EUR 17,17
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 3 à 4 jours.
Livré et vendu par ZOOM ICI dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ».
Quantité :1
EUR 17,17 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 17,16
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : ZOverstocksFR
Ajouter au panier
EUR 18,80
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : nagiry
Ajouter au panier
EUR 19,27
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : zoreno-france
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 5,99

The Age Of The Understatement

4.5 étoiles sur 5 25 commentaires client

23 neufs à partir de EUR 17,16 3 d'occasion à partir de EUR 31,84
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Last Shadow Puppets


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Age Of The Understatement
  • +
  • Everything You've Come To Expect
Prix total: EUR 42,16
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (15 avril 2016)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Domino
  • ASIN : B00153ZRFE
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 25 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.203 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
2:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
2:39
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
2:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:06
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
2:31
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
3:58
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
2:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Description du produit

Enregistré en seulement deux semaines, ce side project d'Alex Turner, échappé des Arctic Monkeys et de Miles Kane de The Rascals, en étonnera plus d'un. Les guitares acérées de ces deux déserteurs ont laissé place aux orchestrations ! On pense beaucoup aux premiers Bowie, mais à l'écoute de « Standing Next To Me », c'est indéniablement les ambiances opiacées de The Coral qui semblent être la référence la plus proche. Une échappée héroïque que l'on espère sans défaite

Critique

Beau titre, tellement adolescent…C’est peu de dire que la musique des deux garnements est connotée : David Bowie et Scott Walker sont effectivement revendiqués comme parrains putatifs de l’entreprise, mais l’Arctic Monkeys Alex Turner et le Rascals Miles Kane battent en fait le rappel de toute une pop britannique, légèrement exacerbée, certes, mais surtout très mélodique.

A telle enseigne qu’on croit surprendre, au détour d’un couplet, les cordes entêtantes de « Days Of Pearly Spencer », monstrueux hit de l’éphémère David McWilliams, en 1968. Mais si l’album fonctionne de si merveilleuse façon, et a recueilli un si météorique succès, ce n’est pas uniquement grâce au sens aigu de la reconstitution historique des deux Anglais. Tout d’abord, Turner et Kane chantent magnifiquement, sans la prétention de leurs icônes, mais avec une profondeur, et une sensibilité qui leur sont propres. Et ensuite les orchestrations, d’un ourlet de tympani au déferlement des cordes, emportent toute adhésion.

Du cliché de recto de livret magnifiquement conçu par Deirdre O’Callahan, aux chansons nerveuses, enjouées ou mélancoliques, un parfait album pop. Et même les Américains ont failli faire entrer l’album dans leurs meilleurs classements de vente. C’est dire.

- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Certes, The Last Shabow Puppets n'est qu'un « projet parallèle » porté par deux têtes à claques de la jeune scène rock indépendante anglaise (si tenté qu'un courant ou qu'une scène musicale puisse encore être indépendante de nos jours... vaste débat !). Certes, certes... mais force est de constater que ce The Age Of The Understatement est un (très) grand disque de pop musique. Pas particulièrement fan des Arctic Monkeys (dont je reconnais tout de même l'influence positive sur le rock anglais de ces derniers années) et ignorant tout de l'existence même de The Rascals, j'ai succombé au charme fou de cet album classieux et raffiné à souhait, jusque dans le design : cette photo sur la jaquette... magnifique et troublante ! Les influences mobilisées par les deux lascars sont multiples, assumées et d'un goût très sûr. On parle ici et là de The Coral ou Scott Walker mais il y a aussi du Bowie, et même du Gainsbourg, c'est dire si les deux gars sont fréquentables ! Et il y a cette idée lumineuse de convoquer le London Metropolitan Orchestra pour jouer des partitions merveilleusement arrangées, venant s'insérer idéalement dans ce petit chef d'aeuvre de pop théâtrale et rappelant parfois les meilleures BO de 007, le célèbre espion anglais (The Last Shadow Puppets au générique du prochain James Bond ? Why not, Sir !).

