• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Agrippine - tome 8 - Agri... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Édition lu en bon état avec traces d'utilisation.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 4 images

Agrippine - tome 8 - Agrippine déconfite Album – 20 mars 2009

4.2 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
EUR 13,99
EUR 13,99 EUR 3,02
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Boutique BD & Comics : Retrouvez tous les BD & Comics du moment dans notre boutique dédiée.

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Agrippine - tome 8 - Agrippine déconfite
  • +
  • Agrippine - tome 7 - Allergies
  • +
  • Agrippine, tome 5 : Agrippine et l'ancêtre
Prix total: EUR 41,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Entre deux albums (le dernier, Allergies, est paru en 2004), on se demande toujours ce que Bretécher va nous tricoter. Voilà, c'est fait et c'est du costaud. Agrippine, dont on connaît le talent pour faire tourner les autres en bourrique, est dépassée cette fois. Ses parents vont divorcer (ça leur réveille la libido) ; Biron attaque sa période travelo et se trimballe en soutif ; Zonzon, son AGM (arrière-grand-mère et non « aïeule génétiquement modifiée ») se barre dans son monde et la laisse à la porte. Et puis, en dehors du fait que le Vélib est un instrument récalcitrant, voilà qu'une chose pas vivable, inconcevable, débarque dans son univers d'adolescente plutôt préoccupée par l'acquisition du dernier truc divin qui « coûte la peau » - des boots en tatou tressé. Cette chose pas vivable, c'est la mort. Sujet délicat s'il en est, que Bretécher traite avec une détresse à fleur de peau, une pudeur et une drôlerie (oui) décidément imbattables. Un grand album.

Biographie de l'auteur

Née à Nantes et précocement terrassée par l'ennui, Claire Bretécher se lance très vite dans la bande dessinée, pour s'occuper. Au début des années 1960, après avoir laissé tomber les Beaux-Arts parce que la bande dessinée y est persona non grata, elle enseigne le dessin pendant neuf mois, puis elle livre des illustrations dans différents journaux du groupe Bayard. En 1963, elle rencontre Goscinny qui l'invite à dessiner son "Facteur Rhésus", bouleversante épopée d'un héros postal, dans ‘L'Os à moelle'. "J'ai été flattée de cette proposition, et puis je n'étais pas en position de refuser... Il me faisait dessiner des trucs que je ne savais pas dessiner : un ravalement d'immeuble, par exemple. Je suis nulle pour dessiner un ravalement d'immeuble ! D'ailleurs, il n'a pas été content du tout du résultat et il ne me l'a pas envoyé dire, avec courtoisie, comme toujours. Après, il m'a commandé des illustrations pour ‘Pilote'." En attendant, Bretécher collabore au journal ‘Tintin' en 1965 et 1966, puis, en 1968, crée la série "Baratine et Molgaga" dans le mensuel ‘Record' (Bayard Presse). De 1967 à 1971, ‘Spirou' l'accueille, d'abord pour quelques courts récits, lesquels laissent ensuite la place aux "Gnangnan", aux "Naufragés" (texte de Raoul Cauvin), ainsi qu'à l'éphémère "Robin des foies" (texte d'Yvan Delporte). En 1977, Claire refait une brève apparition dans le magazine – plus précisément dans son supplément ‘Le Trombone illustré' – pour y raconter les mésaventures de Fernand l'orphelin (texte d'Yvan Delporte). En 1969, elle commence, dans ‘Pilote', les aventures de Cellulite (princesse plus ou moins médiévale et féministe avant l'heure) et ses futures "Salades de saison. Elle y dessine également plusieurs bandes d'actualité. En 1972, elle participe à la création de ‘L'Écho des savanes', avec ses amis Gotlib et Mandryka. Préfigurant ses inoubliables "Frustrés", ses histoires se font plus acides. En 1973, elle est sollicitée par la presse "chic" : ‘Le Sauvage', pour lequel elle dessine "Le Bolot occidental", et ‘Le Nouvel Observateur', où elle livre une planche hebdomadaire, bientôt intitulée "La Page des Frustrés". C'est également à cette époque qu'elle décide de se lancer dans l'autoédition ― aventure passionnante et épuisante. Le premier album des Frustrés paraît en 1975. Après "La Vie passionnée de Thérèse d'Avila" (1980, réédité en 2007 chez Dargaud), elle édite en 1988 le premier album des aventures d'Agrippine (superbe prototype de l'ado); sept autres suivront. Le tout débouche sur une série de 26 dessins animés de vingt-six minutes, produits par Ellipse Animation et diffusés sur Canal+ à partir du mois de novembre 2001. Le huitième album d'Agrippine, intitulé "Agrippine déconfite" (Dargaud), sort en 2009. En dehors de la bande dessinée, Claire Bretécher pratique (avec grand talent) l'art de la peinture, en témoignent les portraits hypersensibles de ses proches (ou les autoportraits) tirés de ses carnets intimes et repris dans les albums "Portraits" (Denöel, 1983), "Moments de lassitude" (Hyphen, 1999) et "Portraits sentimentaux" (La Martinière, 2004). Au fil de ses histoires, Claire Bretécher s'impose comme la plus grande "humoriste-sociologue" du 9e art. Faussement simpliste, son graphisme nerveux et précis soutient parfaitement son propos, lucide et sans concession ― surtout quand sa cible est friquée, nombriliste et désabusée ― mais plein de tendresse pour certaines femmes et à peu près tous les enfants...

