EUR 12,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Agent orange

4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
3 neufs à partir de EUR 12,10 8 d'occasion à partir de EUR 18,89
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Sodom


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (10 janvier 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Steamhammer - Spv
  • ASIN : B0000073XZ
  • Autres éditions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 119.204 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Disque 1 piste 1
  2. Disque 1 piste 2
  3. Disque 1 piste 3
  4. Disque 1 piste 4
  5. Disque 1 piste 5
  6. Disque 1 piste 6
  7. Disque 1 piste 7
  8. Disque 1 piste 8
  9. Disque 1 piste 9

Descriptions du produit

Descriptions du produit

AGENT ORANGE

Amazon.fr

On ne pourra pas accuser Sodom de tromperie sur la marchandise : le nom du groupe et les pseudos de ses membres (à commencer par celui de son leader, Tom Angelripper) ne respirent en effet nullement la subtilité et le raffinement. Au départ, Sodom était d'ailleurs le remède miracle vers lequel se tournaient tous ceux qui trouvaient Kreator trop… euh, "intellectuel" – c'est dire à quel point Sodom était bourrin ! Persecution Mania, le deuxième LP (In The Sign Of Evil n'étant qu'un mini-LP), profita cependant de l'arrivée du nouveau guitariste, Frank Blackfire, pour corriger un peu le tir, et Agent Orange, le quatrième album (le double live Mortal Way Of Live s'étant glissé entre les deux), acheva la manoeuvre. En 1989, le thrash allemand avait la cote et la qualité de ce disque, agrémenté d'une reprise du "Don't Walk Away" de Tank (on en aurait préféré une de "Shellshock"), fera le reste. Plus fin que d'habitude, Sodom acceptait de ralentir le tempo et de s'y maintenir sur quelques morceaux au lieu de foncer dans le brouillard avec son Panzer. Malheureusement, Sodom ne saura pas continuer à évoluer avec son époque et entamera alors son inexorable déclin. --Hervé SK Guégano

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par orion TOP 500 COMMENTATEURS le 23 janvier 2012
Format: CD
Sodom est l'un des fleurons du Thrash germanique aux côtés de Kreator et Destruction (le big three allemand, en quelque sorte !)
Le trio a commencé sa carrière en 1985 avec un EP devenu très rapidement culte, In Sign Of Evil que beaucoup considèrent comme un des albums fondateurs du Black Metal, au même titre que les premiers Venom et Hellhammer.
Puis, avec "Persecution Mania" (1987), le groupe se tourne vers le Thrash. Sodom propose alors une musique plus réfléchie, mieux construite et aussi plus technique. Le nouveau guitariste, Frank "Blackfire" Gosdzik n'est pas étranger à ce changement de direction car il possède une technique que n'avaient pas ses prédécesseurs.

