EUR 17,79
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par zoreno-france.
EUR 17,79 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 17,79
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : dodax-online-fr
Ajouter au panier
EUR 17,79
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : nagiry
Ajouter au panier
EUR 17,80
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : ScreamingCDFrance
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Aftershock

4.3 étoiles sur 5 37 commentaires client

14 neufs à partir de EUR 17,79
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Motörhead


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Aftershock
  • +
  • Bastards
Prix total: EUR 26,46
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (21 octobre 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Udr Distribution
  • ASIN : B00EMGUST6
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 37 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 48.188 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Critique

Depuis l'été dernier et ses quelques ennuis de santé, il est de notoriété que - contrairement aux apparences -, Lemmy Kilmister n'est pas indestructible. Avec la sortie d'Aftershock à l'automne 2013 revient l'impression que Motörhead est increvable. Le trio apparaît plus frais que jamais avec un vingt-et-unième album qui exsude le rock'n'roll éternel.

Peu importe qu'il aie pour nom metal, hard rock ou heavy metal, c'est bien de rock'n'roll qu'il s'agit avec ce disque en forme d'inventaire du genre. Chez Motörhead, le rock est méchant et cogne sur tout ce qui bouge. De ce point de vue, chaque titre frappe comme une claque, tel que le groupe sait en administrer depuis des lustres. L'uppercut du bien-nommé « Coup de Grace », le coup droit de « Death Machine » asséné en plein plexus ou le direct de « Paralyzed » sonnent le k.o. debout d'un Aftershock qui, pour autant, ne s'arrête pas là et s'éloigne par moments du binaire qui tue.

Par exemple, Lemmy Kilmister et ses deux acolytes servent un blues torride avec « Lost Woman Blues ». De façon plus étonnante chez le groupe, « Dust and Glass » fait même figure de slow romantique. Toutefois, les aficionados ne seront pas déçus avec le boogie lourd et musculeux de « Keep Your Powder Dry », cavalcade blues rock digne d'un Canned Heat sous méthédrine. Motörhead se fait plaisir sans avoir à spéculer sur un succès qu'il sait acquis. Ce n'est pas avec des albums comme Aftershock qu'il risque de laisser le champ libre à la concurrence.

Sur le pont depuis 1977, Motörhead ne craint rien ni personne. Tant que Lemmy Kilmister tiendra debout, il viendra à intervalle régulier botter le train des suiveurs avec son rock'n'roll sardonique. En 2013, l'affaire reste d'actualité. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par orion TOP 500 COMMENTATEURS le 21 octobre 2013
Format: CD
Les légendes ne meurent jamais. Et en terme de légende, Motörhead en est assurément une. C'est bien simple, ils sont là depuis si longtemps qu'on a l'impression qu'ils ont toujours été là.
Motörhead dont plus grand monde ne pariait dessus après un été bien compliqué, des concerts annulés ou écourtés, un Lemmy fatigué et malade... eh bien contre toute attente, revoilà la bête, plus solide que jamais ! Décidément, Motörhead est increvable, inusable, indestructible... à l'image du Snaggletooth de la pochette qui a livré des centaines de combats mais qui est toujours debout.