Née à Nantes et précocement terrassée par l'ennui, Claire Bretécher se lance très vite dans la bande dessinée, pour s'occuper. Au début des années 1960, après avoir laissé tomber les Beaux-Arts parce que la bande dessinée y est persona non grata, elle enseigne le dessin pendant neuf mois, puis elle livre des illustrations dans différents journaux du groupe Bayard. En 1963, elle rencontre Goscinny qui l'invite à dessiner son "Facteur Rhésus", bouleversante épopée d'un héros postal, dans ‘L'Os à moelle'. "J'ai été flattée de cette proposition, et puis je n'étais pas en position de refuser... Il me faisait dessiner des trucs que je ne savais pas dessiner : un ravalement d'immeuble, par exemple. Je suis nulle pour dessiner un ravalement d'immeuble ! D'ailleurs, il n'a pas été content du tout du résultat et il ne me l'a pas envoyé dire, avec courtoisie, comme toujours. Après, il m'a commandé des illustrations pour ‘Pilote'." En attendant, Bretécher collabore au journal ‘Tintin' en 1965 et 1966, puis, en 1968, crée la série "Baratine et Molgaga" dans le mensuel ‘Record' (Bayard Presse). De 1967 à 1971, ‘Spirou' l'accueille, d'abord pour quelques courts récits, lesquels laissent ensuite la place aux "Gnangnan", aux "Naufragés" (texte de Raoul Cauvin), ainsi qu'à l'éphémère "Robin des foies" (texte d'Yvan Delporte). En 1977, Claire refait une brève apparition dans le magazine – plus précisément dans son supplément ‘Le Trombone illustré' – pour y raconter les mésaventures de Fernand l'orphelin (texte d'Yvan Delporte). En 1969, elle commence, dans ‘Pilote', les aventures de Cellulite (princesse plus ou moins médiévale et féministe avant l'heure) et ses futures "Salades de saison. Elle y dessine également plusieurs bandes d'actualité. En 1972, elle participe à la création de ‘L'Écho des savanes', avec ses amis Gotlib et Mandryka. Préfigurant ses inoubliables "Frustrés", ses histoires se font plus acides. En 1973, elle est sollicitée par la presse "chic" : ‘Le Sauvage', pour lequel elle dessine "Le Bolot occidental", et ‘Le Nouvel Observateur', où elle livre une planche hebdomadaire, bientôt intitulée "La Page des Frustrés". C'est également à cette époque qu'elle décide de se lancer dans l'autoédition ― aventure passionnante et épuisante. Le premier album des Frustrés paraît en 1975. Après "La Vie passionnée de Thérèse d'Avila" (1980, réédité en 2007 chez Dargaud), elle édite en 1988 le premier album des aventures d'Agrippine (superbe prototype de l'ado); sept autres suivront. Le tout débouche sur une série de 26 dessins animés de vingt-six minutes, produits par Ellipse Animation et diffusés sur Canal+ à partir du mois de novembre 2001. Le huitième album d'Agrippine, intitulé "Agrippine déconfite" (Dargaud), sort en 2009. En dehors de la bande dessinée, Claire Bretécher pratique (avec grand talent) l'art de la peinture, en témoignent les portraits hypersensibles de ses proches (ou les autoportraits) tirés de ses carnets intimes et repris dans les albums "Portraits" (Denöel, 1983), "Moments de lassitude" (Hyphen, 1999) et "Portraits sentimentaux" (La Martinière, 2004). Au fil de ses histoires, Claire Bretécher s'impose comme la plus grande "humoriste-sociologue" du 9e art. Faussement simpliste, son graphisme nerveux et précis soutient parfaitement son propos, lucide et sans concession ― surtout quand sa cible est friquée, nombriliste et désabusée ― mais plein de tendresse pour certaines femmes et à peu près tous les enfants...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 8 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

3 mai 2015
Format: Album|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
17 mars 2014
Format: Album|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVIS
25 mars 2010
Format: Album
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
8 août 2010
Format: Album
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
12 janvier 2016
Format: Album
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
15 avril 2009
Format: Album
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
18 août 2009
Format: Album
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
13 juin 2014
Format: Album|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?