Et en 1989, voici donc son successeur, "Agent Orange" (nom provenant d'un joyeux produit balancé par les américains sur la gueule des vietnamiens), le joyau de Sodom et l'album de Thrash allemand le plus vendu à ce jour.
Il faut dire que c'est du solide. Les deux premiers morceaux, "Agent Orange" et "Tired and Red" sont de vraies petites bombes et valent à elles seules l'achat de cet album. A l'image de la pochette, ça mitraille ! Ca speede, les solos sont travaillés et Tom Angelripper (basse, chant) éructe comme un damné. Mais ce n'est pas tout, on ose le break acoustique en plein milieu du morceau Tired and Red avant de repartir de plus belle sur une rythmique plus lourde mais qui reste hyper puissante.
Les tempos bien lourd, puisqu'on en parle, ils dominent sur le morceau "Remember the Fallen".
En fait, ce "Agent Orange" est un album bien varié.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Vincent VZT MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 8 mai 2011
Format: CD
sodom pratique le thrash à l'allemande, comprendre sans finesse, et pourtant, avec cet album le groupe se permet quelques ralentissements et en livrant quelques mid-tempo bien senti, fait mouche. il faut dire que sodom, en bon stakhanoviste, n'hésite pas à remplir ses albums ras la gueule. et là, nos allemands se concentrent sur 9 titres, et réussi le tour de force de ne publier que de bons morceaux.
quelle belle réussite que de sortir un album excellent de bout en bout, qui ne lasse pas car sans temps mort. le thème des paroles tourne autour de la guerre (l'agent orange était un défoliant balancé par les américains sur la jungle vietnamienne pour la détruire et empêcher les viets de se cacher, au risque de contaminer population locale et g.i.'s!).
sodom ne fait pas l'apologie de la guerre, au contraire, comme écit à l'int"rieur du livret: "this album is dedicated to all people-soldiers and civilians-who died by senseless aggressions of wars all over the world". si on lit bien les paroles, ça n'est pas une incitation à faire la guerre, mais porte plutôt à réfléchir sur les atrocités commises...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Polaris le 31 mai 2011
Format: CD
Je ne vais pas m'étaler, tout a été plus ou moins dit sur cet album ! Par contre, oui, c'est un des meilleurs Sodom, mais Sodom est Sodom, c'est du thrash brutal, LE groupe de thrash le plus bourrin qui existe, le seul valable dans cette branche en tout cas! Donc, il faut arrêter de comparer Sodom à d'autres groupes comme Kreator , Tankard, Protector ou Destruction ... Chaque groupe est unique en son genre, inutile donc de faire des comparaisons !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Sodom a deja sorti a l'epoque un mini et deux albums (In the sign of evil, Obsessed by cruelty, Persecution Mania, tous indispensables),et a rapidement su se forger un style inimitable.Avec l'album precedent, et l'apport d'un guitariste (Blackfire, bonjour le pseudo!) sachant enfin faire la difference entre une suite de notes hysteriques et un vrai solo, sodom a enfin reussi a se debarrasser de l'etiquette de "Plus mauvais groupe du monde" (avant l'arrivée de Wehrmacht), et propose enfin un thrash solide, debarrassé de toute imagerie black de pacotille."Agent Orange", n'est bien sur pas l'oeuvre d'enfants de choeurs, il reste dans la lignée du Thrash Allemand des années 85/89, plus maitrisé que Tankard, mais un poil au dessous de Kreator.En tous cas, un des meilleurs Sodom, bien plus recommendable que le reste de leur discographie.Seule faute de gout, qui m'empeche de lui accorder sa 5eme etoile, l'ignominie "Remember the fallen", digne des plus mauvais jours de Running Wild!
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4.7 étoiles sur 5 18 commentaires
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 SODOM'S CRY OUT AGAINST WAR!!! 10 avril 2007
Par METAL MANIAC 101 - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
This my third Sodom album and once again they BLEW ME AWAY! Inside the CD sleeve are written the words "This album is dedicated to all pepole-soldiers and civilians-whom died by senseless aggressions of wars all over the world". That says it all folks!
5.0 étoiles sur 5 best thrash album ever. 8 mai 2010
Par Deimos - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
The inspiration behind this epic album is amazing, the songs are killer, the lyrics excellent and the riffs vicious. Truly one of the best ever made.
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sodom - Agent Orange 14 août 2011
Par Kingcrimsonprog - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Agent Orange by Sodom is one of those must-have thrash metal albums that you'll always find in countdowns and lists of top 100 metal albums and top 20 thrash albums etc alongside the likes of Beneath The Remains, Extreme Aggression and Forbidden Evil.

Released in 1989, the German thrash band's third full length album was a breakthrough moment that raised their profile, shifted a lot of units and earned the band a lasting respect. Earlier Sodom albums and EPs had been very noisy, harsh and extreme and became very influential for black and death metal artists much like the earliest Sepultura and Kreator records.