Un Snaggletooth que je me rappelle avoir découvert pour la première fois de ma vie sur la pochette d'un disque (ce devait être "Overkill"), dans la médiathèque où mes parents allaient emprunter des disques, alors que j'étais tout minot. Premier choc ! Un groupe que je découvris quelques années plus tard et ce fut le second choc, le vrai, celui qui vous marque à jamais. Aujourd'hui, environ trente ans après, c'est l'heure de l'"Aftershock" ! Et si le silence qui suit une symphonie de Mozart est encore de Mozart, le choc qui suit l'"Aftershock" est bien de Motörhead. Et bon sang, que ça fait du bien !
Car non seulement le bombardier revient mais il revient avec quatorze compositions en béton armé, dont pas une ne dépasse les quatre minutes trente, quatorze missiles "made in Lemmy and co" dont le style est reconnaissable entre mille, quatorze compositions trempées dans l'acier et le rock and roll avec au passage une petite pointe de blues.
Lire la suite ›
4 commentaires 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par megaotal TOP 1000 COMMENTATEURS le 21 octobre 2013
Format: CD Achat vérifié
Sans aucun doute l'un des albums les plus attendus de l'année,surtous aprés bien des frayeurs concernant le dieu du rock,mr lemmy kilmister réjouissons nous de la sortie de "aftershock" le 22éme(!!!)albums studio de la légende!!!Alors que dire d'un nouveau motorhead,si ce n'est que c'est du motorhead?!Et bien il s'agit là d'un trés trés bon cru qui si il ne révolutionnera en rien le son du groupe,entretient le feu sacré du plus grand groupe de hard rock qui soit.Ce disque est moins surprenant que certains de ses prédécésseurs("bastard""inferno""kiss of death"ou méme "snake bite love"),mais il est la suite logique de "the world is yours",et déchire beaucoup plus que "motorizer"(celui que j'apprécie le moins de toute la carriére du gang).Alors au final que donne cette nouvelle offrande?Des riffs en béton,une batterie qui démonte,un son de basse toujours aussi dingue(elle rappelle parfois certains titres de "overkill"comme"metropolis")et cette voie si unique et géniale de notre lemmy international.Cher(e)s "motorheadbangers" vous allez adorer cet album,c'est du trés trés bon motorhead...ça tue quoi!!!Maintenant croisons les doights pour que lemmy soit aussi explosif sur la nouvelle tournée en compagnie de saxon(j'ai ma place pour le 11 novembre en belgique),que sur ce nouveau pavé 100pour100 hard'n'roll.16sur20.
2 commentaires 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
olivier no milit du webzine METAL FRANCE

La terre peut s'écrouler, les impôts augmenter, les hommes politiques continuer de nous tenir des promesses qui ne verront jamais le jour : Je m'en fous. Je viens de recevoir le nouveau MOTORHEAD et il n'y a que cela qui compte !!! Et en plus cela faisait longtemps qu'ils ne nous avaient pas sorti une galette de cet acabit car elle est bonne...très bonne !

Vu les derniers ennuis de santé de Lemmy, à chaque concert, chaque cd, on se dit que c'est le dernier. Pourtant malgré tous ses excès le bonhomme est toujours là, droit dans ses bottes, défiant la mort, hors du temps hors des normes, et le voilà, accompagné de ses acolytes. Le power trio qui tue est de retour.

Et ça fait mal.

Et cela pour plusieurs raisons.

D'abord le son : toujours produit par Cameron Webb il sait ce qu'il faut faire pour mettre en valeur et captiver live l'énergie qui émane de MOTORHEAD.

Ensuite, bien qu'à mon sens plus sur le versant rock n' roll que heavy, cet album est assez diversifié.

Quelques exemples :

« Heartbreaker » : refrain typique du groupe, comme un tic qui se colle sous votre peau et ne vous lâche plus.

« Coup de Grace » : ouah ces solos ! Ils vous prennent les tripes. D'ailleurs tout au long de l'album, monsieur Campbell fait des prodiges de feeling.

« Lost Woman Blues » : un pur blues qui finit façon « la grange « de ZZ TOP.

« Death Machine » : nous voici revenu à l'époque d'ANOTHER PERFECT DAY, un album injustement décrié par les fans de l'époque.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Que dire de plus, c'est du mororhead pur jus, mais du bon. Il y a longtemps que la bande à Lemmy ne nous a pas pondu un album aussi bon d'un bout à l'autre. Celui-ci ne déçoit à aucun moment. Il n'est pas sans rappeler "another perfect day"Recommandé aux inconditionnels de motorhead, et à tous les amateurs de décibels. motorhead is back to kick your ass!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?