Au final, prédomine le sentiment que souffle un vent de liberté sur cet album, le vent du renouveau, de l'inspiration et... de l'indépendance musicale... (bigre, il semblerait donc bien que cela puisse encore exister !).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
la magnificience.... On savait déjà que Alex Turner était génial (cf. Artic Monkeys..) et là, dès le premier titre (très B.O.... cela risque d'inspirer certains réalisateurs.... la joie !), on est pris dans le tourbillon et on ne s'en remet pas... "Calm like you", "Standing next to me" & "I don't like you anymore" sont des petites perles, mais que dire "Time has come again"... une merveille, une mélodie sublime, des paroles mélancoliques...
Essayez, vous aimerez (à condition d'être très pop british, quand même..)
Perso, je craque sur "My mistakes were made for you" qui tourne en boucle et qui fait hurler ma moitié (une cause de divorce ?)
2 commentaires 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un bol d'air pop , aux compos imparables. Les voix d'Alex Turner et Miles Kane, baignées de reverb, les arrangements de cordes -à tomber- peuvent donner l'impression d'une production "à l'ancienne", mais finalement, au fil des écoutes, on ne se pose plus ce genre de questions: ce disque ressemble au printemps.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un disque vraiment attachant qui sort du lot des prod actuelles. Il y a du Pulp là-dedant, avec un pop teinté de jolies ambiances. On retrouve aussi du Supergrass. Enfin, l'influence des Stone Roses est bien là. Bref un très bon disque de brit-pop et franchement, ça fait du bien !
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 janvier 2013
Format: CD
Comme quoi, faut se lâcher des fois ... ce disque bâclé en deux semaines va se révéler être un de ceux dont il était de bon ton de causer en l'an de grâce 2008. Deux copains se lancent dans une jam plus ou moins informelle, loin des calculs de rentabilité et des schémas du show-business musical, torchent un titre par jour en studio, gardent les douze meilleurs pour le Cd, les autres agrémentant les faces B de singles.
Faut pas rêver non plus, c'est pas exactement un scénario à la Disney. Ce disque n'a été possible que parce que l'un des deux lascars est hautement bankable, c'est Alex Turner, leader des Arctic Monkeys, big thing en terme de ventes dans l'Angleterre des années 2000. L'autre, c'est Miles Kane, leader des plus obscurs Rascals, dont il ne tardera pas d'ailleurs à s'émanciper.
Et là, comme des enfants gâtés enfermés dans le magasin de jouets, les deux potes se laissent aller à des exercices de haute voltige, récitant dans leurs chansons les gammes de quarante et quelques années de pop anglaise. Parce que plus anglais que l'ossature de ces chansons, y'a pas. Mais là où l'affaire prend une tournure curieuse, c'est lorsque les deux gaillards « embauchent » le très sérieux London Metroplitan Orchestra, et font arranger les empilages de cordes par un type (Owen Pallett) venu de la galaxie Arcade Fire.
Lire la suite ›
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hervé "Horne" TOP 1000 COMMENTATEURS le 16 septembre 2009
Format: CD Achat vérifié
Vous voulez vous éclater au son pop British des sixties ?
N'hésitez plus, la bombe de l'année 2008 s'impose au lecteur CD de tous les passionnés de compositions post 68' inspirées des Shadows, Animals, Stone Roses...voire Herman Hermits ou Bowie (pas ziggy)

Nous avons affaire à un jeune groupe de pop anglaise "The Last Shadow Puppets" composé d'ALEX TURNER, chanteur des "Artic Monteys" et de Miles Kane, chanteur des "Rascals"...tous deux, bons guitaristes et sacréments gonflés...!
L'album est enregistré en France !!? et ça démarre très fort avec son titre éponyme "The Age Of The Understatement"
On s'ennivre des sublimes envolés de violons en trame symphonique avec, tenez vous bien, le "London Metropolitan Orchestra", rien qu'ça ! et qui nous évoquent parfois les grandes heures du Nelson's mélodie de l'ami Serge...ou encore, des trans-psyché de Bowie.
Cet album, c'est de la lumière, de la joie et de l'énergie pure...! Les guitares acoustiques, parfaitement dosées "Standing Next To Me", une perle qui vous reste dans la tête comme un classique. Dingue, j'vous dis...!
Et c'est qu'ils arrachent, les rosbifs...ils n'hésitent pas à m'envoyer là où le soleil brûle le cuir de ma Jag.Type E...et à fond les balais dans ma caisse sur la route du rêve "My Mistakes Were Mad For You"!!!
Ces p'tits gars nous pondraient bientôt des génériques de films que ça ne m'étonnerais pas; Vous me direz, il suffit de piocher dans les 2 premiers albums et l'tour est joué !
C'est une grande bouffée d'air salvatrice à écouter en boucle...bande de veinards!!!

La nostalgie est toujours ce qu'elle était, n'en déplaise à Simone...
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?