EUR 30,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par correspondance.
EUR 30,00 + EUR 2,49 Livraison en France métropolitaine
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Absolution [Import allemand] Import

4.5 étoiles sur 5 97 commentaires client

2 neufs à partir de EUR 22,51 12 d'occasion à partir de EUR 0,01 1 de collection à partir de EUR 5,99
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Muse


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Absolution [Import allemand]
  • +
  • Origin of Symmetry
  • +
  • Black Holes and Revelations
Prix total: EUR 43,98
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (22 septembre 2003)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Naive
  • ASIN : B0000C9ZT3
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 97 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 195.068 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Description du produit

Amazon.fr

Face au difficile exercice, renchérir après le plébiscite remporté par Origin Of Symmetry, Muse demande l’Absolution. Le leader de ce trio britannique, l’ambitieux Matthew Bellamy, compare les chansons de ce troisième album à "a lot of apocalyptic stuff". Et en effet, la douzaine de titres habilement coproduits par Rich Costey (Fiona Apple, Rage Against The Machine…) et introduits par une symbolique marche militaire, conjuguent puissance des riffs metal et charges de batterie ("Hysteria" ou "Stockholm Syndrome"). L’enfer de Muse magnifié par la voix en feu de Bellamy est pavé de solos de piano dramatique ("Butterflies and Hurricanes" que certains n’hésitent pas à comparer à du Rachmaninov !) et de turgescences rock opéra ("Apocalypse Please"). Comme Queen, l’humour en moins. Quelques ballades joliment orchestrées telles "Endlessly" rappellent que Muse pratiqua toujours le grand écart entre lyrisme pyrotechnique et urgence punk. --Sabrina Silamo

Critique

Troisième album de Muse, Absolution confirme le potentiel du groupe de Matthew Bellamy, considéré comme indispensable à toute discothèque rock moderne.

Sur chacun des titres, la voix de Matthew Bellamy accompagne la montée de sève des guitares, percutante, comme un cri de douleur. Sur le classique et passionné « Time Is Running Out », la guitare jaillit en une véritable explosion après une introduction faite de mystère et de provocation, pour se terminer avec fracas sur une note sèche. La complainte fataliste aux riffs poignants « Sing for Absolution » et la beauté abrupte de « Hysteria » montrent la voie à suivre. Muse s’est aussi penché sur de nouveaux arrangements plus proches de l’électro (« Blackout », « Endlessly »), et parfois surprenants (« Butterfly and Hurricanes » et son inattendu « break » de piano).

Avec des stuctures de chansons originales, ne retenant que le meilleur du rock progressif – débarassé des solos – Absolution  apporte une véritable identité à Muse et sonne comme le meilleur du genre. S’il fallait n’en choisir qu’un de la première période du trio, ce serait celui-ci, l’essence même du style Muse.



Antoine Girard - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Paquet un peu léger question résistance et trop facile à ouvrir mais néanmoins etat impeccable, sous blister, rien à redire à part merci
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Autant vous le dire franchement, j'avais dans l'idée que Muse était un de ces groupes de rocks/métal pour jeunes adolescents boutonneux ou adultes qui refusent de grandir, avec rat sur l'épaule et clous sur les chaussures à semelles compensées.

J'ai découvert totalement par hasard, un ami m'ayant un peu forcé à l'écouter, pour aller à l'encontre de mes préjugés.

Depuis, j'écoute Absolution tous les jours, avec une émotion toujours aussi forte, celle qui donne envie de mettre encore plus fort, de ne faire qu'un avec la musique, quand le poil se hérisse et que les yeux s'humidifie.

Cet album est excellentissime, culte, et si vous ne l'avez jamais écouté, vous devriez vraiment vous y mettre. Quitte à vous forcer un peu la main...
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par CHOLLET le 25 novembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Tout est conforme, livraison en 3 jours et emballage excellent
Je vous encourage à revoir votre produit... CD pas lisible sur un PC, je n'ai que cela !

