture et dans ses descriptions de tourments interieurs. Ce livre est une excellente entree en la matiere pour decouvrir la litterature russe.
Remarque sur ce commentaire 63 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Je ne serai pas celui qui déboulonnera le géant Tolstoï. Considéré par beaucoup comme le plus grand écrivain russe, inutile de chercher à dévaloriser celui qui plane si haut au-dessus de nos têtes.
Je lui voue donc la même admiration que celle d'un têtard qui regarde une grenouille. Je suis encore plus déprimé que le têtard parce que je sais que dans mon cas la transformation ne se fera jamais.
J'aurais dû lire Tolstoï bien avant. Mon approche de la littérature en aurait été probablement changée. J'aurais pris conscience plus vite de l'influence du génie sur mes futurs choix de lecture. J'aurais perdu moins de temps à creuser le vide de tous les mauvais écrivains dont je tournais l'ennui et la vanité des pages avec la seule volonté de former mon goût à la lecture. Quand je pense à toutes ces pages inutiles qui m'ont privé d'autant de pages de « Guerre et Paix » ! Je trouverai un jour le temps de réparer cette injustice.

"Anna Karénine" retrace sept vies, de février 1872 à juillet 1876, dont les scènes se partagent entre Saint-Pétersbourg et Moscou, ainsi qu'entre les quatre propriétés de campagne. Trois couples et un célibataire en sont les principaux personnages, issus de la noblesse tsariste, princes ou comtes:
- Le couple Karenine, Anna/Alexis, qui se transformera bientôt en Anna/Vronsky après l'adultère commis par Anna pour les yeux d'un beau capitaine de cavalerie ; couple aux attirances charnelles dont la passion contrariée aboutira au drame.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
un livre remarquable, "un petit pavé d'environ 800 pages",il est incontestable que c'est un chef d'oeuvre de la littérature russe.Je n'en reviens pas combien j'ai apprécié la lecture de ce livre. Je citerais donc Louis Pauwels qui exprime si bien ce travail d'écriture : " un grand roman de l'adultère,d'un souffle beaucoup plus large que Madame Bovary et d'une plus grande variété de plans."
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
"Anna Karénine" est un chef-d'oeuvre. Chef-d'oeuvre de style tout d'abord (même s'il s'agit d'une traduction) tant Tolstoï réputé pour cela a travaillé son texte, choisi les mots adéquats pour décrire ses personnages et l'environnement dans lesquels ils évoluent.

Chef-d'oeuvre humain ensuite.L'écrivain russe cherche à faire découvrir dans cette oeuvre la complexité des sentiments amoureux (de leur naissance, à la formation du couple, sans oublier la passion amoureuse et la tragédie qui la sous-tend). Les relations entre les personnages et la variété des situations donnent beaucoup de véracité à son récit qui prend racine dans son autobiographie masquée.Plusieurs commentateurs voient dans le personnage de Levine par exemple un double de l'écrivain.

A la complexité des relations passionnelles et conjugales se mêlent la description du monde rural, les joies de la maternité représentée par le personnage de Dolly et des réflexions un peu embryonnaires sur la foi et le besoin essentiel d'absolu(questionnement qui prit une grande place à la fin de la vie de l'auteur).

J'ai préféré Tolstoï à Dostoïevsky, car chez Tolstoï la noblesse des personnages, leur élégance, la beauté de leur esprit et de leurs toilettes sont montrés avec une grande magnificence. Tandis que Dostoïevski s'attache davantage à décrire la mesquinerie humaine, le côté obscur de l'être humain embourbé dans des intérêts souvent abjects (cupidité, convoitise, jalousies, meurtres...). Une lumière jaillit de ce roman. Un petit inconvénient cependant: il faut beaucoup de temps pour le lire (850 pages environ pour l'édition gallimard 1994).
4 commentaires 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents