Acheter d'occasion
EUR 11,14
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par TUNESUS
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Vendeur américain. CD, DVD, jeux vidéo, disques vinyles et plus! Livraison rapide! Tous les articles garantis!
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,99

Abattoir Blues/Lyre of Orpheus [Import allemand] Import

4.3 étoiles sur 5 8 commentaires client

6 d'occasion à partir de EUR 11,14 1 de collection à partir de EUR 15,90
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (26 octobre 2004)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0002SROSQ
  • Autres éditions : CD |  Album vinyle |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 854.691 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:05
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:54
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
6:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
5:15
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
5:17
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:54
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:58
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:26
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:44
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
Disque 2
1
30
5:36
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:13
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:21
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
6:43
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:37
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:25
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:37
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
6:51
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Description du produit

Critique

Lorsque l’on parle d’un « album de transition », c’est généralement pour décrire un disque bancal, aux idées hasardeuses et/ou mal dégrossies. Sauf pour Nick Cave.

 

En effet, Abattoir Blues / The Lyre of Orpheus, premier double album de l’histoire des Bad Seeds, est l’archétype même du disque de transition, avec un pied dans le passé et un autre dans le futur. Sa construction générale s’apparente d’ailleurs à un résumé de la carrière du groupe : un premier volet (Abattoir Blues) plutôt rock, direct et volontiers tapageur (à l’image du survolté « Get Ready for Love », tonitruante entrée en matière), et un second (The Lyre of Orpheus) plus calme, majoritairement composé de ballades à dominante acoustique. Voilà pour la partie « bilan ».

 

Quant au futur, l’album s’y projette par la force des choses : Blixa Bargeld étant parti, il s’agit, pour Nick Cave et ses hommes, de s’inventer de nouvelles perspectives. Là aussi, mission accomplie : des influences jusqu’alors insoupçonnées remontent à la surface (« Hiding All Away », qui ressemble à s’y méprendre à un inédit de John Cale, période Slow Dazzle ; « The Lyre Of Orpheus », blues cubiste à la Tom Waits, où l’on jurerait d’ailleurs entendre Marc Ribot ; ou encore « Let the Bells Ring », qui emprunte son chorus de guitare à Neil Young) et des adjectifs que l’on n’aurait jamais pensé utiliser pour décrire un disque de Nick Cave viennent naturellement à l’esprit à l’écoute de certains titres : « champêtre » et « printanier » pour le bucolique (!) « Breathless », « groovy » pour « Nature Boy » ou l’irrésistible « There She Goes, My Beautiful World ».

 

Mais là où Nick Cave se distingue vraiment de la masse, c’est que rien ici ne semble laborieux, incohérent ou inabouti. Au contraire, l’album présente une belle unité sonore, due en grande partie à une production remarquable, qui a la bonne idée de s’appuyer régulièrement sur un chœur gospel ayant le pouvoir de magnifier même les titres les plus faibles. Bien sûr, tout n’est pas parfait dans ce disque, et l’on songe parfois au chef-d’œuvre qu’il aurait pu être s’il avait été réduit à un album simple ; mais même ses longueurs témoignent finalement en sa faveur, puisqu’elles découlent d’une générosité et d’un plaisir de jouer que les Bad Seeds n’avaient plus montré depuis bien longtemps.

 

Bref, avec Abattoir Blues / The Lyre of Orpheus, Nick Cave, cet infatigable iconoclaste, a inventé un genre nouveau : l’album de transition que l’on aime écouter. Un bien beau tour de force.

 

 

Thibaut Losson - Copyright 2017 Music Story


Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 8 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

500 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 16 novembre 2005
Format: CD
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2005
Format: CD
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 20 août 2007
Format: CD
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2010
Format: CD
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2004
Format: CD
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?