Stéphane
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Ce CD mérite d'être rangé au panthéon des plus belles merveilles musicales, aussi parfait qu'a pu l'être, dans des styles différents, le Black Album de Metallica ou Nevermind de Nirvana. Ce CD est formidable du début à la fin.
Après l'intro surgit l'excellent Apocalypse Please, et la, on a beau s'attendre a du bon, a du Muse, on se prend une grosse claque : le titre marrie piano style opéra et sonorité rock le tout soutenu par l'excellente voix de Matthew Bellamy qui nous laisse sans voix. On se dit que ce CD commence bien, et voila Time Is Running Out qui enfonce le clou. Résolument rock, tout en restant dans l'esprit Muse, il est génial. Je l'ai entendu avant qu'il ne soit martelé sur toutes les stations de radio et je peux vous assurer que l'effet est exceptionnel. S'ensuit un Sing for Absolution plus calme, sorte d'oeil du cyclone, de calme avant la tempête. Et la tempête la voila : 5 minutes d'un rock frénétique, endiablé, toujours magnifié par CETTE voix, je parle de la merveille de ce CD : Stockholm Syndrome. Dès l'intro on se rend compte que l'on tient un truc grandiose, hyper nerveux, le morceau nous prend aux tripes et ne nous lache plus, nous emmène jusqu'a un solo démentiel. Ce morceau est parfait, dans la veine du merveilleux New Born (Origin of Symmetry). Si New Born est LA merveille de Muse, Stockholm Syndrome est son dauphin. Falling Away With You calme les esprits après cette déferlente, et l'interlude (en fait l'extro du morceau précédent) nous détend un peu,.... avant que Hysteria ne nous renvoie au pays des riffs de guitare monstrueux et des morceaux puissants et nerveux.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
J'adore Muse et il me manquait cet album pour compléter ma collection. Qu'elle ne fut pas ma déception dès réception du colis... L'album n'était pas emballé sous film plastique (passe encore) mais surtout, le CD est illisible. Il fait buguer mon PC tout neuf de quelques jours, ne fonctionne sous aucun lecteur de musique (windows8, media player, VLC, extraction iTunes...)
A renvoyer d'office
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 6 mars 2005
Format: CD
J'ecoute cet album depuis sa sortie, et je ne m'en lasse pas. Ca a ete d'abord une merveilleuse surprise. En effet, ils sont alles ENCORE PLUS LOIN dans la recherche de son, de sonorite, de musicalite. Un DVD joint au CD nous montre comment ils creent justement certains de ces sons, comment ils enregistrent. Chaque morceau est different, surprenant. La voix de Matthew est encore plus envoutante ou deroutante, le piano s'envole, la guitare agonise. Le batteur s'eclate (comme d'hab) avec des rythmes complexes et prenants. Quant aux textes, ils sont dignes de Muse, ils sont noirs ou ils font planer, c'est leur signature sans conteste. Cet album est un diamant.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Le voici enfin!! J'attendais ce disque depuis des mois!!
Si nous rentrons dans le vif du sujet, les influences iraient plutôt taper chez... chez qui au fait?
Ouais, au début on pouvait citer Jeff Buckley, Radiohead ou Nirvana mais maintenant c'est moins facile. En effet le fluet Matthew et sa bande (dont on néglige trop le rôle: the huge Chris Wolstenholme at the bass guitar and the mighty mighty Dominic Howard at the drums!) ont coupé le cordon et nous ont fait du... du Muse!! Oui, du Muse tout simplement!!
L'album est cohérent et différent, du rock pur de Stockholm Syndrome ou de TSP à la simili-valse de Blackout jusqu'à l'utilisation de plus en plus fréquente des boucles, des atmosphères lounge et des rythmes électro (Endlessly), l'évolution est flagrante sans être déroutante. Maintenant il faut compter avec des cordes, de coeurs omni-présents, de la douce puissance (Apocalypse Please) et du grandiose.
Les habitués de la maison y trouveront leur marques sans difficulté, les petits nouveaux qui ne manqueront pas d'arriver auront peut-être du mal au début avec Blackout ou Endlessly, mais en dehors de ces deux ce sera du bonheur pur!!
Mention spéciale à Time is running out qui est tubesque mais surtout à Butterflies and hurricanes qui montre en 5'01 Muse sous ses visages doux et tonitruant: grosses guitares, envolées lyriques au piano et je m'arrête là car décrire cette chanson reviendrait à répéter tout ce que j'ai déja dit sur l'ensemble du disque.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique