Écouter maintenant
Abonnez-vous à Unlimited
Essayez gratuitement pendant 30 jours
Les membres Amazon Music Unlimited bénéficient d'un accès illimité à plus de 50 millions de titres, des centaines de playlists et des stations sans publicités. En savoir plus
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Prime, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  
EUR 77,81 + EUR 4,30 Livraison
Habituellement expédié sous 6 à 10 jours. Vendu par ErgodeBooks Ships From USA

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 19,09

Abbey Road

LP

4.4 étoiles sur 5 91 commentaires client

Prix : EUR 77,81
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les 58 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Écoutez maintenant avec Amazon Music
Abbey Road Amazon Music Unlimited
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Vinyle , 26 août 2013
EUR 77,81
EUR 77,81 EUR 42,00
Habituellement expédié sous 6 à 10 jours.
Expédié et vendu par ErgodeBooks Ships From USA.
Achetez un CD ou un vinyle et bénéficiez de 90 jours offerts sur Amazon Music Unlimited
Avec l’achat d’un CD ou d’un vinyle, bénéficiez de 90 jours offerts sur Amazon Music Unlimited – Offre individuelle mensuelle. Vous allez recevoir un e-mail avec plus d’informations après votre achat. Voir conditions En savoir plus

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Beatles


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Abbey Road
  • +
  • Sgt. Pepper'S Lonely Hearts Club Band
  • +
  • Revolver - Edition limitée
Prix total: EUR 136,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (26 août 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Indelebyl
  • ASIN : B000002UB2
  • Autres éditions : CD |  Cassette |  Album vinyle |  Accessoire |  Jouet
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 91 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 159.255 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Come Together
  2. Something
  3. Maxwell's Silver Hammer
  4. Oh! Darling
  5. Octopus's Garden
  6. I Want You (She's So Heavy)
  7. Here Comes The Sun
  8. Because
  9. You Never Give Me Your Money
  10. Sun King
  11. Mean Mr. Mustard
  12. Polythene Pam
  13. She Came In Through The Bathroom Window
  14. Golden Slumbers
  15. Carry That Weight
  16. The End

Description du produit

Critique

Il ne pouvait y avoir de meilleur titre pour cet album qui sera le dernier, bien qu’il sorte avant Let it be pour des raisons marketing, et qui vient brillamment mettre un terme à une carrière sans précédent, à l’endroit même où les Beatles enregistraient sept ans plus tôt leur premier opus.

En 1969 les rumeurs de séparation, de plus en plus persistantes, s’amplifient lorsque les fans apprennent le coup d’éclat de George Harrison quittant le tournage de ce qui ne s'appelle encore que Get back (le film making-of de Let it be). Alors que chacun travaille de son coté, le groupe se retrouve au grand complet aux studios Abbey Road pour mettre un nouvel album en chantier. Le calme qui semble revenu ne sera hélas que celui qui précède la tempête.

Une fois l’enregistrement achevé, John Lennon poursuit l’aventure Plastic Ono Band comme si être un Beatle n’était rien de plus qu’une parenthèse dans sa nouvelle existence. Le 13 septembre 1969, il va jusqu’à monter sur scène avec ses nouveaux compagnons de route à Toronto. Quelques jours plus tard, il annonce à Paul, George, Ringo et Allen Klein son intention de quitter le navire. Sous leur pression, l’album n’étant pas encore sorti, il accepte de garder sa décision officieuse jusqu’à nouvel ordre.

Si la situation en coulisses semble aussi désastreuse qu’irrémédiable, sous les feux de la rampe, les Beatles restent les Beatles et Abbey Road est accueilli par le public avec les honneurs qu’il mérite. Son audacieuse et très réussie face B n’y étant pas étrangère. Moins complexe que Sgt Pepper’s et moins marathonien que le double blanc, il n’en possède pas moins une structure innovante et non dénuée d’intérêt qui se résume au fameux medley d’un côté et le reste de l’album de l’autre.

En grande partie à l’origine de cet extraordinaire collage, Paul McCartney signe deux titres : l’enfantin « Maxwell’s silver hammer » et le parodique « Oh ! darling » pour lequel il s’est obligé à crier le plus possible sur le chemin du studio pour donner à sa voix l’effet éraillé souhaité. John Lennon en compose trois. L’implacable « Come together » et sa basse hypnotique, le lancinant « I want you (she’s so heavy) » avec sa conclusion brutale, et enfin « Because », une ballade délicate aux harmonies vocales complexes inspirée de la Sonate au clair de lune de Beethoven.

George Harrison, de plus en plus prolifique, puise dans les nombreux morceaux qu’il a déjà à son actif et démontre avec le romantique « Something » et l’optimiste « Here comes the sun » qu’il ne demande qu’à exprimer son génie créatif. Enthousiasmé par l’expérience « Don’t pass me by », Ringo Starr persiste et signe le sympathique «Octopus’s garden» qui n’est pas sans rappeler un certain sous-marin jaune…

Débute alors l’enchaînement marathon le plus célèbre de l’histoire de la pop music. Paul McCartney démarre les festivités avec « You never give me your money », une diatribe des soucis que leur cause Apple qui nous emmène vers le reposant et minimaliste « Sun King », du Lennon pris de passion pour la culture hispanique, poursuivit de « Mean Mr. Mustard » et de « Polythene Pam », ne serait-ce que pour prouver à ceux qui en doutent qu’il est encore capable d’écrire du rock’n’roll et du bon ! McCartney revient ensuite calmer le jeu et conclure brillamment sur la suite constituée de « She came in through the bathroom window », « Golden Slumbers », « Carry that Weight » et, triste clin d’oeil, «T he End », qui s’ouvre sur un solo de batterie endiablé, le seul que Ringo Starr ait jamais enregistré en tant que Beatle. Désir de dédramatiser ou de montrer sa volonté de sauver le groupe, McCartney revient enfin après quelques dix-sept secondes de silence et entonne le léger et quelque peu osé «Her Majesty», une ritournelle qui fait les louanges de la beauté de la reine qu’il aimerait faire sienne… une image beaucoup trop choquante pour l’époque qui vaut au titre ne pas être mentionné sur la pochette du 33 tours. L’évolution des mentalités aidant, il sera réhabilité lors de la réédition en CD.

En résumé, Abbey Road est un excellent disque, son statut de dernier album du groupe lui conférant un statut particulier dans le cœur de nombreux fans. Sur la pochette, les Beatles marchent vers leur avenir, mais pas ensemble. La page est sur le point d’être définitivement tournée…

Stephen Des Aulnois - Copyright 2019 Music Story



14 avril 2016
Achat vérifié
2 personnes ont trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
31 juillet 2016
Achat vérifié
5 personnes ont trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
11 mars 2012
Achat vérifié
2 personnes ont trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
6 mai 2012
Achat vérifié
3 personnes ont trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
11 août 2017
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
6 février 2015
Achat vérifié
20 mars 2014
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
7 octobre 2018
Achat vérifié
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : les beatles