• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Adolphe a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Adolphe Poche – 1 avril 1988

3.8 étoiles sur 5 13 commentaires client

Voir les 43 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 36,51
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 27,78
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,51
Poche, 1 avril 1988
EUR 3,10
EUR 3,10 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Adolphe
  • +
  • Thérèse Desqueyroux
Prix total: EUR 8,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Revue de presse

"I wanted them all, even those I'd already read."
—Ron Rosenbaum, The New York Observer

"Small wonders."
Time Out London

"[F]irst-rate…astutely selected and attractively packaged…indisputably great works."
—Adam Begley, The New York Observer

"I’ve always been haunted by Bartleby, the proto-slacker. But it’s the handsomely minimalist cover of the Melville House edition that gets me here, one of many in the small publisher’s fine 'Art of the Novella' series."
The New Yorker

"The Art of the Novella series is sort of an anti-Kindle. What these singular, distinctive titles celebrate is book-ness. They're slim enough to be portable but showy enough to be conspicuously consumed—tiny little objects that demand to be loved for the commodities they are."
—KQED (NPR San Francisco)

"Some like it short, and if you're one of them, Melville House, an independent publisher based in Brooklyn, has a line of books for you... elegant-looking paperback editions ...a good read in a small package."
The Wall Street Journal --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

This is a pre-1923 historical reproduction that was curated for quality. Quality assurance was conducted on each of these books in an attempt to remove books with imperfections introduced by the digitization process. Though we have made best efforts - the books may have occasional errors that do not impede the reading experience. We believe this work is culturally important and have elected to bring the book back into print as part of our continuing commitment to the preservation of printed works worldwide. This text refers to the Bibliobazaar edition. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
On disait déjà de son temps que Benjamin de Constant (1767 - 1830) était une girouette. Républicain libéral venu de Suisse à Paris en 1795 dans les bagages de Madame de Stael (qui n'était pas, loin s'en faut, son premier amour) avec laquelle il entretint une liaison de 1794 à 1810, hostile à la royauté comme aux excès de la révolution, hostile à Napoléon mais curieusement rallié à lui pendant les cent jours, ce qui lui vaudra un temps d'exil à Bruxelles au début de la Restauration, plus tard soutien (généreusement stipendié) de Louis-Philippe, il fut un des hommes politiques les plus éloquents de son temps et ses obsèques en 1830 réunirent entre cent et cent-cinquante mille personnes à Paris ce qui montre qu'il n'avait pas que des ennemis.

Sa vie amoureuse semble avoir été initialement aussi désordonnée que son engagement politique, avant de se fixer sur Charlotte de Hardenberg avec laquelle il entama une liaison en 1806, puis qu'il épousa secrètement en 1808, avant même la fin de sa liaison avec Germaine de Stael. Charlotte avait déjà divorcé deux fois. Ils vécurent ensemble jusqu'à la mort de Benjamin en 1830. Elle lui survécut jusqu'en 1845.

Il y a beaucoup de Benjamin et de son expérience sentimentale dans "Adolphe", court roman psychologique rédigé en deux semaines et paru en 1816, dont le thème central , selon les mots de l'auteur, pourrait s'énoncer comme: "la vraie question dans la vie, c'est la douleur qu'on cause".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
il n'est pas indiqué qu'il s'agit d'une traduction anglaise ! ce que je veux c'est la version originale française
le procédé est incorrect vis à vis des lecteurs
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par David W.J. TOP 1000 COMMENTATEURS le 22 décembre 2009
Format: Poche
Ce petit roman auquel l'auteur semblait ne pas attacher une grande importance (voir préface de la 3è édition) parut en 1816, période romantique. Il fait aujourd'hui partie des ouvrages classiques dans la lignée de La Princesse de Clèves et de Manon Lescaut et annonce à certains égard les romans comme La Dame aux Camélias, ou Anna Karénine. Mais ici, ce n'est pas tant la psychologie de la femme adultère qui est analysée mais les affres du jeune homme qui veut entamer une passion amoureuse avec une femme mariée, aventure funeste qui le lie, le fait souffrir et dont il ne peut trouver de sortie. Et comme dans les romans cités précédemment, la pression sociale est omniprésente : réputation des uns, jugement moral des autres. Pourtant, Constant ne critiquait pas volontairement cette pression mais cherchait à blâmer la faiblesse des principes moraux de ses deux héros qui se laissent entraîner dans une fatale passion.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
C'est l'excellent roman "Ni toi ni moi" de Camille Laurens qui m'a donné envie de lire ce classique dont j'avais vu l'austère adaption au cinéma il y a quelques années avec Isabelle Adjani dans le rôle titre.

Voici le commentaire d'un ami de Constant qui résume très bien mon sentiment sur ce roman :
"L'analyse de tous les sentiments du coeur humain est si admirable, il y a tant de vérité dans la faiblesse du héros, tant d'esprit dans les observations, de pureté et de vigueur dans le style, que le livre se fait lire avec un plaisir infini"
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gerard Müller TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 5 décembre 2014
Format: Poche
Adolphe/Benjamin Constant
Ce bref roman autobiographique, qui est en somme la confession d’Adolphe, demeure un grand classique, peut-être le dernier de la période dite classique, précédant la période romantique.
Autobiographique car il s’agit en effet de la transposition de la liaison orageuse de B. Constant avec Madame de Staël.
Benjamin Constant de Rebecque naquit à Lausanne en 1767.
Après des études sérieuses à Oxford puis en Allemagne et en Écosse, il s’installe à Paris un temps, puis à la cour du duc de Brusnwick.
Très épris de Madame de Staël en 1794, juste après s’être marié par ailleurs, il s’installe avec elle à Paris et entame une carrière politique, avant de rompre en 1808 et se marier secrètement avec Charlotte de Hardenberg.
Un temps au côté de Napoléon, il s’exile en Angleterre après Waterloo et c’est à cette époque qu’il publie Adolphe (1816).
Il rentrera en France par la suite et sera nommé Président du Conseil d’État Par Louis-Philippe.
Il est mort à Paris en 1830.
Adolphe, jeune homme timide et sensible, vient juste de terminer de brillantes études à Göttingen en Allemagne et veut découvrir l’amour. Mais pas n’importe quel amour.
Être taciturne, mélancolique et indépendant, il décide par orgueil, vanité et amour propre de se faire aimer. Il a vingt deux ans et tout pour séduire : esprit vif et intelligent, cette vivacité se manifeste au dépens des qualités de cœur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents