• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Ailleurs a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedier des Etats-Unis. Distribution privu en 2-3 semaines. Nous proposons la communication par e-mail en francais. Le dos et les coins peuvent montrer des signes d'usure. Les pages peuvent inclure des notes et quelques signes de feutre. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ailleurs Broché – 12 septembre 2013

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

4.3 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 21,00
EUR 9,95 EUR 1,17
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

rentrée scolaire 2017 rentrée scolaire 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Extrait du prologue

Il y a quelques années, sur l'autoroute qui traverse l'État de New York, en passant devant le panneau annonçant la région de Central Leatherstocking, une amie crut lire laughingstock et pensa : «C'est l'endroit d'où Russo doit être originaire.» Et elle avait raison. Je viens de Gloversville, à quelques kilomètres au nord des contreforts des Adirondacks, un endroit dont il est facile de se moquer, sauf quand vous y vivez, comme c'est le cas, aujourd'hui encore, de certains membres de ma famille.
Mais cette ville n'a pas toujours été objet de risée. A son apogée, neuf paires de gants sur dix aux États-Unis y étaient fabriquées. A la fin du XIXe siècle, des artisans de toute l'Europe avaient afflué et produit durant des décennies des gants capables de rivaliser avec ce qui se faisait de mieux n'importe où dans le monde. En ce temps-là, le métier de gantier était régi par une guilde et généralement vous suiviez un apprentissage de deux ou trois ans, comme mon grand-père maternel. Les principaux outils d'un bon coupeur de gants étaient ses yeux, sa connaissance des peaux et son imagination. Ce fut mon grand-père qui m'enseigna les rudiments de cet art (même si je doute qu'il ait employé ce terme) quand il m'expliqua le défi qui consistait à fabriquer un objet aussi fin que beau à partir d'une peau imparfaite. Une fois tannées, mais avant de passer chez le coupeur, les peaux sont roulées, brossées et polies pour obtenir des pièces lisses et uniformes, mais inévitablement il reste quelques imperfections. Le véritable artisan, me fit-il comprendre, contourne ces défauts ou se débrouille pour les incorporer dans les plis naturels ou les coutures du gant. Chaque peau posait un problème dont la résolution exigeait de la créativité. Le travail d'un coupeur ne consistait pas seulement à obtenir un maximum de gants à partir d'une peau, mais de le faire en minimisant ses défauts.
On tannait le cuir à Fulton County en utilisant l'écorce des sapins ciguë déjà avant la Révolution américaine. Gloversville et sa voisine Johnstown produisaient des gants, mais aussi toutes sortes d'objets en cuir : chaussures, manteaux, sacs, fauteuils. Mon grand-père paternel, originaire de Salerne en Italie, ayant entendu parler de cet endroit où un grand nombre d'artisans s'étaient regroupés, se rendit dans le nord de l'État de New York avec l'espoir d'y gagner sa vie en tant que chausseur. De New York, il prit le train pour Albany, au nord, puis il bifurqua vers l'ouest, en direction du hameau de Fonda, au bord du Barge Canal, et là, il suivit la voie ferrée des trains de marchandises vers le nord, jusqu'à Johnstown, où je naquis quelques dizaines d'années plus tard. Savait-il réellement où il allait et à quoi ressemblerait sa nouvelle vie ? Je l'ignore. Parmi les rares objets personnels qu'il avait apportés de l'ancien monde il y avait une cape de soirée.

Revue de presse

Ailleurs n'est pas que la formidable description d'une femme et du pays que sa vie maladive traverse et révèle. C'est le récit d'une transmission. Ecrire sa mère, pour Russo, c'est aussi parler de son travail : la nature du lien qui l'unit à elle définit la distance et le regard qu'il porte sur le monde. Jean n'a jamais cessé de lire, les plus belles pages d'Ailleurs sont celles où il raconte la lectrice qu'elle fut...
Dans Ma mère, le romancier américain Richard Ford écrivait : «A-t-on jamais une "relation" avec sa mère ? Non, je ne crois pas. Le pittoresque n'existe que dans l'esprit des insensés. Nous n'avons jamais été liés par la culpabilité ni par la gêne, ni même par le devoir. L'amour englobait tout. Nous espérions pouvoir lui faire confiance et il ne nous déçut pas.» Richard Russo n'échappe ni à la gêne, ni au devoir, ni à la culpabilité («de quoi occuper une vie entière»), et l'amour a été vécu sans confiance. Il finit par comprendre qu'il est aussi obsessionnel que sa mère. C'est ce qui a fait de lui le romancier qu'il est, un réaliste sensible, précis, maniaque, à l'artisanat solide, revenant par la fiction à la ville de son enfance : «Ces mêmes qualités qui, une vie durant, avaient restreint le monde de ma mère avaient élargi le mien. Comment, par quel mécanisme ? La simple chance ? La grâce ? Sincèrement, je n'en ai aucune idée. Appelez ça comme vous voulez, sauf la vertu.» (Philippe Lançon - Libération du 12 septembre 2013)

Si Kafka a écrit une douloureuse Lettre au père, Russo, lui, s'est littéralement flagellé pour sortir de ses tripes ce récit tout aussi tourmenté où, au fil d'anecdotes souvent tragiquement drôles, il brosse le portrait d'une mère toxique, castratrice, méfiante, obsessionnelle, autoritaire, bourrée de tocs, constamment shootée au Valium...
Des confessions qui n'ont pourtant rien d'un reniement ni d'un règlement de comptes : il y a beaucoup de compassion filiale -et un sens quasi évangélique du pardon- dans Ailleurs, où Russo finit par se résigner à son sort et par reconnaître que c'est grâce à sa cinglée de mère qu'il est devenu romancier. En se réfugiant dans ses chimères, pour fuir celle qui fut peut-être sa muse, bien malgré lui. (André Clavel - Lire, septembre 2013)

Remontant le fil des décennies pour raconter leur existence commune, à Jean et lui, depuis l'enfance à Gloversville, petite ville industrieuse au nord de New York, jusqu'à la vieillesse de Jean et sa mort, Richard Russo entreprend de tracer peu à peu le portrait de cette mère fière, autoritaire, abusive, obsessionnelle, malade...
Et qu'il regarde en ces pages, gravement, presque avec froideur par instants, se débattre avec son orgueil, son narcissisme immense et ses détresses. Pour finalement lui dresser un tombeau subtil et poignant, qui ne nie rien des souffrances endurées par l'un et l'autre - la démence de la mère, la culpabilité du fils. (Nathalie Crom - Télérama du 18 décembre 2013)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 6 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 9 octobre 2013
Format: Broché
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2013
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2014
Format: Broché
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 avril 2014
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2014
Format: Broché
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 27 janvier 2014
Format: Broché
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : carrelage mural

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?