Agent Orange found the band unleashing their full potential as songwriters and as musicians, song lengths extended, acoustic sections got introduced, guitar solos came more frequently and more impressively, structures got more complex and the album as a whole just has a grand and important feel like all the very best thrash albums do. All of this happened in conjunction with a notably better production job resulting in a stunning album all around.

Another thing in its favour is that Agent Orange isn't all just mindless thumping, and intense speeds with no respite. The band make the faster sections good by use of contrast; Sodom play a mixture of tempos here, using chugging sections and even occasional grooves and sudden tempo shifts to brake up the monotony, making for a very strong listen that doesn't get old on repeat listens.

Standout tracks include the amazing title track `Agent Orange,' as well as the slower `Remember The Fallen,' and the furious `Tired And Red.'

Sometimes you will read that Agent Orange is a bad album, but that is almost always from the perspective of people who prefer really extreme music, raw production and the like. If you aren't just an elitist and are a fan of well composed and interesting thrash metal trust that Argent Orange deserves its reputation on all those top metal album countdowns and lives up to the hype.

In summary; If you are a fan of thrash metal I would strongly recommend this album, doubly so if you like late eighties work of Kreator, Destruction or Sepultura. If you are a fan of Sodom already you absolutely must check it out.
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Virtually perfect thrash album. 29 mai 2006
Par Bill Lee - Publié sur Amazon.com
Format: CD
When I first started listening to metal, one of the bands that I was warned to stay away from was the German thrash trio Sodom. I was told that their music was too impossibly fast and extreme to be even mildly comprehensible. The first thing I did, of course, was listen to the first Sodom album I could find, which was 1989's "Agent Orange." In all fairness, I think the individual who warned me against Sodom was referring to the band's earlier works such as "In The Sign of Evil" and "Obsessed by Cruelty," since "Agent Orange" represents something of an aesthetic refinement of the German thrash movement that Sodom helped to create; the music is still fast enough to tear your face off, but the overall emphasis seems to have shifted from speed to fullness of sound as evidenced by a greater role for the bass and a reliance on powerchords in lieu of quickly jumping from one fret to another with insane tremolo picking (not to mention improved production values).

"Agent Orange" begins with the title track, which is one of Sodom's best songs as well as a thrash classic in its own right. In some superficial respects, it resembles the more commercialized style of mid-1980s speed metal (as exemplified by albums such as "Master of Puppets") with few of the same neoclassical pretensions of that era. The result is a simpler, more streamlined metal sound that is ironically less accessible than its American and British forebearers. The frentic thrash tempo only increases after the title track, moving into the panicked "Tired and Red" and the sexually inappropriate "Incest." The epic thrash ballad "Remember the Fallen" (also a classic track) slows things down a bit but the pace afterward is relentless with "Magic Dragon" and "Ausgebombt" being the highlights of the second half of the album. Tom Angelripper's gnarled voice is the perfect complement to the hellishly fast proceedings on "Agent Orange," riding above the music like a tactical bombing raid and more than slightly resembling Lemmy Kilmister of Motörhead. The theme of the Vietnam War introduced on "Agent Orange" would be revisited on Sodom's 2001 album "M-16," although "Agent Orange" is the superior album in just about every way. This is an essential thrash album that no metal fan ought to be without.
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 more of that great german thrash 30 novembre 2011
Par J. P. Kennon - Publié sur Amazon.com
Format: CD
uncle tom and the rest of the band came back even stronger with this album, a progression upon "Persecution Mania", which is almost hard to believe considering that album was near perfect Teutonic thrash. frank blackfire is a thrash breakdown riff master, and every one of the songs on here has a break section in which he elicits some nasty chugging and soloing. Angelripper's vox are in top form, scratchy and deep at the same time. the title track is a classic, and so are "Tired and Red" and "Remember the Fallen." the only mis-step is the last cut, "Don't Walk Away" which is not a crappy song, but it just doesn't fit with the rest of the war and death theme of the recording. Highly recommended.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous