• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Acide sulfurique a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Acide sulfurique Poche – 2 mai 2007

3.7 étoiles sur 5 59 commentaires client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche, 2 mai 2007
EUR 5,60
EUR 5,60 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Acide sulfurique
  • +
  • Hygiène de l'assassin
  • +
  • Mercure
Prix total: EUR 16,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle. A.N.
Une petite fable cynique jonglant à souhait avec le beau et le laid, le bien et le mal. Métro.

Biographie de l'auteur

Née en 1967 au Japon, Amélie Nothomb est l'auteur de plusieurs autres romans dont Hygiène de l'assassin (1992), Les Catilinaires (1995), Stupeur et tremblements (Grand Prix du roman de l'Académie française 1999 et Grand Prix des lecteurs du Livre de Poche 2001). Amélie Nothomb connaît une constance dans le succès qui est en soi un phénomène rare : quinze livres, quinze best-sellers. Célèbre quoique discrète, elle est indiscutablement l'auteur le plus populaire de sa génération.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
ce livre porte sur la télé réalité, phénomène de société, il est facile à lire, court (160 pages) et explique beaucoup de choses. A lire pour les adolescents surtout
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Excellent ouvrage d'Amélie Nothomb. Un style surprenant que je ne lui connaissais pas avec un sujet malsain qu'elle aborde avec une lucidité déconcertante. pourvu que cela ne reste que de la fiction. A lire absolument !!!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par DBO le 5 octobre 2013
Format: Poche Achat vérifié
LIVRE INTERESSANT ET QUI PORTE BIEN SON TITRE. L HISTOIRE EST PARTICULIERE ET CE LIVRE EST A LIRE LORSQUE LE MORAL EST AU BEAU FIXE SINON S ABSTENIR.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J’avais lu, chaque année, les romans d’Amélie Nothomb depuis « Hygiène de l’assassin », mais avais fini par me lasser. Je n’avais donc pas acheté les deux derniers.
Sans avoir pris connaissance d’aucune critique, j’ai renoué avec la lecture de l’auteur, à travers ce dernier roman.
J’ai le sentiment d’y avoir retrouvé un esprit fidèle à celui qui prévalait dans les autres : même force de caractère des personnages, même affirmation de leurs convictions et de leur liberté, sans compromission avec la force des événements extérieurs. Incorruptibles jusqu’au bout et ne cherchant pas la reconnaissance à tout prix.
J’ajoute que cette histoire ne me semble pas si invraisemblable que cela, loin de là, quitte à surprendre. J’y ai vu des points communs avec les naumachies et autres jeux du cirques (« du pain et des jeux »), auxquels Amélie Nothomb fait d’ailleurs elle-même référence et dont je lisais justement en parallèle une intéressante évocation au même moment dans l’essai d’Yves Roucaute « Les démagogues de l’Antiquité à nos jours ».
On va ici encore plus loin que le film d’Yves Boisset « Le prix du danger » qui, dans les années 1980, était déjà très fort et avait à l’époque frappé les esprits.
Mais il n’empêche que, malgré les interventions ou débats bien-pensants, les émissions de télé-réalité vont toujours plus loin dans l’excès et que rien ne les empêche de se dérouler… sinon l’audimat.
Pas si invraisemblable, hélas, je répète.
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
... qui forcément, appelle la violence en retour. Il n'est franchement pas étonnant que l'ensemble des médias français - et qu'une grande partie des lecteurs - aient massacré ce livre, vu que ces médias sont en grande partie responsables du déferlement de cette stupide et indécente - mais tellement juteuse! - télé-réalité sur nos écrans, qu'ils sont parmi les premiers complices de ce déferlement et qu'ils en tirent de très confortables bénéfices. Ils ne tiennent pas trop à ce que ça s'arrête, par la faute d'une simple romancière pondeuse de best-sellers, dont la popularité et l'influence sur les masses ne sont plus à démontrer.

Le livre d'Amélie Nothomb est étonnant est gonflé, il est là pour rappeler que toutes ces émissions de "télé-réalité", sans exception, renvoient aux camps d'extermination nazis (le principe est à peu près le même), avec toutefois une différence de taille: les caméras. Ce qui rend ces émissions peut-être encore plus stupides, cruelles et inhumaines que ces camps d'extermination, dont au moins les prisonniers n'étaient pas continuellement observés, et qui n'offraient pas de prime en argent au dernier survivant.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
enfait je l'ai acheter juste pour l'école mais il est tellement bete ce livre. J'aime pas du tout. Dommage pour toi Amélie Nothomb. Fallais pas inviter une histoire pour les écoles =D
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
je suis un peu déçu par ce roman qui n'est certainement pas parmi les meilleurs d'Amélie Nothomb.
Malgré tout, cette histoire à le mérite de nous renvoyer une image peu flatteuse du téléspectateur que nous sommes : voyeur fasciné par la souffrance etl'humiliation, prêt à accepter l'inacceptable.
La televion est le média d'une nouvelle forme de barbarie.
A. Nothomb nous révèle notre passivité, pire notre collaboration.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Un sujet qui accroche, qui choque, qui dérange, qui aurait pu donner un classique de la litérature moderne: une émission de télé-réalité pousse le voyeurisme et la cruauté à l'extrême en remplaçant le loft par un camp de concentration où les Kapos battent les incarcérés, et où deux prisonniers par jour sont sélectionnés pour être éliminés, au début par les Kapos, puis par le public. Ajoutez une relation des plus malsaines entre une belle prisonnière rebelle et une Kapo stupide et lesbienne, et vous avez le dernier Nothomb: accrocheur ....et pas grand chose derrière, aucun style, peu de substance, peu de réalisme (on incarcère les candidats de force et on les élimine...dans quel pays sommes-nous?) et une étude des personnages très superficielle. Et pourtant, moi qui habite en Angleterre, où une jeune-femme issue de la télé-réalité, vient de mourir d'un cancer d'une mort très publique et médiatisée, certes voulue par elle, je me dis que le scénario de Acide sulphurique n'est pas si loin de la (télé) réalité que ça!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique