• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 7 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
In Absentia a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par media-palace24
État: D'occasion: Bon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

In Absentia Double CD, CD, Bonus

4.7 étoiles sur 5 37 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
7 neufs à partir de EUR 17,00 4 d'occasion à partir de EUR 9,93
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Porcupine Tree


Produits fréquemment achetés ensemble

  • In Absentia
  • +
  • Fear of a Blank Planet
Prix total: EUR 37,66
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (4 février 2003)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Double CD, CD, Bonus
  • Label: Lava
  • ASIN : B00007J36G
  • Autres éditions : CD  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 37 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 44.380 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Blackest eyes
  2. Trains
  3. Lips of ashes
  4. The sound of muzak
  5. Gravity eyelids
  6. Wedding nails
  7. Prodigal
  8. 3
  9. The creator has a mastertape
  10. Heartattack in a layby
  11. Strip the soul
  12. Collapse the light into earth

Disque : 2

  1. Drown with me
  2. Chloroform
  3. Strip the soul edit

Descriptions du produit

IN ABSENTIA


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Je dois l'avouer, au début je l'ai boudé. Et puis je me suis forcé à le glisser dans le lecteur. Rapidement il m'a fait l'effet d'un grand frère. Car désormais c'est l'album que j'écoute quand j'ai besoin de cohésion. Comme s'il venait réparer les imperfections des autres, comme s'il venait poser les bonnes bases...d'autres bases. In Absentia ne s'apprécie pas dès la première écoute, c'est évident. Mais après....après c'est un monument du prog (du prog ?) qui vous caresse les oreilles et dont on ne se lasse pas...et que l'on redécouvre à chaque instant. Un must à n'en pas douter. Porcupine tree va peupler petit à petit ma cdthèque...Petit à petit : car ce groupe incontournable demande un certain temps d'adaptation. Arrive alors...le bonheur !
Remarque sur ce commentaire 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par S. Jacques TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 30 avril 2004
Format: CD Achat vérifié
Je ne connais pas les disques précédents de ce groupe, grand amateur de progr mais non sectaire je suis fortement impressionné par la performance réalisée ici. PT n'est pas comparable aux actuelles références en matière de progr(pendragon,pallas,arena,flower kings...)bien que l'on puisse ici ou là trouver des harmonies vocales génésisiennes ou des riffs crimsoniens de la belle époque,cela ne sonne guère années 70. PT nous propose un rock alternatif à la fois mélodieux (floyd,bowie, beatles) et metal (reprises dignes de nirvana), sans jamais sombrer dans la niaiserie ou le bruit inutile. La belle voix du chanteur est toujours bien posée, les solos de guitares courts mais à propos, les claviers relativement discrets, la rythmique époustouflante. Ce qui est remarquable, c'est l'intérêt qui croît au fur et mesure de l'écoute : beaucoup de surprises en court de route, mais jamais de faute de goût,ni vulgarité. Ceci donne envie de remettre le disque en boucle! Vraiment à découvrir même si on est un vieux progreux des années 70.Pour moi ce disque est un bijou du niveau de Grace de jeff buckley, même si le propos n'est pas le même. Un petit bémol : pouquoi une pochette aussi cauchemardesque pour un contenu aussi beau!
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD audio
J'ai découvert Porcupine Tree avec cet album, tardivement je sais...j'ai acquis tous les autres et maintenant j'en suis fan.
Mr Steve nous propose souvant un mélange d'organique style Pink Floyd,Yes et tant d'autres du milieux Prog, avec un grand zest d'électric style Tool,A Perfect Circle,NIN et pas mal d'autres textures au mélange.
Toute une galaxie chaude et fraiche de Planète aux paysages et spiritualitées abondants.
A Acheter et...Recomander!
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 28 juin 2009
Format: CD
Si Steve Wilson avait choisi la peinture plutôt que la musique pour exprimer ses sensibilités et y dépeindre son ou ses univers, il y a fort à parier que ses tableaux auraient été comparés à la plus part des oeuvres de Salvador Dali. Pourquoi !!? Parce que tout comme le peintre, la musique de Porcupine Tree ne répond à aucunes logiques. Tout se mélange, tout se bouscule en permanence: Les plaines arides cohabitent avec des tours de verres de 100 mètres de hauteurs. Les chants d'oiseaux se heurtent à des silences d'outre tombes, quand les clichés jaunit de nos arrières grands parents se retrouvent transformés, et soudain sublimés, quand ils se voient eux mêmes unis autour d'autres clichés tirés d'un vieux Polaroïd.
Le Porcupine Tree de Steven Wilson s'amuse en permanence de ça. Alors ne vous étonnez pas de vous sentir quelque peu désorienté lors des premières écoutes. Comme en témoigne fort bien tous les autres commentaires (à lire avec attention) relatif à ce disque, avec "In absentia" la bande à Steve Wilson repousse encore d'avantage ses limites, mais sans jamais que leur musique, bien plus technique qu'elle n'y parait, ne se face au détriment de l'émotion. Car c'est bien de cette source là (l'émotion) que jaillit de toute part cette infinie beauté qui parsème cette oeuvre de Porcupine Tree, et ce depuis quelques années déjà.
Lire la suite ›
4 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
« Blackest eyes » est le titre par lequel j'ai découvert Porcupine Tree. Difficile de résister à la pulsion frénétique et à la ligne mélodique qui portent ce morceau. Idem pour « The sound of muzack » quelques plages plus loin. Mélodies imparables, irrésistibles soutenues par des guitares parfaites rythmiquement.
L'intro acoustique et folkeuse de « Trains » et ses nappes de claviers langoureux, mellotroniques me rappellent un peu les tous premiers Genesis. Et que dire de la reprise façon gitan avec ses claquements mains... Du bonheur! Simplement! Que viennent gratifier des guitares ravageuses en guise de final. Perfection atteinte, incontestablement avec « Gravity eyelids ». Une intro qui traîne lentement, chaloupe dans un climat de sérénité apparente pour aboutir à un chaos de riffs dévastateurs. Entêtants! « Prodigal »a quant à lui des allures plus classiques avec ses références à Floyd et Alan Parson Project. « 3 » avec sa basse bourdonnante entraîne aussi dans une ambiance floydienne.
Je ne vais pas ici décortiquer chaque morceau. Mais tant il est vrai que mon plaisir est grand à l'écoute de cette galette laser qu'il m'est difficile d'y résister.
Ce qui me plaît surtout avec « In absentia », c'est qu'à l'écoute même si les références aux ancêtres du genre sont repérables, il ne s'agit en rien de pales copies. Mais bien de compositions inscrites dans l'air du temps. Modernes ou plutôt contemporaines. Et ce qui ne gâche pas mon plaisir c'est de retrouver un grand claviériste qui oeuvre dans la discrétion et non la démonstration emphatique: Richard Barbieri qui débuta aux côtés de l'esthète David Sylvian dans Japan.
Conclusion: génialissime!
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?